Photographie de Petit-Rechain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Photo de Petit-Rechain)
Aller à : navigation, rechercher
Représentation d'artiste d'un « ovni triangulaire » dont la forme est proche de celui de la photo de Petit-Rechain (protégée par le droit d'auteur).

La photographie de Petit-Rechain est censée représenter un ovni photographié à Petit-Rechain pendant la vague belge d'ovnis de 1989 à 1991. On peut y voir trois points lumineux formant un triangle et un quatrième point lumineux inscrit dans ce triangle. Le 26 juillet 2011, l'auteur de la photo a annoncé qu'il s'agissait d'une supercherie et que « l'ovni » n'était fait que de frigolite et de spots lumineux[1],[2].

Bref historique[modifier | modifier le code]

La photo de Petit-Rechain était censée représenter l’un des « ovnis triangulaires » observés durant la vague belge d'ovnis qui, selon les premiers témoignages, démarre aux alentours du 25 ou 26 novembre 1989 à Halen. Ce sont bel et bien ces objets triangulaires[3] qui ont été aperçus dès cette date et jusqu’en 1991, et dont les experts pensent qu'il s'agit de méprises[4] dans le cadre d'un phénomène d'illusion de masse[5], particulièrement avec des hélicoptères[6]. Certains auteurs évoquent aussi l'hypothèse d'armes volantes non identifiées américaines[7],[8]. Or, cette photo, aujourd’hui canular avéré, n’a été publiée que fin 1990 dans le numéro 6 de Sciences et Nature[9], soit un an après les premières observations, sept mois après avoir été prétendument prise (le 4 avril 1990 vers 22 heures), deux mois après avoir été « révélée » aux enquêteurs[10],[9], et quelques semaines seulement avant la fin des observations massives en 1991. Le 26 juillet 2011, l'auteur de la photo avoue avoir effectué un montage photo à l'aide de frigolite d'emballage et de projecteurs suspendus[11],[12] et qu'il s'agissait bien d'un canular. Précédemment, deux chercheurs, Pierre Magain et Marc Rémy, de l'Institut d'astrophysique de l'université de Liège, avaient montré à la presse qu'il était très aisé de réaliser une photo truquée ressemblant à celle de Petit-Rechain[13].

L'auteur de la photo, un certain Patrick, à l'époque tourneur-ajusteur à Verviers, province de Liège, a utilisé une pellicule 200 ASA, un téléobjectif d'une focale de 100 mm et une pose B (1 à 2 secondes). Il affirmait avoir appuyé l'appareil photographique sur l'arête d'un mur et reconnaissait avoir quelque peu bougé[14].

L'ufologue Auguste Meessen a bâti une théorie de la propulsion des ovnis sur la base de la photo[15]. Il évoque la MHD. Ses travaux sont contestés[16].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le mystère du célèbre OVNI des années 90 élucidé : "Une supercherie", RTLinfo.be, 26 juillet 2011.
  2. Le reportage.
  3. (en) Triangles over Belgium, site Caelestia.
  4. (en) W. Van Utrecht, The Belgian 1989-1990 UFO wave, in Evans, H. & Stacy, D. (Eds.), UFO 1947-1997, John Brown Publ., Londres, Londres, 1997.
  5. M. Hallet, La prétendue Vague d'OVNI belge, Revue Française de Parapsychologie, 1(1), 1997, pp. 5-23.
  6. (en) R. Leclet, The Belgian UFO Wave of 1989–1992 – A Neglected Hypothesis, 2010.
  7. Pierre Magain et Marc Rémy, Les ovni : un sujet de recherche ?, Physicalia magazine, 1993, Vol. 15, n° 4, page 312, ligne 40.
  8. Jean-Pierre Pharabod, AVNI - Les Armes Volantes Non Identifiées, Odile Jacob, Paris, 2000.
  9. a et b Sciences Et Nature, N° 6 : Ours Brun. Pygmées. Bénitier. Plumages. Ovnis.
  10. La photographie de Petit-Rechain.
  11. 20 ans après, le mystère de l'OVNI de Petit-Rechain est enfin percé, RTLinfo.be, 26 juillet 2011.
  12. L'OVNI de Petit-Rechain était un panneau de frigolite, Le Soir en ligne, 26 juillet 2011.
  13. Pierre Magain et Marc Remy, Les OVNI : un sujet de recherche ?, Physicalia Magazine, Vol. 15, n° 4, 1993, pp. 311-318.
  14. Pierre Magain et Marc Rémy, « Les Ovnis : un sujet de recherche ? », Physicalia Magazine, 1993, Vol. 15, n° 4, page 313, ligne 36.
  15. A. Meessen, Analyse et implications physiques de deux photos de la vague belge, Inforespace, n° 100, 2000, pp. 5-40. Internet, février 2001.
  16. [1]

Article connexe[modifier | modifier le code]