C. S. Forester

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

C. S. Forester

Nom de naissance Cecil Louis Troughton Smith
Autres noms Cecil Scott Forester
Activités Romancier
Naissance 27 août 1899
Le Caire, Drapeau de l'Égypte Égypte
Décès 2 avril 1966 (à 66 ans)
Fullerton, Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais britannique
Genres Roman d'aventures maritimes, Roman policier

Œuvres principales

  • Paiement différé (1926)
  • La série des Hornblower (1937 - 1967)

Cecil Scott Forester, de son vrai nom Cecil Louis Troughton Smith, est un écrivain britannique, né le 27 août 1899 au Caire et mort le 2 avril 1966 à Fullerton, Californie, auteur de la série maritime Horatio Hornblower et de L'Odyssée de l'African Queen (adaptée au cinéma par John Huston, avec Humphrey Bogart et Katharine Hepburn).

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père était un fonctionnaire britannique posté en Égypte. Il rentre au Royaume-Uni après la séparation de ses parents. Il vit alors très modestement avec sa mère.

Après des études de médecine, abandonnées après trois ans, il étudie la littérature pour devenir écrivain et journaliste. Dès 1917, il publie quelques poèmes dans des magazines, mais son premier livre, une étude historique sur l'Italie de Victor Emmanuel II ne paraît qu'en 1922 (version remaniée, 1927). C'est un roman policier, Paiement différé, en 1926, qui lui vaut son premier succès et une réelle notoriété. Ce roman reste d'ailleurs un classique du roman policier, car contre les règles du whodunit alors en vogue, le récit raconte dès les premières pages l'exécution d'un crime par un coupable dès lors connu du lecteur. Le livre connaît une adaptation pour la scène dans laquelle joue Charles Laughton et deviendra un film. La même année, Forester se marie et achète un dinghy qu'il surnomme Annie Marble, du nom de l'épouse dans Paiement différé.

Combat entre le Foudroyant et le Monhouth. Tableau de Francis Swaine.

En 1937, il publie le premier roman de ce qui deviendra la saga du capitaine Horatio Hornblower, Retour à bon port (The Happy Return), c'est un grand succès. Les romans qui suivent voient Hornblower s'élever dans la hiérarchie navale, mais en 1950, Forester publie L'aspirant Hornblower, qui décrit les tout débuts de son héros dans la Royal Navy.

La popularité d'Horatio Hornblower, à la fois un héros et un « anti-héros », ne s'est jamais démentie, et n'est concurrencée que par celle du duo Jack Aubrey - Stephen Maturin dans la série des romans maritimes de Patrick O'Brian. Les deux figures de marin sont d'ailleurs proches du même personnage historique, Thomas Cochrane, comte de Dundonald et amiral de la flotte britannique. Brian Perett a écrit Le véritable Hornblower, Vie et temps de l'amiral James Gordon (ISBN 1-55750-968-9), où il propose une autre source d'inspiration. Forester lui-même, dans son Hornblower Companion (Guide de la saga), ne cite aucune figure historique comme source d'inspiration.

Parallèlement, il écrit des scénarios et continue aussi sa carrière de journaliste. Il sera d'ailleurs correspondant de guerre pendant la guerre civile en Espagne et en Tchécoslovaquie après l'invasion nazie.

En 1940, pour participer à la conception de la propagande anti-nazi et pro-britannique, il s'installe en Californie où il restera jusqu'à sa mort en 1966. À ce titre, il écrit en 1943 The Ship, récit romancé racontant un combat naval durant la défense de Malte. C. S. Forester semble s'être inspiré librement de la croisière du croiseur Penelope (classe Arethusa) en Méditerranée entre 1941 et 1942. Bien que s'agissant d'une œuvre de commande, Le navire (dans la traduction française de Maggy Daille), est une description précise et passionnante des événements se déroulant au cours d'une bataille navale de la seconde guerre mondiale. Mais les propos propagandistes de Forester n'ont pas l'heur de plaire à tous et Ernest Hemingway déclara sans ambages à l'époque que la morgue de l'auteur britannique avait dû inspirer à Hitler la volonté d'attaquer l'Angleterre[1].

Forester continue de fréquenter de Hollywood et vit à Beverly Hills. En 1944, lui et Katherine Belcher divorcent. Trois ans plus tard, il se remarie avec Dorothy Foster. Pendant les années 1950, pas moins de cinq de ses romans seront portés à l'écran dans ce que le cinéma aura produit de meilleur à partir de son œuvre.

