Mollet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : Molay.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mollet (homonymie).
Muscles de la jambe, dont le mollet
Un mollet vu de profil.

En anatomie humaine, le mollet désigne la partie charnue et musclée située entre le jarret (ou creux poplité) et le tendon d'Achille. C'est lui qui donne son relief à la face postérieure de la jambe.

Durant la marche le mollet joue un rôle circulatoire important, la contraction des muscles jouant un rôle de pompe sur le flux sanguin.

Anatomie[modifier | modifier le code]

Le muscle triceps sural en arrière (muscle gastrocnémien latéral, muscle gastrocnémien médial et soléaire) et le groupe des muscles péroniers latéraux en dehors (long fibulaire et court fibulaire) constituent l'essentiel du volume du mollet, qui livre passage dans sa profondeur à l'artère tibiale postérieure et à l'artère péronière.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Étymologiquement, le mollet vient de mol (mou).

Pathologies du mollet[modifier | modifier le code]

Les caractéristiques anatomiques du mollet et les stress auxquels il peut être soumis (lors de la pratique de certains sports notamment) l'exposent à plusieurs pathologies d'origine traumatique et/ou circulatoire :

  • Le mollet est l'une des zones musculaires les plus sujettes aux crampes, notamment chez le sportif. La déshydratation et le manque de magnésium sont réputés augmenter le risque d'apparition de ce type de crampe. Les crampes idiopathiques (c'est-à-dire non expliquées) de la jambe affectent fréquemment le mollet, douloureusement, et le plus souvent la nuit. C'est le problème le plus fréquemment rencontré [1]

Importance physiologique ou esthétique du mollet[modifier | modifier le code]

Diamètre du mollet comme indicateur ?[modifier | modifier le code]

La circonférence du mollet a été proposé et utilisé comme indicateur pour estimer ou prédire certains risques pour la santé.

  • En Espagne, une étude ayant porté sur 22 000 personnes âgées (65 ans ou plus) a conclu qu'à cet âge, un petit périmètre du mollet était associé à un risque plus élevé de dénutrition[7]
  • En France, une étude ayant porté sur 6265 personnes âgées de 65 ans ou plus a trouvé une corrélation inverse entre circonférence du mollet et plaques carotidiennes[8]

Aspects esthétiques[modifier | modifier le code]

L'aspect du mollet semble avoir souvent préoccupé une partie de la gent masculine ou féminine.

Historiquement, un mollet peu développé a été considéré par certains auteurs comme un signe de faiblesse ou d'infériorité it is well known that monkeys have no calves, and still less do they exist among the lower orders of mammals (« il est bien connu que les singes n'ont pas de mollets, et encore moins existent-ils parmi les ordres inférieurs de mammifères », pouvait-on lire en 1913 dans un précis d’anthropologie pédagogique de Maria Montessori[9]

Une pièce rembourrée, le faux mollet, était jadis placée sur la partie postérieure de la jambe pour suppléer à un mollet insuffisant.
La prothèse sous-cutanée a aujourd'hui remplacé le faux mollet.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Young G, « Leg cramps », Clinical Evidence, vol. 2009,‎ 2009 (lien PubMed?)
  2. (en) David Simel, Drummond Rennie, Robert Hayward, Sheri A. Keitz, The rational clinical examination: Evidence-based clinical diagnosis, McGraw-Hill Professional,‎ 2008, 500 p. (ISBN 0-07-159030-7, lire en ligne) page 229
  3. (en) Drey IA, Baruch H, « Acute compartment syndrome of the calf presenting after prolonged decubitus position », Orthopedics, vol. 31, no 2,‎ février 2008, p. 184 (lien PubMed?)
  4. (nl) Hartgens F, Hoogeveen AR, Brink PR, « [Athletes with exercise-related pain at the medial side of the lower leg] », Nederlands Tijdschrift Voor Geneeskunde, vol. 152, no 33,‎ août 2008, p. 1839–43 (lien PubMed?)
  5. (en) Blättler W, Kreis N, Lun B, Winiger J, Amsler F, « Leg symptoms of healthy people and their treatment with compression hosiery », Phlebology / Venous Forum of the Royal Society of Medicine, vol. 23, no 5,‎ 2008, p. 214–21 (liens PubMed? et DOI?)
  6. (en) Kemmler W, von Stengel S, Köckritz C, Mayhew J, Wassermann A, Zapf J, « Effect of compression stockings on running performance in men runners », Journal of Strength and Conditioning Research / National Strength & Conditioning Association, vol. 23, no 1,‎ janvier 2009, p. 101–5 (liens PubMed? et DOI?)
  7. (es) Cuervo M, Ansorena D, García A, González Martínez MA, Astiasarán I, Martínez JA, « [Assessment of calf circumference as an indicator of the risk for hyponutrition in the elderly] », Nutrición Hospitalaria : Organo Oficial De La Sociedad Española De Nutrición Parenteral Y Enteral, vol. 24, no 1,‎ 2009, p. 63–7 (lien PubMed?)
  8. (en) Debette S, Leone N, Courbon D, Gariépy J, Tzourio C, Dartigues JF, Ritchie K, Alpérovitch A, Ducimetière P, Amouyel P, Zureik M, « Calf circumference is inversely associated with carotid plaques », Stroke; a Journal of Cerebral Circulation, vol. 39, no 11,‎ novembre 2008, p. 2958–65 (liens PubMed? et DOI?)
  9. (en) Maria Montessori, Pedagogical anthropology, Frederick A. Stokes Company,‎ 1913, 508 p. (lire en ligne) page 311

Articles connexes[modifier | modifier le code]