Palais de Miraflores

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Palais de Miraflores
Image illustrative de l'article Palais de Miraflores
Présentation
Nom local Palacio de Miraflores
Période ou style Architecture néoclassique
Type Palais
Architecte Giuseppe Orsi de Mombello
Date de construction 1884-1897
Propriétaire État vénézuélien
Destination actuelle Résidence officielle du président de la République bolivarienne du Venezuela
Géographie
Pays Drapeau du Venezuela Venezuela
Région District capitale de Caracas
Localité Caracas
Localisation
Coordonnées 10° 30′ 29″ N 66° 55′ 10″ O / 10.508093, -66.919312 ()10° 30′ 29″ Nord 66° 55′ 10″ Ouest / 10.508093, -66.919312 ()  

Géolocalisation sur la carte : Venezuela

(Voir situation sur carte : Venezuela)
Palais de Miraflores

Géolocalisation sur la carte : Caracas

(Voir situation sur carte : Caracas)
Palais de Miraflores

Le palais de Miraflores (Palacio de Miraflores en espagnol), situé à Caracas, est la résidence des présidents de la République bolivarienne du Venezuela.

Situation[modifier | modifier le code]

Le palais est situé avenue Urdaneta, dans la municipalité de Libertador, au centre de Caracas.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1884, peu après sa prise de fonction, le président Joaquín Crespo décide la construction d'une nouvelle résidence privée, dont les travaux sont entrepris sous la direction de l'architecte Giuseppe Orsi de Mombello. Achevé seulement en 1897, et située à l’époque au milieu d’une prairie, elle constitue alors l'un des plus beaux monuments du pays. En outre, ses murs renforcés de lamelles métalliques la rendent résistante aux éventuels séismes.

Ce n'est qu'en 1911 que le palais est choisi pour abriter le premier fonctionnaire du Venezuela. Après avoir subi de nombreuses transformations au cours du XXe siècle, il fait l'objet dans les années 1990 d'une profonde restauration destinée à lui rendre son aspect initial.

Aménagements intérieurs[modifier | modifier le code]

L’intérieur comme l’extérieur du palais sont à la gloire de Joaquín Crespo puisque ses initiales « JC » sont présentes à de nombreux endroits.

Bien que n'étant pas ouvert aux touristes, le palais peut néanmoins être visité sur demande écrite.