Ligue espagnole de basket (1957-1983)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Ligue espagnole de basket, ou Liga Española de Baloncesto est l'ancien nom de l'actuelle Liga ACB. Cette compétition était organisée par la Fédération d'Espagne de basket-ball (FEB) jusqu'en 1983, lorsque les clubs, réunis dans l'Association des clubs de basket-ball (Asociación de Clubs de Baloncesto) décidèrent d'organiser la ligue ACB, une nouvelle compétition indépendante de la FEB.

Bien que ces deux compétitions soient distinctes avec des règles et systèmes de gestions des matches différents, la Liga ACB est souvent considérée comme la continuation de la Primera Division. En effet plusieurs journalistes forment un seul palmarès avec les champions des deux ligues[1].

La compétition disputé entre 1957 et 1983 était une "Ligue" dans le sens le plus strict du terme. Autrement dit, il n'y avait pas de play-off, seulement la saison régulière.

Toutes les équipes, s'affrontaient entre elles en deux rencontres. La victoire valait 2 points, et le match nul, 1 point (à cette époque le règlement du basket-ball acceptait les matchs nul). Celui qui remportait le plus de points était proclamé champion, il pouvait donc participer à la Coupe d’Europe des clubs champions. Les trois derniers étaient relégués en deuxième division. Durant les 27 saisons où se disputèrent la Liga, le Real Madrid domina sans partage la compétition, en remportant 22 trophées en 27 éditions. Il fut détrôné en seulement cinq occasions, et seulement par des équipes catalanes : le FC Barcelone basket en trois occasions, Joventut Badalona par deux fois.

Équipes participantes[modifier | modifier le code]

Lors des 27 saisons entre 1957 et 1983, jouèrent au total 48 équipes dans la Primera Division. Voilà la répartition des équipes, par ordre alphabétique:

           

Equipes participantes selon communautés autonomes[modifier | modifier le code]

   

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le Real Madrid est le club le plus titré avec 22 titres. Seuls cinq titres échappent à ce club : trois sont remportés par le FC Barcelone et deux par la Joventut de Badalona.

Palmarès de la première division
Saison Équipe Journée Champion Points Dauphin Points Meilleur marqueur Points Entraîneur champion
1982-1983 14 26 FC Barcelone 50 Real Madrid 50 Claude Gregory (BAS) 773 Antoni Serra
1981-1982 14 26 Real Madrid 50 FC Barcelone 48 Larry McNeil (CAN) 890 Lolo Sainz
1980-1981 14 26 FC Barcelone 40 CB Estudiantes 38 Essie Hollis (GRA) 599 Antoni Serra
1979-1980 12 22 Real Madrid 40 FC Barcelone 38 Nate Davis (VALL) 654 Lolo Sainz
1978-1979 12 22 Real Madrid 40 FC Barcelone 34 Williams (BAS) 735 Lolo Sainz
1977-1978 12 22 Joventut 40 Real Madrid 38 Essie Hollis (ASK) 862 Antoni Serra
1976-1977 12 22 Real Madrid 42 FC Barcelone 41 Guyette (FCB) 703 Lolo Sainz
1975-1976 12 32 Real Madrid 58 FC Barcelone 46 Bob Fullarton (BRE) 968 Lolo Sainz
1974-1975 12 22 Real Madrid 40 FC Barcelone 38 Price (BAS) 708 Pedro Ferrándiz
1973-1974 15 28 Real Madrid 55 FC Barcelone 46 John Coughran (YMCA) 888 Pedro Ferrándiz
1972-1973 16 30 Real Madrid 60 Joventut 52 A.Pérez (BRE) 697 Pedro Ferrándiz
1971-1972 12 22 Real Madrid 42 FC Barcelone 38 G. Sagi-Vela (EST) 475 Pedro Ferrándiz
1970-1971 12 22 Real Madrid 42 Joventut 42 A.Pérez (BRE) 595 Pedro Ferrándiz
1969-1970 12 22 Real Madrid 38 Picadero JC 37 Thomas (STJ) 529 Pedro Ferrándiz
1968-1969 12 22 Real Madrid 37 Joventut de Badalona 33 Thomas (STJ) 563 Pedro Ferrándiz
1967-1968 11 20 Real Madrid 38 CB Estudiantes 36 Clifford Luyk (RM) 486 Pedro Ferrándiz
1966-1967 11 20 Joventut 38 Real Madrid 38 A.Martínez (JOV) 441 E.Kucharsky
1965-1966 10 18 Real Madrid 34 Picadero JC 33 Aiken (RM) 431 Robert Busnel
1964-1965 8 14 Real Madrid 27 Picadero JC 25 Lorenzo Alocén (Hel) 330 Pedro Ferrándiz
1963-1964 14 26* Real Madrid 18** Picadero JC 16** Emiliano (RM) 499 Joaquín Hernández
1962-1963 12 16* Real Madrid 11** CB Estudiantes 9** Emiliano (RM) 319 Joaquín Hernández
1961-1962 10 18 Real Madrid 36 Joventut 31 Hightower (RM) 355 Pedro Ferrándiz
1960-1961 12 22 Real Madrid 42 Orillo Verde Sabadell 30 Llobet (Ori) 450 Pedro Ferrándiz
1959-1960 12 22 Real Madrid 40 Joventut 33 Báez (RM) 439 Pedro Ferrándiz
1958-1959 12 22 FC Barcelone 40 Real Madrid 38 Báez (RM) 445 Jaime Isal
1958 10 18 Real Madrid 32 Joventut 29 A.Martínez (RM) 310 Ignacio Pinedo
1957 6 10 Real Madrid 17 FC Barcelone 17 A.Martínez (RM) 180 Ignacio Pinedo

