Narikala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

41° 41′ 16″ N 44° 48′ 31″ E / 41.68778, 44.80861 () Narikala (géorgien : ნარიყალა) est une ancienne forteresse surplombant Tbilissi, la capitale de la Géorgie, et la rivière Kura. La forteresse se compose de deux enceintes fortifiées sur une colline escarpée entre les bains publics et les jardins botaniques de Tbilissi. Sur la partie inférieure, restaurée récemment, l'église Saint-Nicolas

La forteresse a été créée au IVe siècle (Shuris-tsikhe). Elle a été considérablement agrandie par les Omeyyades au VIIe siècle et plus tard, par le roi David le Bâtisseur (1089-1125). Les Mongols l'ont rebaptisée Narin Qala (c'est-à-dire, « petite forteresse »). La plupart des fortifications existantes datent du XVIe siècle et XVIIe siècle. En 1827, des parties de la forteresse ont été endommagées par un tremblement de terre et démolies.