Oshki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Oshki
Église Saint-Jean-le-Baptiste.
Église Saint-Jean-le-Baptiste.
Présentation
Nom local (ka) ოშკი
(hy) Օշկ Վանք
Culte Abandon
Type Monastère
Début de la construction Xe siècle
Style dominant Arménien et géorgien
Géographie
Pays Turquie
Région Erzurum
Province historique Tayk
Coordonnées 40° 36′ 49″ N 41° 32′ 32″ E / 40.613712, 41.542111 ()40° 36′ 49″ Nord 41° 32′ 32″ Est / 40.613712, 41.542111 ()  

Géolocalisation sur la carte : Turquie

(Voir situation sur carte : Turquie)
Oshki

Oshki (en géorgien ოშკი) ou Oshk Vank (en arménien Օշկ Վանք) est un monastère arméno-géorgien[1] fondé dans la seconde moitié du Xe siècle et localisé au Tayk / Tao, dans le nord-est de l'actuelle Turquie. L'église principale, Saint-Jean-le-Baptiste, est érigée de 963 à 973.


Histoire[modifier | modifier le code]

La fondation du monastère est supportée par les princes géorgiens Bagrat II de Tao Supérieur et David III d'Ibérie. Il est utilisé par des Arméniens chalcédoniens[2].

Le monastère d'Oshki était un centre important de la littérature géorgienne et de l'enseignement au cours du Moyen Âge[3][réf. à confirmer].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Richard G. Hovannisian (dir.), Armenian People from Ancient to Modern Times, vol. I : The Dynastic Periods: From Antiquity to the Fourteenth Century, Palgrave Macmillan, New York, 1997 (réimpr. 2004) (ISBN 978-1403964212), p. 175.
  2. (hy) Tiran Marutyan, « Օշկ Վանք » (« Oshk Vank »), dans Encyclopédie soviétique arménienne, vol. XII, . Yerevan, Armenian SSR: Académie arménienne des sciences, 1986, p. 550-551.
  3. (en) Levan Menabde, Centres of ancient Georgian culture, 1968.

Sur les autres projets Wikimedia :