Notes :

(*) Les saisons 1962-1963 et 1963-1964, se divisèrent en deux phases. Ici on indique le numéros total de match que se disputèrent entre la phase principale et la phase finale.
(**) Seuls les points de la phase finale figurent ici.
(***) Lors de la saison 1982-1983, le FC Barcelone et le Real Madrid terminèrent à égalités de points. Le point average n'étant pas pris en compte dans le règlement, le titre se joue sur une finale disputée à Oviedo le 7 avril 1983. Le club catalan bat le club de la capitale par 76-70.

Records[modifier | modifier le code]

  • Équipes avec le plus de titres : Real Madrid, 22 titres.
  • Entraîneur ayant gagné le plus de titre : Pedro Ferrándiz, 12 titres.
  • joueur qui a joué le plus de saison : Alfonso Martinez, 19 saisons.
  • Joueurs ayant gagné le plus de titres : Clifford Luyk, 14 titres.
  • Joueur ayant gagné avec le plus d'équipes distinctes : Alfonso Martinez, avec 3 équipes, Barcelone, Real Madrid et le Joventut Badalona.
  • Joueur ayant marqué le plus de points : Alfonso Martinez.
  • Joueur ayant marqué le plus de points en une saison : Bob Fullarton, du CB Breogán, marquant 968 points en 32 journées entre 1975-1976.
  • Joueur arrivant meilleur marqueur : Alfonso Martinez, lors de 3 saisons.
  • Meilleure moyenne de points sur une saison : Essie Hollis en 1977-1978 en marquant 862 points et 39,18 points par match.
  • Joueur ayant marqué le plus de points en un match : Walter Szczerbiak, 65 points le 8 février 1976, lors de la victoire du Real Madrid contre le CB Breogán, par 140-48[2].
  • Écart de points maximal en un match : 92 points de différence entre le Real Madrid contre le CB Breogán, par 140-48.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Palmarés ACB », sur marca.com
  2. (es) « El Madrid se acerca al Barcelona, el CAI se salva y el Unicaja bate récords », sur que.es,‎ 3 avril 2011 (consulté le 4 octobre 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]