Noomi Rapace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rapace (homonymie).
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir RAPAS.

Noomi Rapace

Description de l'image  Noomi Rapace.jpg.
Naissance (34 ans)
Hudiksvall
Nationalité Drapeau de la Suède Suédoise
Profession Actrice
Films notables (Saga) Millenium
Sherlock Holmes : Jeu d'ombres
Prometheus
Séries notables Millenium

Noomi Rapace (née Noomi Norén) est une actrice suédoise née le à Hudiksvall. Son père, qu'elle n'a pas connu avant l'âge de 15 ans, Rogelio Durán, était un chanteur de flamenco et un acteur de nationalité espagnole, originaire de la ville de Badajoz[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Noomi passe son enfance à Järna en Suède avant que sa famille ne déménage en Islande. À l’âge de sept ans, Noomi obtient un rôle muet dans le film Í skugga hrafnsins de Hrafn Gunnlaugsson. C’est à la suite de cette première expérience au cinéma qu’elle décide de devenir actrice. Noomi fait ses débuts à la télévision suédoise en 1996 dans le rôle de Lucinda Gonzales dans une série télévisée intitulée Tre kronor.

Noomi Rapace a étudié au Skara Skolscen en 1998-1999. Elle a par la suite été engagée comme comédienne lors de pièces jouées au théâtre Plaza en 2000-2001, au Orionteatern en 2001, au Teater Galeasen, au Stockholms stadsteater en 2002-2003 ainsi qu'au Théâtre dramatique royal.

En août 2012, elle joue dans le clip vidéo de la chanson Doom and Gloom de l’album compilation GRRR! des Rolling Stones qui a été tourné dans les studios de la Cité du Cinéma de Luc Besson à Saint-Denis.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Noomi Rapace a été mariée à l’acteur suédois Ola Rapace entre 2001 et 2010. Ils ont eu un fils prénommé Lev.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Inscrite au générique sous le nom de Noomi Norén jusqu'en 2007, elle est ensuite créditée sous le nom de Noomi Rapace

À la télévision[modifier | modifier le code]

  • 1996-1997 : Tre kronor (série) : Lucinda Gonzales
  • 2001 : Röd jul de Linus Tunström : Kvinne på kro
  • 2001 : Pusselbitar (mini-série) : Marika Nilsson
  • 2002 : Stora teatern (mini-série) : Fatima
  • 2003 : Tusenbröder - Saison 2, épisode 5 : aide à domicile
  • 2004 : Älskar, älskar och älskar de Susan Taslimi : Nelly
  • 2005 : Lovisa och Carl Michael de Leif Magnusson : Anna Rella
  • 2007 : Labyrint mobisodes (mini-série) : Nicky
  • 2007-2008 : Labyrint (série) : Nicky
  • 2010 : Millenium (série) : Lisbeth Salander

Distinctions[modifier | modifier le code]

Bodil 2008[3]
Meilleure actrice pour Daisy Diamond
Prix du cinéma européen 2009
Nomination au Prix du cinéma européen de la meilleure actrice pour Millénium, les hommes qui n'aimaient pas les femmes
Satellite Awards 2010
Satellite Award de la meilleure actrice dans un film dramatique pour Millénium, les hommes qui n'aimaient pas les femmes
Mostra de cinéma de São Paulo 2010
Meilleure actrice pour Svinalängorna
Festival de télévision de Monte-Carlo 2010
Nymphes d'or de la meilleure actrice d'une mini-série pour Millenium
Saturn Awards 2011
Nomination au Saturn Award de la meilleure actrice pour Millénium, les hommes qui n'aimaient pas les femmes
BAFTA 2011
Nomination au BAFTA de la meilleure actrice pour Millénium, les hommes qui n'aimaient pas les femmes
Critics' Choice Movie Awards 2011
Nomination au Critics' Choice Movie Award de la meilleure actrice pour Millénium, les hommes qui n'aimaient pas les femmes
Central Ohio Film Critics Association Awards 2011
Nomination pour la meilleure révélation pour Millénium 1, 2 et 3
Empire Awards 2011
Empire Award de la meilleure actrice pour Millénium, les hommes qui n'aimaient pas les femmes
Festival international du film de Rome 2011 
Meilleure actrice pour Babycall

Pseudonyme[modifier | modifier le code]

Noomi Norén a choisi comme pseudonyme celui de Rapace, avec son ancien mari, car elle adore le français, son mari ayant vécu à Montpellier, et parce qu'elle s'« identifie volontiers à un oiseau de proie », car elle n'hésite pas à « foncer toutes griffes dehors vers les menteurs, les lâches et les hypocrites »[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « La piel de Lisbeth Salander », El País, Luis Martínez, 29/05/2009.
  2. (es) « El padre pacense de Lisbeth Salander », Hoy, Mercedes Barrado Timón, 29/01/2010.
  3. (en) Distinctions complètes - Internet Movie Database
  4. (fr) « Les clés de... Noomi Rapace », Illimité, no 190,‎ juin 2010

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • Lambert C. : « Noomi Rapace, l'exploratrice », air le mag, n° 29, mai 2012, p.  6-9

Liens externes[modifier | modifier le code]