Pie-grièche masquée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lanius nubicus

Lanius nubicus

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Pie-grièche masquée

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Laniidae
Genre Lanius

Nom binominal

Lanius nubicus
Lichtenstein, 1823

Statut de conservation UICN

( LC)
LC3.1 : Préoccupation mineure

Répartition géographique

alt=Description de l'image Lanius nubicus distr.png.


La Pie-grièche masquée (Lanius nubicus) est une espèce de passereau de la famille des Laniidae.

Historique et dénomination[modifier | modifier le code]

L’espèce Lanius nubicus a été décrite par le zoologiste Martin Lichtenstein, en 1823[1].

Nid et couvaison[modifier | modifier le code]

Oeufs de Pie-grièche masquée, Muséum de Toulouse

La Pie-grièche masquée niche dans les zones boisées et cultivées. Le nid est construit dans un arbre et 4 à 7 œufs sont pondus.

Description[modifier | modifier le code]

Le mâle Pie-grièche masquée est un oiseau remarquable, avec un plumage noir et blanc et orange sur les flancs. Ce passereau de taille moyenne est le plus petit des pies-grièches avec 17 à 18cm de longueur. Son dos, le pourtour de la couronne, sa longue queue et les ailes sont principalement noirs; il a de grandes taches blanches sur les ailes qui sont visibles en vol. Le visage est blanc, sauf une large ligne noire en arrière de l'œil. Le reste du ventre est blanc, les flancs sont orange.

Chez les femelles et les jeunes oiseaux le ventre est gris foncé plutôt que noir, l'orange des flancs est moins lumineux et moins étendu. Le jeune a le dos gris fortement vermiculé, le ventre blanc est aussi également vermiculé.

Biologie[modifier | modifier le code]

La Pie-grièche masquée mange de gros insectes, de petits oiseaux, des lézards et campagnols qu'elle empale sur des épines ou des fils de fer barbelés utilisés comme un "garde-manger". Elle chasse parfois de perchoirs bien éminents, comme d'autres pies-grièches, mais souvent elle chasse à semi-couvert.

Le chant est un gazouillis un peu ondulé.

Répartition[modifier | modifier le code]

Il niche dans le sud de l'Europe et l'extrémité orientale de la Méditerranée, avec une population dans l'ouest de l'Iran. C'est une espèce commune en Turquie, Chypre, Israël et Syrie. C'est un oiseau migrateur, hivernant dans le nord de l'Afrique.

Comme il migre sur une courte distance, la présence d'un oiseau en Écosse en octobre 2004 aurait été un remarquable exemple de vagabondage, si un second record britannique n'avait eu lieu à St. Mary's dans les îles Scilly en novembre 2006.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

  • Dans le film La Grande Evasion (1963), un prisonnier de guerre nommé Colin Blythe (interprété par Donald Pleasence) fait un cours d'ornithologie qui est en fait une couverture pour ses activités de faussaire. Dans cette scène, il y a un dessin au tableau noir d'une pie-grièche masquée, que Colin décrit comme "l'oiseau-boucher" ("the butcherbird"), avec un plumage ressemblant à un "uniforme noir au-dessus, de la tête à la queue". À cet instant, un garde habillé tout de noir entre. Colin continue sa description, définissant le comportement de l'oiseau comme pas du tout "aimable" ("unlovable"), parce que l'oiseau est réputé jeter ses proies sur des buissons épineux, une allusion claire aux clôtures de barbelés du camp. Le garde commente qu'il a "mieux à faire que de dessiner des oiseaux" et sort. Colin continue sa leçon en précisant que la voix de la pie-grièche masquée est "une succession monotone de notes gutturales et geignardes" ("a monotonous succession of scratchy, complaining notes").

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lichtenstein, 1823 Verzeichniss der Doubletten des Zooligeschen Museums der Universitat Berlin p.47

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]