Kílian Jornet Burgada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kílian Jornet i Burgada Portail athlétisme
Kilian.jpg
Kilian Jornet i Burgada lors de l'Ultra-Trail du Mont-Blanc en 2008.
Informations
Disciplines Ski alpinisme
Course à pied
Nationalité Drapeau : Espagne Espagnol
Naissance 27 octobre 1987 (26 ans)
Lieu Sabadell
Drapeau de l'Espagne Espagne
Taille 1,71 m[1]
Poids 56 kg[1]
Club Team Salomon[2]

Kílian Jornet i Burgada, né en 1987, est un sportif professionnel espagnol, spécialiste de ski-alpinisme, ultra-trail et course en montagne. Jornet a été plusieurs fois médaillé aux championnats du monde de ski-alpinisme, notamment en course verticale. Il a été trois fois champion du monde de skyrunning, vainqueur des ultra-trails les plus prestigieux (UTMB, Western States 100, Grand Raid...). Il est aussi l'auteur de plusieurs records d'ascension (Mont-Blanc, Cervin). Considéré comme l’un des plus grands coureurs à pied en montagne de tous les temps, il est parfois surnommé « l'extraterrestre du trail[3] ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Jornet naît le 27 octobre 1987 à Sabadell en Catalogne. Il est le fils d'Eduard Jornet et de Núria Burgada. Son père est guide de montagne et il a été gardien du refuge de Cap del Rec dans la Cerdagne catalane ; sa mère est directrice d’une école primaire rurale et entraîneur au Centre technique de ski de montagne de Catalogne (Centre de Tecnificació d'Esquí de Muntanya de Catalunya, CTEMC). Kílian Jornet a une sœur de deux ans sa cadette, Naila Jornet, qui fera aussi de la compétition de haut niveau en ski de montagne.

Jornet célèbre son premier anniversaire dans le refuge de son père à 1 986 mètres d’altitude, refuge où il vit une grande partie de son enfance, jusqu'à l'âge de douze ans[4]. À trois ans, il gravit son premier sommet de 3 000 mètres, le Tuc de Molières. À cinq ans, il grimpe l'Aneto, le point culminant des Pyrénées à 3 404 m[1], et à six ans, il gravit son premier 4 000, le Breithorn. À dix ans, il finit la traversée des Pyrénées en combinant le GR 10 et le GR 11. « L’hiver, pour aller à l’école, avec ma sœur, on faisait quinze kilomètres en ski de fond[5]. »

À treize ans, il intègre le Centre de Tecnificació d'Esquí de Muntanya de Catalunya, où il commence à s'entraîner sérieusement pour le ski-alpinisme[4]. En cadets, il monte sur ses premiers podiums. À dix-sept ans, il décide de ne pas entreprendre ses études universitaires à Barcelone (au niveau de la mer) et de rester en montagne, tout en profitant de l’existence à Font-Romeu de la faculté de STAPS de l’université de Perpignan. Il étudie à côté du Centre national d’entraînement en altitude, à plus de 1 800 mètres. Très motivé et en forme, alors qu'il est en catégorie juniors, il concourt parfois avec les séniors sur certaines courses, ce qui lui permet d'évoluer à côté de champions tels que le Catalan Agustí Roc i Amador ou le Valaisan Florent Troillet[4].

Sa grande capacité de récupération physique et sa grande polyvalence technique[n 1] lui permettent de gagner en 2009 la Coupe du Monde individuelle de ski-alpinisme et de devenir champion du monde de courses de montagne. La même année, il bat aussi des records en courses rapides comme la montée du Coll Blanc du Pas de la Casa (en Andorre) en seize minutes et onze secondes ou les records de la traversée du GR 20 de Corse, l’Ultra-Trail du Mont-Blanc ou le Tahoe Rim Trail (aux États-Unis), traversée de 265 km en montagne qu’il réalise en 38 h 32 (seulement une heure de sommeil).

Summits of my Life[modifier | modifier le code]

Durant trois ans, de 2012 à 2015, Jornet a le projet de réaliser un ensemble de sommets, Summits of my Life, « les sommets de ma vie »[6] : en 2012 la traversée du mont Blanc et les arêtes du mont Blanc, en 2013 l'Elbrouz, le Cervin et le mont Blanc, en 2014 l'Aconcagua et le mont McKinley et en 2015 l'Everest[6].

