Musée juif de Prague

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

50° 05′ 23″ N 14° 25′ 06″ E / 50.0896, 14.4182 ()

Le cimetière juif de Prague est administré par le Musée juif.

Le musée juif de Prague naît en 1906 en vue de documenter l'histoire, les coutumes et les traditions de la communauté juive de Bohême, de Moravie et de Prague en particulier au moment où le ghetto de Josefov connait une refonte urbaine radicale et, en quelque sorte « perd son âme ».

Ses collections, paradoxalement, s'enrichissent grâce au Troisième Reich pendant la Seconde Guerre mondiale : les Nazis pensent faire de Josefov un musée exotique d'une race disparue et y entreposent les objets issus des pillages des synagogues et lieux communautaires juifs d'Europe centrale. Le 4 août 1950, le musée passe sous la direction de l'État communiste tchécoslovaque qui centralise toutes les activités économiques, culturelles et cultuelles. En 1996, le musée juif de Prague est rendu à la communauté juive qui en assure l'administration.

Le musée juif de Prague administre cinq synagogues : celle de Maisel, de Pinkas, de Klaus et les synagogues Espagnole et Vieille-Nouvelle ; le cimetière juif de Prague et les archives de la communauté qui se trouvent dans la synagogue de Smíchov.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Les articles sur le musée juif de Prague, les différentes synagogues et autres sites importants de Josefov :

Lien externe[modifier | modifier le code]