Master and Commander : De l'autre côté du monde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Master and Commander : De l'autre côté du monde

Titre québécois Maître à bord : de l'autre côté du monde
Titre original Master and Commander: The Far Side of the World
Scénario Peter Weir
John Collee
Acteurs principaux
Sociétés de production 20th Century Fox
Miramax Films
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Aventure
Sortie 2003
Durée 138 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Master and Commander : De l'autre côté du monde ou Maître à bord : de l'autre côté du monde au Canada francophone (Master and Commander: The Far Side of the World en version originale) est un film américain réalisé par Peter Weir sorti en 2003.

Synopsis[modifier | modifier le code]

1805, durant les guerres napoléoniennes, le HMS Surprise, commandée par le capitaine Jack Aubrey dit Jack la Chance, se lance à la poursuite du vaisseau français Acheron à travers l'océan Pacifique, affrontant notamment le cap Horn. Ils croisent par ailleurs au large des iles Galápagos, dont la faune et la flore vont beaucoup intéresser le chirurgien Stephen Maturin, naturaliste passionné et précurseur de Charles Darwin.

C'est en se rendant de l'autre côté d'une ile accostée pour capturer des cormorans aptères, inconnus en Angleterre alors, que Stephen surprend l'Acheron. Il rentre au pas de course au HMS Surprise pour informer le capitaine. Jack décide de maquiller son vaisseau en bateau de marins : nouvelle peinture, déguisement des marins, changement de drapeau, simulation de feu à bord… Tout est fait pour laisser approcher l'Acheron. Les Français mordent à l'hameçon, et l'Acheron est abordé. Après un rapide combat, les Anglais prennent le contrôle du bâteau. Jack trouve le capitaine à l'infirmerie, mort. Médecin du bord, le docteur de Vigny remet à Jack l'épée du capitaine, selon la volonté de celui-ci. Une partie de l'équipage anglais est laissé sur l'Acheron, pour le conduire à Valparaiso.

Plus tard, alors qu'il discute avec Stephen, Jack apprend que le docteur de Vigny était mort plusieurs mois avant l'affrontement qui vient d'avoir lieu. Il suppose alors que le capitaine français est encore en vie, s'étant fait passer pour le médecin du bord, et que les Français peuvent avoir repris le contrôle du navire. Il décide de faire route une fois de plus vers l'Acheron, avec l'objectif de « l'escorter jusqu'à Valparaiso ».

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Comparaison entre le film et les livres[modifier | modifier le code]

Le film combine des éléments tirés de différents romans de Patrick O'Brian, tirée de l'histoire vraie du marin Thomas Cochrane. L'intrigue principale est tirée de De l’autre coté du monde, rapportant un épisode de la guerre anglo-américaine de 1812. Toutefois, dans la version cinématographique, l'action prend place en 1805, soit lors des guerres napoléoniennes, au lieu de 1812, à la demande semble-t-il des producteurs, afin de ne pas dépeindre des Américains dans la position de méchants devant une audience américaine[2]. En conséquence, le vaisseau français l’Acheron, fictif, remplace la frégate américaine USS Norfolk du roman éponyme.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Dates de sortie sur l’Internet Movie Database
  2. Cathy Schultz, The British Navy Sails again in "Master and Commander", Joliet Herald News, 18 avril 2004.

Liens externes[modifier | modifier le code]