Mariano Puerta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Puerta.
Mariano Puerta
Mariano Puerta
Carrière professionnelle
1998 – 2009
Nationalité Drapeau de l’Argentine Argentine
Naissance 19 septembre 1978 (36 ans)
Drapeau : Argentine Buenos Aires
Taille / poids 1,8 m (5 11) / 78 kg (172 lb)
Prise de raquette Gaucher, revers à une main
Entraîneur Guillermo Pérez Roldán
Gains en tournois 1 781 372 $
Palmarès
En simple
Titres 3
Finales perdues 7
Meilleur classement 9e (15 août 2005)
En double
Titres 3
Finales perdues 0
Meilleur classement 68e (2 aout 1999).
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/32 F(1) 1/64 1/32
Double 1/32 1/16 1/32 1/32

Mariano Puerta, né le 19 septembre 1978 à Buenos Aires, est un ancien joueur de tennis professionnel argentin gaucher.

Il fut finaliste de Roland Garros 2005, battu par le jeune Espagnol Rafael Nadal en 4 sets (7-66, 3-6, 1-6, 5-7). Après cette finale, il atteint la 9e place mondiale, mais est suspendu 8 ans pour dopage (peine réduite à 2 ans en appel).

Suspensions pour dopage[modifier | modifier le code]

En octobre 2003 lors du tournoi de Viña del Mar au Chili, Mariano Puerta est suspendu 2 ans par la Fédération internationale de tennis après un contrôle positif au clenbuterol. Pour sa défense, il déclare que cette substance lui a été administrée par son médecin afin d'apaiser une crise d'asthme et que ce produit n'a de toute façon aucun effet sur ses performances sportives. Le tribunal réduira alors la peine à 9 mois de suspension et 5600 dollars US d'amende.

Il est à nouveau accusé de dopage le 6 octobre 2005 par le journal L'Équipe qui affirme qu'un contrôle positif à l'étiléfrine (un stimulant cardiaque) a été réalisé le soir de la finale de Roland-Garros. Le 21 décembre 2005, la Fédération internationale de tennis annonce sa suspension de toute compétition pendant 8 ans à compter du 5 juin 2005, soit la plus lourde sanction jamais prononcée dans l'histoire du tennis. Puerta doit également renoncer à tous ses gains acquis dans les tournois depuis sa défaite à Roland-Garros, soit 456 000 dollars US. La Fédération internationale de tennis précise cependant que la quantité d'étiléfrine retrouvée dans son corps était trop infime pour avoir un quelconque effet sur ses performances[1]. Puerta fait appel de la décision, affirmant sur son site web qu'il avait accidentellement ingéré des résidus d'étiléfrine qui étaient restés dans le verre de sa femme ce qui est inadmissible alors qu'il savait que sa compagne prenait ce stimulant et que Mariano savait que celui-ci était interdit.

Le 12 juillet 2006, sa peine est réduite de 8 ans à 2 ans de suspension par le Tribunal arbitral du sport, rendant possible une éventuelle reprise de carrière le 5 juin 2007.

Son retour sur le circuit[modifier | modifier le code]

Le 6 juin 2007, Puerta fait son retour sur le circuit professionnel avec une victoire 6-4, 6-3 sur l'Australien Joseph Sirianni au tournoi Challenger de Sassuolo, un tournoi pour lequel il a bénéficié d'une Wild card étant donné qu'il n'était plus classé. Au 2e tour, il perd 6-3, 6-0 contre l'Espagnol Marc López. Depuis son retour à l'ATP, Puerta n'a joué que dans le circuit ITF, atteignant les quarts de finale des tournois challengers de Trani et Puebla, les demi-finales des challengers de Belo Horizonte et Medellín, et la finale du challenger de Cordenons. Après de nombreux matchs sur le circuit challenger, il pointe à la 150e place mondiale le 21 juillet 2008, ayant remporté le tournoi Challenger de Bogota face à Ricardo Hocevar. Il n'a pas joué un seul match depuis son forfait au deuxième tour du challenger de Lima au Pérou contre le Péruvien Van Miranda le 17 novembre 2009.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres en simple (3)[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Surface Finaliste Score
1 05/10/1998 Campionati Internazionali Di Sicilia, Palerme Terre battue Drapeau : Argentine Franco Squillari 6-3, 6-2
2 06/03/2000 Cerveza Club Colombia Open, Bogota Terre battue Drapeau : Maroc Younès El Aynaoui 6-4, 7-6
3 04/04/2005 Grand-Prix Hassan II, Casablanca Terre battue Drapeau : Argentine Juan Mónaco 6-4, 6-1

Finales en simple (7)[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Surface Vainqueur Score
1 10/07/1998 San Marino Cepu Open, Saint-Marin Terre battue Drapeau : Slovaquie Dominik Hrbatý 6-2, 7-5
2 21/02/2000 Abierto Mexicano Telcel, Mexico Terre battue Drapeau : Argentine Juan Ignacio Chela 7-6, 6-4
3 28/02/2000 Movistar Open, Santiago Terre battue Drapeau : Brésil Gustavo Kuerten 7-6, 6-3
4 10/07/2000 Allianz Suisse Open Gstaad, Gstaad Terre battue Drapeau : Espagne Àlex Corretja 6-1, 6-3
5 17/07/2000 Croatia Open Umag, Umag Terre battue Drapeau : Chili Marcelo Ríos 7-6, 4-6, 6-3
6 07/02/2005 Copa Telmex ATP Buenos Aires, Buenos Aires Terre battue Drapeau : Argentine Gastón Gaudio 6-4, 6-4
7 23/05/2005 Roland-Garros, Paris Terre battue Drapeau : Espagne Rafael Nadal 6-7, 6-3, 6-1, 7-5

