Palais présidentiel (Helsinki)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Palais présidentiel
Le Palais présidentiel d'Helsinki1, Pohjoisesplanadi
Le Palais présidentiel d'Helsinki
1, Pohjoisesplanadi
Présentation
Nom local (fi)Presidentinlinna
(sv)Presidentens slott
Période ou style Néoclassique
Architecte Pehr Granstedt
Carl Ludwig Engel
Date de construction 1816-1820
1843-1845
Destination initiale Propriété de Johan Henrik Heidenstrauch
Propriétaire État finlandais
Destination actuelle Bureau et résidence officielle du président de la République finlandaise
Géographie
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Uusimaa
Localité Helsinki
Localisation
Coordonnées 60° 10′ 06″ N 24° 57′ 23″ E / 60.168333, 24.95625 ()60° 10′ 06″ Nord 24° 57′ 23″ Est / 60.168333, 24.95625 ()  

Géolocalisation sur la carte : Finlande

(Voir situation sur carte : Finlande)
Palais présidentiel

Le palais présidentiel d'Helsinki (en finnois : Presidentinlinna, en suédois : Presidentens slott), est l'une des résidences officielles du président de la République de Finlande, située à Helsinki. Il est situé au nord de l'Esplanade en face de la place du Marché d'Helsinki.

Histoire[modifier | modifier le code]

Origine[modifier | modifier le code]

Le Palais présidentiel d'Helsinki

Au début du XIXe siècle, un grenier à sel se trouvait sur le site actuel[1]. Johan Henrik Heidenstrauch, qui faisait partie de l'élite des marchands d'Helsinki, acheta le lot entier et a érigé en 1816-1820 une résidence seigneuriale conçue par l'architecte Pehr Granstedt[1]. La maison d'Heidenstrauch ressemblait plus à un palais qu'à la maison d'un marchand.

En 1837, elle devint réellement un palais quand elle fut achetée pour 170 000 roubles afin de devenir la résidence du Gouverneur général de Finlande[1]. Cependant, Nicolas Ier désirait en faire la résidence helsinkienne officielle du Tsar de Russie ; c'est ainsi que le bâtiment devint le palais impérial d'Helsinki.

Les travaux nécessaires à la reconstruction et à l'ameublement, établis entre 1843 et 1845, ont été réalisés par l'architecte Carl Ludvig Engel[1] le créateur du style néoclassique d'Helsinki et, après sa mort, par son fils Carl Alexander. Tous les entrepôts en bois qui se trouvaient à l'arrière ont été démolis et une aile a été ajoutée. Cette aile, construire au nord de la Cour, compte deux étages où se trouve la chapelle (la bibliothèque actuelle), la salle de bal, la salle de banquet reliée à la salle de réception de l'édifice principale, et une cuisine.

Palais impérial[modifier | modifier le code]

Le Palais fut achevé en 1845, bien que des réparations ont dû être faites de temps en temps car la plupart du temps il était vide et n'était pas régulièrement chauffé. Il a été habité pour la première fois par un membre de la famille impériale en février 1854, lorsque le plus jeune fils du Tsar, le Grand-duc Constantin, y resta un mois. Son frère, Nicolas y a habité en juin de l'année suivant. En 1856, le palais a aussi été habité par les trois fils ainés du Tsar – Nicolas, Alexandre et Vladimir.

C'est durant le règne de leur père, Alexandre II, que le Palais connut sa période la plus fastueuse. Il s'y rendit en 1863 et en 1876. En 1863, la Diète de Finlande fut ouverte par Alexandre II dans la grande salle de bal. La salle de bal a par conséquent été convertie en salle du trône, ce dernier étant placé sur une estrade[1]. Alexandre est revenu au palais en 1876 pour ouvrir la session annuelle de la Diète. La salle du trône a continué à être utilisée comme lieu de la cérémonie d'ouverture et de clôture de la Diète jusqu'en 1906.

Avec sa mort en 1881 vint la fin des fêtes impériales dans le Palais[1]. Alexandre III y séjourna en 1885 (bien qu'il résidait plus souvent à Langinkoski, son domicile en Finlande). La Palais fut rénové par Johan Jakob Ahrenberg entre 1904 et 1907[1]. Parmi ces rénovations il y avait notamment la construction d'une nouvelle série de salles de réception, dont une nouvelle salle du trône (l'actuelle Salle de l’État) où la sculpture du Psychè et Zéphyr de Walter Runeberg[1] fut installé, et un vestibule d'accueil faisant face au Mariankatu. Le Palais fut une dernière fois visité par un membre de la famille impériale quand Nicolas II s'y rendit une journée en 1915.

