Château de Riga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Riga
Image illustrative de l'article Château de Riga
Nom local Rīgas pils
Début construction 1497
Fin construction 1515
Propriétaire initial Chevaliers Porte-Glaive
Destination initiale Résidence officielle du président de Lettonie
Site web www.president.lv/
Coordonnées 56° 57′ 03″ N 24° 06′ 02″ E / 56.95095, 24.10063656° 57′ 03″ Nord 24° 06′ 02″ Est / 56.95095, 24.100636  
Pays Drapeau de la Lettonie Lettonie
Localité Riga

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Château de Riga

Géolocalisation sur la carte : Lettonie

(Voir situation sur carte : Lettonie)
Château de Riga

Le château de Riga, situé à Riga, capitale de la Lettonie, au bord de la Daugava, est une forteresse qui fait office de résidence officielle et de lieu de travail du président de la République lettone, depuis 1995

Histoire[modifier | modifier le code]

Situé au bord de la rivière Daugava, dans la capitale lettone, le château de Riga a été construit par les chevaliers Porte-Glaive, en 1330, comme forteresse pour protéger la partie Nord de la ville. Il est encore fortifié et réaménagé en 1497 et 1515.

Les Suédois l’occupent en 1641 pendant la Guerre du Nord et le détruisent en partie. Il est reconstruit au XVIIe siècle, et au XIXe siècle lorsqu’il devient le siège du gouverneur de Riga. Le président de la République lettonne y réside en 1922.

Il est restauré dans les années 1930 par Eižens Laube pour en faire d’abord la résidence du Gouverneur, puis la résidence du président de la jeune République lettonne en 1938. Il abrite durant deux ans jusqu’en 1941 le Conseil des Commissaires du peuple. La bâtisse était auparavant utilisée comme musée. Le château se distingue par sa tour fortifiée jaune, seul élément conservé intact de l’ancien château féodal.

Durant l’ère de la République socialiste soviétique de Lettonie, il abrite des musées et le palais des Pionniers.

Depuis 1995, le château abrite les services de la présidence de la République. Il abrite également le bureau du chef de l’État, de même que ses appartements privés.

Dans l’une de ses ailes se trouve actuellement un musée.

L’autre résidence officielle est la propriété de Jurmala, sur la côte baltique. Elle est utilisée pour recevoir les hôtes étrangers.

Le 20 juin 2013, lors de travaux de rénovation, une partie de la toiture du château est endommagée par un incendie[1].

Références[modifier | modifier le code]