Beit HaNassi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

31° 46′ 11″ N 35° 12′ 51″ E / 31.769722, 35.214167 ()

Le bureau présidentiel, lors de la présidence Peres.

La Beit HaNassi (en hébreu : בית הנשיא ou « Résidence présidentielle »), est la résidence officielle du président de l'État d'Israël. Elle est localisée dans le quartier de Talbiya, à Jérusalem.

Histoire[modifier | modifier le code]

La salle des réceptions officielles.

Le premier président d'Israël, Chaim Weizmann, a vécu dans sa villa privée à Rehovot. Son successeur, Yitzhak Ben-Zvi, vivait dans un appartement modeste à Rehavia et utilisait une cabane de bois comme son hall d'accueil pour les chefs d'État.

Après la mort du Président Ben-Zvi, en 1963, le gouvernement décida de construire une résidence permanente pour le chef de l'État, au centre de Jérusalem, pour faciliter les fonctions du président.
L'idée originale était de bâtir une villa au cœur d'un luxueux complexe des ministères du gouvernement, mais le troisième président de l'État, Zalman Shazar, qui se voulait proche du peuple, voulait vivre dans une zone résidentielle et non dans un splendide isolement, et a convaincu le gouvernement de suivre son idée.
En conséquence, les ministres approuvèrent alors la construction d'une résidence permanente présidentielle sur une parcelle de 10 dounams à Talbiya, luxueux quartier résidentiel.
Un concours pour la conception architecturale est dès lors lancé en 1964 et réservé aux architectes israéliens. Sur les quelques 200 projets, le plan soumis par l'architecte hiérosolymitain Elhanani Aba a été sélectionné. La Beit HaNassi (Résidence présidentielle en hébreu) a ainsi été inaugurée en 1971 par le président Shazar.

Durant la visite en Israël du pape Benoît XVI en 2009, le président Shimon Peres a inauguré une nouvelle coutume qui veut que tous les dirigeants du monde visitant Israël en visite officielle planteraient un olivier dans le jardin de la résidence, le « jardin de la paix ».