Le 16 juin 2012, il tente la traversée du mont Blanc avec Stéphane Brosse. Celui-ci décède dans cette traversée suite à une rupture de corniche de neige à l'aiguille d'Argentière[7].

Le 18 septembre 2012, Kílian Jornet réalise en solitaire la traversée du mont Blanc depuis Courmayeur vers Chamonix, en passant par l'arête de l'Innominata[8]. Il le réalise dans un temps record de 8 heures 42 minutes et 57 secondes dont 6 heures 17 minutes d'ascension[9],[10].

Une controverse, sur l'usage de l'hélicoptère, naît alors que, sur son site officiel, Kílian Jornet déclare « Nous essayerons d'être le plus silencieux possible dans la montagne, afin que nos pas soient inaperçus, en essayant d'être le plus écologiques et économes possible[11]. »[8]

Le 11 juillet 2013, il bat le record de l'ascension à pied du mont Blanc, en réalisant l'aller-retour entre l'église de Chamonix et le sommet en 4 heures, 57 minutes et 34 secondes[12]. Le Français Mathéo Jacquemoud l'accompagne presque jusqu'au bout, tombant lors de la descente[13]. Le précédent record était détenu par le coureur à pied suisse Pierre-André Gobet qui avait réalisé l'aller-retour en 5 heures, 10 minutes et 14 secondes le 21 juillet 1990.

Le 21 août 2013, il bat le record de l'ascension aller-retour du Cervin depuis Breuil-Cervinia, en 2 heures 52 minutes et 2 secondes. Le précédent record de Bruno Brunod, datant de 1995, était de 3 heures et 14 minutes[14].

En juin 2014, il établit un nouveau record de l'ascension du mont McKinley en 11 heures et 40 minutes[15].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Championnats du monde de ski-alpinisme[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Sprint Individuel Vertical Race Longue
Distance
Par équipe Relais Combiné
Mondiaux 2008
Drapeau : Suisse Portes du Soleil
Épreuve inexistante à cette date 16e 4e médaille de bronze, monde Bronze 4e médaille de bronze, monde Bronze  ?
Mondiaux 2010
Drapeau : Andorre Grandvalira
Épreuve inexistante à cette date médaille d'argent, monde Argent médaille d'or, monde Or Épreuve inexistante à cette date 8e 4e médaille de bronze, monde Bronze
Mondiaux 2011
Drapeau : Italie Claut
- médaille d'or, monde Or médaille d'or, monde Or Épreuve inexistante à cette date 8e 4e médaille d'or, monde Or
Mondiaux 2013
Drapeau : France Pelvoux
- médaille de bronze, monde Bronze médaille d'or, monde Or Épreuve inexistante à cette date 7e 4e  ?

Légende :

  • médaille d'or, monde : première place, médaille d'or
  • médaille d'argent, monde : deuxième place, médaille d'argent
  • médaille de bronze, monde : troisième place, médaille de bronze
  • — : n'a pas participé à cette épreuve

Autres[modifier | modifier le code]

Kilian Jornet lors du Grand raid 2010

2004[modifier | modifier le code]

  • Champion du monde cadet de ski-alpinisme en Vertical Race

2005[modifier | modifier le code]

  • Champion du monde cadet de ski-alpinisme en Vertical Race

2006[modifier | modifier le code]

  • Champion du monde par équipe des Sky games, Catalogne
  • 1er des championnats de France de ski alpinisme, Junior (FFA)

2007[modifier | modifier le code]

  • Champion du monde des Skyrunner World Series organisés par l'Internationale Skyrunnig Federation
  • Le 23 septembre, vainqueur à Zegama du marathon Zegama-Aizkorri en 3 h 56 min 59 s
  • Le 16 septembre, vainqueur du Sentiero delle Grigne en 4 h 43 min 54 s
  • Le 2 septembre, vainqueur du marathon Ontake
  • Le 26 août, vainqueur de la course du mont Kinabalu en Malaisie en 2 h 39 min 10 s

2008[modifier | modifier le code]

