Musée des Beaux-Arts de Saint-Lô

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée des Beaux-Arts
Couloir du muséeau premier plan : La Charité romaine de Louis Dubois
Couloir du musée
au premier plan : La Charité romaine de Louis Dubois
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Ville Saint-Lô
Adresse Centre culturel Jean Lurçat
Coordonnées 49° 07′ 01″ N 1° 05′ 17″ O / 49.116892109998, -1.0879361649° 07′ 01″ Nord 1° 05′ 17″ Ouest / 49.116892109998, -1.08793616  
Informations générales
Date d’inauguration 1989 (inauguration du centre culturel)
Nombre d’œuvres 300
Informations visiteurs
Nb. de visiteurs/an 11 165 en 2010[1]
Site web www.saint-lo.fr

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Musée des Beaux-Arts

Le Musée des Beaux-Arts de Saint-Lô est situé au sein du centre culturel Jean Lurçat, place du champ de Mars. Ce musée comporte une part importante de tableaux du XVIIe siècle au XXe siècle dont certaines proviennent de plusieurs donations comme Feuillet, Follain ou de Castro.

On trouve aussi des pièces historiques comme le marbre de Thorigny, les tapisseries des Amours de Gombaut et Macé, un lapidarium provenant de l'église Notre-Dame et un trésor monétaire du XVe siècle siècle.

Un espace consacré à la famille Grimaldi a fait l'objet de la visite du prince Albert de Monaco.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il y a eu plusieurs musées des Beaux-Arts au cours des derniers siècles. Le premier fut fondé en 1835 par la société d’agriculture, d’archéologie et d’histoire naturelle de la Manche. Il s'enrichit des dons de familles aristocratiques du département comme cceux des de La Tour du Pin en 1838 et des Lebrun en 1840.

À la fin du XIXe, un nouveau musée est construit rue Havin juste en face de la tour Dame Jeanne des remparts. La fontaine Havin avec sa statue ciselée par Arthur Le Duc était située à l'avant du bâtiment.

En 1940, les collections furent dispersées sur ordre de l'État afin d’éviter le pillage par les Allemands. En juin 1944, comme toute la ville, les musée fut détruit par les bombardements et les collections d’histoire naturelle furent en grande partie détruites ou volées. Le musée fut intégré au nouvel Hôtel de Ville de Saint-Lô jusqu’en 1989. Le musée reconstitue ses fonds en achetant des peintures allant des paysages héroïques au pré-impressionnisme.

La construction d'un nouveau centre culturel fut confiée en 1987 à l'architecte Eugène Leseney et accueille désormais le musée en plus de la bibliothèque municipale et d'autres salles culturelles.

L'artiste Sergio de Castro fait une importante donation en 2006 de 220 œuvres réalisées de 1944 à 2004 à l'occasion de l'exposition « 60 ans de création 1944-2004 ».

Collection[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]