Plusieurs de ses romans ont été traduits en français par Louis Guilloux.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Horatio Hornblower[modifier | modifier le code]

  • La série des Horatio Hornblower [livres dans l'ordre d'écriture] :
    • The Happy Return, 1937
      Publié en français sous le titre Retour à bon port, Phébus, 1989
    • A Ship of the Line, 1938
      Publié en français sous le titre Un vaisseau de ligne, Phébus, 1989
      (James Tait Black Memorial Prize)
    • Flying Colours, 1938
      Publié en français sous le titre Pavillon haut, Phébus, 1989
    • The Commodore, 1945
      Publié en français sous le titre Le Seigneur de la mer, Phébus, 1990
    • Lord Hornblower, 1946
      Publié en français sous le titre Lord Hornblower, Phébus 1990
    • M. Midshipman Hornblower, 1950
      Publié en français sous le titre Aspirant de marine, Phébus 1991
    • Lieutenant Hornblower, 1952
      Publié en français sous le titre Lieutenant de marine, Phébus, 1991
    • Hornblower and the Atropos, 1953
      Publié en français sous le titre Trésor de guerre, Phébus 1992
    • Hornblower in the West Indies, 1958
      Publié en français sous le titre Mission aux Antilles, Phébus 1991
    • Hornblower and the Hotspur, 1962
      Publié en français sous le titre Seul maître à bord, Phébus 1991
    • Hornblower and the Crisis, 1967
      Publié en français sous le titre Au coeur de la mêlée, Phébus, 1995
  • Captain Hornblower (1937-1967)
    Publié en français sous le titre Capitaine Hornblower, vol. 1, Paris, Omnibus, 1995 [réimpr. 2005] ; Capitaine Hornblower, vol. 2, Paris, Omnibus, 1995 [réimpr. 2005]
Note : L'édition chez Omnibus ne contient pas Au cœur de la mêlée.
Hornblower
livres dans l'ordre de lecture date de parution grades navires canons
Aspirant de marine (M. Midshipman Hornblower) 1950 Aspirant Justinian, Indefatigable -
Lieutenant de marine (Lieutenant Hornblower) 1952 Lieutenant de vaisseau Renown (en), Retribution 74 (Renown)
Seul maître à bord (Hornblower and the Hotspur) 1962 Lieutenant de vaisseau Sloop Hotspur (en) -
Trésor de guerre (Hornblower and the Atropos) 1953 Capitaine de corvette Atropos 22
Retour à bon port (The Happy Return) 1937 Capitaine de frégate Frégate Lydia 36
Un vaisseau de ligne (A Ship of the Line) 1938 Capitaine de vaisseau Sutherland 74
Pavillon haut (Flying Colours) 1938 Capitaine de vaisseau Pythonisse d'Endor -
Le seigneur de la mer (The Commodore) 1945 Commodore Nonsuch, Lotus, Raven, Moth, Harvey, Clam 74 (Nonsuch)
Lord Hornblower 1948 - Brick Porta-Coeli (en) -
Mission aux Antilles (Hornblower in the West Indies) 1958 Contre-amiral - -
Au cœur de la mêlée (Hornblower and the Crisis) 1967 - - -
The Hornblower Companion 1964 - - -


Trailer du film The African Queen.

Romans policiers[modifier | modifier le code]

  • Payment Deferred (1926)
    Publié en français sous le titre Paiement différé (Payment Deferred), Paris, La Maîtrise du livre, coll. L'Empreinte Police no 28, 1949 ; réédition, Verviers, Gérard, coll. Marabout no 81, 1951
    Publié en français dans une autre traduction sous le titre Fenêtre sur jardin, Lausanne, La Guilde du livre, 1958 ; réédition, Paris, Gallimard, 1958
  • Plain Murder (1930)
    Publié en français sous le titre D'un crime l'autre (Plain Murder), Paris, Bourgois/Julliard, col. P.J., 1973
    Publié en français sous le titre À deux pas du gibet, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Masque no 1706, 1983 ; réédition de la même traduction sous le titre Un meurtre parfait, Paris, Manitoba/Les Belles Lettres, coll. Le Cabinet noir no 46, 2000

Nouvelles policières[modifier | modifier le code]

  • The Letters in Evidence (1928)
    Publié en français sous le titre Les écrits restent, Paris, Opta, Mystère Magazine no 34, novembre 1950 ; réédition dans Histoires de crimes passionnels, Pocket no 3228, 1989
  • The Turn of Tide (1934)
    Publié en français sous le titre Changement de marée, Paris, Fayard, Le Saint détective magazine no 14, avril 1956
  • Between Eight and Eight (1950)
    Publié en français sous le titre Le Tour du cadran, Paris, Opta, Mystère Magazine no 102, juillet 1956
  • The Key to Power ou The Power of Roses (1951)
    Publié en français sous le titre Les Clefs du pouvoir, Paris, Opta, Mystère Magazine no 196, mai 1964
  • Indecision (1959)
    Publié en français sous le titre Indécision, Paris, Fayard, Le Saint Détective Magazine no 64, juin 1960