Après l'empire[modifier | modifier le code]

Lors de la Première Guerre mondiale, le Palais fut converti en hôpital en , l’Hôpital militaire temporaire Helsinki I. Après la révolution de Février et l'abdication du Tsar, le palais cessa d'être un hôpital militaire et devint la propriété du Sénat de Finlande qui le renomma Ancien Palais impérial. De mars 1917 à avril 1918, le Palais devint le siège du Comité exécutif des Travailleurs et Soldats soviétiques d'Helsinki. Avec la victoire des « Blancs » (soutenu par le IIe Reich allemand) durant la guerre civile finlandaise, les « Rouges » (soutenus par la Russie bolchevique) abandonnèrent le Palais, qui fut temporairement utilisé par les Allemands et le personnel militaire finlandais.

À partir de juin 1918, des rénovations et réparations ont été faites au Palais en prévision de son rôle de résidence royale pour le Prince Frédéric-Charles de Hesse-Cassel, qui a été élu Roi de Finlande en octobre 1918. Toutefois, la situation politique internationale résultat de la fin de la Première Guerre mondiale le fit renoncer à son accession au trône finlandais en décembre 1918. Suite à cet évènement, les étages supérieurs ont finalement accueilli le ministère des Affaires étrangères.

Palais présidentiel[modifier | modifier le code]

Le Palais présidentiel d'Helsinki

Après que la nouvelle Constitution eut été votée en 1919, la résidence qui semblait la plus approprié pour le Président était l'ancien Palais impérial. Les réparations ont rapidement été faites, et le mobilier et les collections du Palais ont été réinstallés après qu'elles ont été sorties des stocks du musée national de Finlande et de l'Ateneum. Depuis lors, le Palais a été la résidence officielle du président. Le palais a de nouveau été rénové et modernisé par Martti Valikangas en 1938.

Le Palais présidentiel devint la résidence officielle de tous les Présidents de Finlande jusqu'en 1993, à l'exception de Ryti, Mannerheim, et Kekkonen, qui préférèrent résider à Tamminiemi. Le Palais a cessé d'être utilisé comme résidence officielle principale des Présidents durant la présidence de Urho Kekkonen. Sa femme et lui n'aimaient pas le son du trafic environnant et l'absence de jardin et ils déménagèrent à Tamminiemi, qui resta la résidence de Kekkonen jusqu'à sa mort. Cependant, le Palais est redevenu la résidence principale du Président sous la présidence de Mauno Koivisto, jusqu'à ce que la nouvelle résidence de Mäntyniemi soit achevée.

Le palais contient des appartements privés et des salles de réception pour le Président au troisième étage, y compris la salle jaune, la salle d'attente rouge, et l'étude du Président. Le palais contient également le Bureau du Président, qui comprend des bureaux pour le Secrétaire général, le Conseiller spécial du Président, et le Maître de Maison. Les salles d’État du Palais comprennent le Hall de l’État, la salle à manger, et la galerie des Glaces (le petit hall de l’État). Ils sont utilisés par le Président pour les fonctions officielles et les réceptions. Il s'agit notamment de la cérémonie de promotion et de nomination des Forces armées et des cadets des Gardes-frontières, des banquets d’État, et de la réception de la Fête de l'Indépendance.

Hôtes du Palais[modifier | modifier le code]

En tant que résidence officielle du Président de la Finlande, le palais présidentiel a accueilli un nombre important de visiteurs et de dignitaires étrangers.

Parmi les visites royales au Palais se trouvent notamment

Un certain nombre de présidents américains ont visité le palais, dont :

Parmi tant d'autres visiteurs distingués se trouvent également :

Les invités ne restent plus logés, aujourd'hui, au palais présidentiel comme ils le faisaient par le passé. Bien que le palais couvre une superficie de 3 000 m², en dehors des appartements privés utilisés par les Présidents et leurs familles, le Palais est occupé en majeure partie par les bureaux et les logements des collaborateurs du Président, dont le secrétaire général, le cabinet présidentiel, les aides-de-camp militaires, et le personnel du ménage. Les invités étrangers peuvent être logés à Mäntyniemi, le Manoir Königstedt à Vantaa, ou dans la Maison d'invité de l’État finlandais près de l’Hôtel Hilton Helsinki Kalastajatorppa à Munkkiniemi.

Le Palais présidentiel est ouvert aux visites, préparées régulièrement par Helsinki Expert.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Compléments[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]