Titres en double (3)[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Surface Partenaire Finalistes Score
1 02/11/1998 Cerveza Club Colombia Open, Bogota Terre battue Drapeau : Argentine Diego Del Rio Drapeau : Hongrie Gábor Köves
Drapeau : Philippines Eric Taino
6-7, 6-3, 6-2
2 26/04/1999 BMW Open, Munich Terre battue Drapeau : Argentine Daniel Orsanic Drapeau : Italie Massimo Bertolini
Drapeau : Italie Cristian Brandi
7-6, 3-6, 7-6
3 26/07/1999 Croatia Open Umag, Umag Terre battue Drapeau : Espagne Javier Sánchez Drapeau : Italie Massimo Bertolini
Drapeau : Italie Cristian Brandi
3-6, 6-2, 6-3

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
1998 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine F. Squillari 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne C. Moyà
1999 2e tour (1/32) Drapeau : Slovaquie J. Krošlák 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne F. Mantilla 2e tour (1/32) Drapeau : Allemagne T. Haas
2000 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis A. Agassi 3e tour (1/16) Drapeau : Espagne J.C. Ferrero 1er tour (1/64) Drapeau : Suède T. Enqvist
2001 2e tour (1/32) Drapeau : République tchèque B. Ulihrach 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne G. Puentes
2002 2e tour (1/32) Drapeau : Maroc H. Arazi
2003 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne A. Montañés 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne G. Blanco 1er tour (1/64) Drapeau : Brésil A. Sá 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine G. Coria
2004
2005 Finale Drapeau : Espagne R. Nadal 1er tour (1/64) Drapeau : Allemagne L. Burgsmüller 2e tour (1/32) Drapeau : Suisse S. Wawrinka
  • À droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
1998 1er tour (1/32)
Drapeau : Argentine P. Albano
Drapeau : Afrique du Sud J-L. de Jager
Drapeau : Afrique du Sud R. Koenig
1er tour (1/32)
Drapeau : Brésil F. Meligeni
Drapeau : Inde M. Bhupathi
Drapeau : Inde L. Paes
1999 1er tour (1/32)
Drapeau : Argentine D. del Río
Drapeau : Afrique du Sud B. Haygarth
Drapeau : États-Unis T. Middleton
2e tour (1/16)
Drapeau : Argentine D. Orsanic
Drapeau : Russie I. Kafelnikov
Drapeau : Biélorussie M. Mirnyi
2000 1er tour (1/32)
Drapeau : Argentine M. García
Drapeau : Espagne Á. López Morón
Drapeau : Espagne A. Portas
2001
2002
2003 1er tour (1/32)
Drapeau : Argentine G. Gaudio
Drapeau : Biélorussie M. Mirnyi
Drapeau : Biélorussie V. Voltchkov
1er tour (1/32)
Drapeau : Chili F. González
Drapeau : Australie W. Arthurs
Drapeau : Australie P. Hanley
2004
2005 1er tour (1/32)
Drapeau : Italie E. Artoni
Drapeau : Espagne A. Calatrava
Drapeau : Brésil R. Mello
1er tour (1/32)
Drapeau : Italie E. Artoni
Drapeau : Argentine G. Etlis
Drapeau : Argentine M. Rodríguez
1er tour (1/32)
Drapeau : Italie E. Artoni
Drapeau : Danemark K. Carlsen
Drapeau : Afrique du Sud J. Coetzee
  • En dessous du résultat se trouve le nom du partenaire. À droite se trouvent les noms des ultimes adversaires.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg[2] Canada Cincinnati Stuttgart puis Madrid[3] Paris
1999 1er tour
Drapeau : Allemagne N. Kiefer
1er tour
Drapeau : Australie S. Draper
2e tour
Drapeau : Maroc H. Arazi
1er tour
Drapeau : Argentine G. Gaudio
1/8 de finale
Drapeau : Royaume-Uni T. Henman
2000 1/4 de finale
Drapeau : Australie L. Hewitt
1/8 de finale
Drapeau : Chili M. Ríos
1er tour
Drapeau : France A. Clément
2e tour
Drapeau : Royaume-Uni T. Henman
2e tour
Drapeau : Royaume-Uni G. Rusedski
1er tour
Drapeau : Équateur N. Lapentti
2001 1er tour
Drapeau : Russie A. Stoliarov
1er tour
Drapeau : Maroc H. Arazi
1er tour
Drapeau : Espagne J. Díaz
1er tour
Drapeau : Argentine G. Gaudio
2002
2003
2004
2005 1/8 de finale
Drapeau : Italie F. Volandri
2e tour
Drapeau : Russie N. Davydenko
1/4 de finale
Drapeau : Espagne R. Nadal
1er tour
Drapeau : États-Unis R. Ginepri
1/8 de finale
Drapeau : Espagne D. Ferrer
2e tour
Drapeau : Serbie-et-Monténégro N. Djokovic
  • En dessous du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Classements en fin de saison (simple)[modifier | modifier le code]

Année 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2007 2008
Rang 424 en augmentation 141 en augmentation 39 en diminution 101 en augmentation 21 en diminution 254 en augmentation 116 en diminution 118 en diminution 133 en augmentation 56 en diminution 261 en augmentation 150

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Puerta Is Facing the Longest Ban in Tennis History, www.nytimes.com
  2. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome et de Hambourg a changé au cours des ans.
  3. Les Masters 1000 de Stuttgart (1996-2001) et de Madrid (2002-2008) se sont succédé.

Liens externes[modifier | modifier le code]