Autres ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Victor Emmanuel II and the Union of Italy (1922 ; édition révisée, 1928) - essai historique
  • A Pawn among Kings (1924)
  • The Paid Piper (1924)
  • Napoleon and his Court (1924) - essai historique
  • Josephine, Napoleon’s Empress (1925) - essai historique
  • Love Lies Dreaming (1927)
  • The Wonderful Week (1927)
  • The Shadow of the Hawk (1928)
  • Louis XIV, King of France and Navarre (1928) - essai historique
  • Brown on Resolution (1929)
    Publié en français sous le titre Le Grain de sable, Paris, Presses de la Cité, 1973 ; réédition dans Capitaines héroïques, Paris, Omnibus, 2010
  • Nelson (1929) - essai historique
  • The Voyage of the Annie Marble (1929) - roman d'aventures
  • The Annie Marble in Germany (1930) - roman d'aventures
  • Two and Twenty (1931)
  • U 97 (1931)
  • Death to the French (1932)
  • The Gun (1933)
    Publié en français sous le titre Orgueil et Passion, Paris, France-Empire, 1957
    Publié en français dans une nouvelle traduction sous le titre Le Canon, Paris, Phébus, 1994
  • Nurse Cavell (1933) - pièce de théâtre, en collaboration avec C. E. Bechhofer Roberts
  • The Peacemaker (1934)
  • The African Queen (1935)
    Publié en français sous le titre Aventure africaine, Verviers, Gérard, coll. Marabout no 31, 1952
    Publié en français dans une nouvelle traduction sous le titre L'Odyssée de l'African Queen, Paris, L'Atalante, coll. Bibliothèque de l'évasion, 1996 ; réédition dans Capitaines héroïques, Paris, Omnibus, 2010
  • The General (1936)
  • Marionettes at Home (1936) - étude sur les marionnettes
  • The Earthly Paradise (1940)
  • The Captain from Connecticut (1941)
    Publié en français sous le titre Le Capitaine du Connecticut, Paris, Éditions Azed, 1943
    Publié en français dans une autre traduction sous le titre Corsaire malgré lui, Paris, Phébus, 1993
  • Poo-Poo and the Dragons (1942) - conte pour enfants
  • The Ship (1943)
    Publié en français sous le titre Un Croiseur, Genève, Jeheber, 1944
    Publié en français dans une traduction intégrale sous le titre Le Navire, Paris, Julliard, 1954 ; réédition dans Capitaines héroïques, Paris, Omnibus, 2010
  • The Bedchamber Mystery ou Three Matronely Mysteries (1944)
  • The Sky and the Forest (1948)
    Publié en français sous le titre Le Ciel et la forêt, Paris, Denoël, 1951
  • Randall and the River of Time (1950) - roman jeunesse
  • The Barbary Pirates (1953) - roman jeunesse
  • The Nightmare (1954) - recueil de nouvelles
  • The Adventures of John Wetherell (1954)
  • The Good Shepherd (1955)
    Publié en français sous le titre Bergers sur la mer, Paris, Gallimard, 1957 ; réédition dans Capitaines héroïques, Paris, Omnibus, 2010
  • The Naval War of 1812 ou The Age of Fighting Sail [USA] (1957)
  • Hunting the Bismark! ou Sink the Bismark! ou The Nine Last Days of Bismark [USA] (1959)
    Publié en français sous le titre Coulez le Bismarck !, Genève, Ditis, 1963 ; réédition, Paris, Editions J'ai lu Leur aventure no 25, 1969 ; réédition dans Capitaines héroïques, Paris, Omnibus, 2010
  • Long Before Fourty (1967) - autobiographie posthume
  • The Man in the Yellow Raft (1969) - roman posthume
  • Gold from Crete (1971) - roman posthume
  • The Pursued (2011) - roman posthume

Filmographie[modifier | modifier le code]

Plusieurs de ses romans ont été adaptés au cinéma, notamment :

Postérité[modifier | modifier le code]

L'influence de Forester a été très grande dans le roman maritime et dans la science-fiction militaire[2]. Des auteurs comme David Weber (série Honor Harrington), David Feintuch (série Hope)[2] décrivent un monde et des héros inspirés de la marine britannique décrite dans la série des Hornblower. Lois McMaster Bujold la cite comme une de ses premières sources d'inspiration : « Mon idée était d'adopter une structure analogue à la série des Hornblower : une suite de romans indépendants mais qui bout à bout forment une trajectoire qui retrace la biographie du héros[3]. » Le profil psychologique de Hornblower, leader charismatique doutant constamment de ses capacités, a servi de modèle pour celui du Lieutenant Esmay Suiza, un des personnages du roman d'Elizabeth Moon, Once a Hero. L'influence de Forester se retrouve aussi dans le cycle maritime du Capitaine Jack Aubrey (Master and Commander) de Patrick O'Brian.

Bibliographie[modifier | modifier le code]


Notes[modifier | modifier le code]

  1. http://www.kirjasto.sci.fi/forester.htm
  2. a et b Hornblower in space (Hornblower dans l'espace)
  3. « I figured to model, structually, on the Hornblower series: a string of essentially independent books which, collected together, made an arc of the main character's biography. » (en)