Quincy Watts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Quincy Watts Portail athlétisme
Informations
Disciplines 400 m, relais 4×400 m
Période d'activité Années 1990
Nationalité Drapeau : États-Unis Américain
Naissance 19 juin 1970 (44 ans)
Lieu Détroit
Taille 1,90 m
Club USC Trojans
Records
Actuel codétenteur du record du monde du relais 4 × 400 m (2 m 54 s 29)
Palmarès
Jeux olympiques 2 - -
Championnats du monde 1 1 -

Quincy D. Watts, né le 19 juin 1970, est un ancien athlète américain, vainqueur de deux médailles d'or aux Jeux olympiques d'été de 1992.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Détroit dans le Michigan, Quincy Watts a étudié à l'université de la Californie du Sud dans laquelle il n'excellait pas seulement en tant qu'athlète mais également comme wide receiver en football américain. Il était également un prometteur joueur de basket-ball en secondaire.

À l'origine, Watts courait sur les sprints courts, se spécialisant sur 100 m et 200 m, mais son entraîneur le convainquit de monter sur 400 m où il connut le succès par la suite.

Aux Championnats du Monde d'athlétisme de 1991, Watts remportait l'argent en relais 4 × 400 m. Deux ans plus tard, il devenait champion du monde en relais.

En 1992, de loin sa meilleure année, il remportait le titre olympique sur 400 m aux jeux de Barcelone. Il battait deux fois le record olympique de Lee Evans (qui avait été établi en 43"86[1] en altitude durant les Jeux olympiques de 1968 à Mexico). Watts courait sa demi-finale en 43 s 71 puis remportait le titre avec le temps de 43 s 50[2]. Il était encore membre du relais américain (courant le second relais lancé en 43 s 10) qui devenait champion olympique en abaissant le record du monde à 2 m 55 s 74.

Son titre en 1992 fut sans contestation le sommet de sa carrière. Il courut son 400 m en sprintant quasiment à fond de bout en bout alors que ses rivaux se réservaient durant les 100 premiers mètres. La foule était stupéfaite de le voir courir sans caler dans la dernière ligne droite alors qu'il sortait de l'anonymat pour devenir champion olympique et deuxième performeur de tous les temps, derrière Harry 'Butch' Reynolds[3]. La course de Watts à Barcelone reste comme l'un des plus grands moments de l'athlétisme des Jeux olympiques de Barcelone.

En 1994 et 1995, il ne parvenait plus à descendre sous les 45 secondes. Puis en 1996, lors des sélections américaines pour les jeux d'Atlanta, il terminait à une décevante septième place en 45 s 64, loin derrière Michael Johnson. Il se retira de la compétition en 1997 pour devenir entraîneur.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve
1991 Jeux panaméricains La Havane 4e 400 m
2e 4 × 400 m
Championnats du monde Tokyo 2e 4 × 400 m
1992 Jeux olympiques Barcelone 1er 400 m
1er 4 × 400 m
1993 Championnats du monde Stuttgart 1er 4 × 400 m

Records[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Record du monde à l'époque. Battu par Harry 'Butch' Reynolds en 1988 à Zurich (Weltklasse) en 43 s 29, puis par Michael Johnson en 1999 à Séville lors des Championnats du Monde en 43 s 18
  2. Ancien record olympique, dépassé depuis par Michael Johnson lors des Jeux olympiques d'Atlanta en 1996 en 43 s 49
  3. À l'époque seulement. Il est actuellement dépassé dans les bilans par Michael Johnson, actuel recordman du monde (43"18) et Jeremy Wariner (43 s 45)

Liens externes[modifier | modifier le code]