  • Champion du monde des Skyrunner World Series.
  • Champion du monde espoir de ski-alpinisme en vertical race et longue distance et 3e absolu en longue distance.
  • Vainqueur de la Coupe du monde espoir de ski-alpinisme.
  • Le 21 septembre, vainqueur du Sentiero delle Grigne en 4 h 44 min 40 s.
  • Le 30 août, vainqueur de l'Ultra-Trail du Mont-Blanc, et record de la course avec un temps de 20 h 56 min 59 s[16].
  • Le 27 juillet, vainqueur du Giir di Mont, en Italie, en 3 h 10 min 18 s.
  • Le 20 juillet, vainqueur des Dolomites skyrace en 2 h 6 min 6 s.
  • Le 25 mai, vainqueur à Zegama du marathon Zegama-Aizkorri en 3 h 59 min 33 s.
  • Le 16 mars, vainqueur avec le Suisse Florent Troillet de la 23e édition de la Pierra Menta en 9 h 34 min 8 s. Sur cette course s'affrontent 160 équipes de deux skieurs sur 4 jours de courses et 10 000 m de dénivelé positif[17].

2009[modifier | modifier le code]

  • Champion du monde des Skyrunner World Series.
  • Vainqueur de la Coupe du monde individuel de ski-alpinisme.
  • Champion d’Europe de ski-alpinisme en vertical race.
  • Multiple vainqueur de Skyraces (Giir Di Mont, Olla de Nuria, Andorra Sky Race, etc.).
  • Record de la montée du Coll Blanc (Pas de la Casa, Andorre) en 16 min 11 s.
  • Le 25 octobre, vainqueur de la course du mont Kinabalu en Malaisie.
  • Les 28 et 29 septembre, record du Tahoe Rim Trail (États-Unis) en 38 h 32 min, améliorant de 7 heures et 26 minutes le précédent record établit en 2005 par l'ultra-runner américain Tim Twietmeyer, en 45 h 58. Circuit de randonnée de 165 miles soit 265 km et 8 600 m de dénivelé positif faisant le tour du lac Tahoe, plus grand lac alpin d'Amérique du nord, avec une altitude maximale de 3 151 m et minimale de 1 900 m[18].
  • Le 29 août, vainqueur de l'Ultra-Trail du Mont-Blanc pour la deuxième fois d’affilée en 21 h 33 min 18.
  • Le 9 août, vainqueur de Sierre-Zinal en 2 h 35 min 30 s.
  • Le 2 août, vainqueur du Giir di Mont, en Italie, en 3 h 5 min 8 s.
  • Le 19 juillet, vainqueur du Olla de Núria en 2 h 14 min 56 s.
  • Le 28 juin, vainqueur du Skyrace Andorra pour la troisième fois en 3 h 32 min.
  • Les 15 et 16 juin, record du GR 20 qui traverse la Corse du nord au sud, sur 200 km, avec 14 500 m de dénivelé positif, sans dormir, en 32 h 54 min 2 s[19],[20].

2010[modifier | modifier le code]

  • Champion du monde de ski-alpinisme en Vertical Race.
  • Le 22 octobre, vainqueur de la 18e édition du Grand Raid de La Réunion en 23 h 17 min 26 s, pour 163,3 km de course et un cumul de 9 643 m de dénivelé positif. Au passage, il s'adjuge deux nouveaux records : celui de l'ascension du col du Taïbit (2 142 m) en 51 min 41 s, pulvérisant le précédent record de 2009 établi par Julien Chorier en 59 min, ainsi que celui du « Mur de Dos d'âne » en 54 min[21].
  • Le 28 septembre, record de montée et descente du Kilimandjaro en Tanzanie en 7 h 14 (précédent record de 8 h 27 par le Tanzanien Simon Mtuy).
  • Le 29 août, vainqueur du Trofeo Kima, en Italie, en 6 h 19 min 3 s.
  • Le 8 août, vainqueur de Sierre-Zinal une deuxième fois consécutive en 2 h 37 min 27 s.
  • Le 25 juillet, vainqueur du Giir di Mont, en Italie, en 3 h 1 min 14 s.
  • Le 18 juillet, vainqueur du Olla de Núria en 2 h 17 min 57 s.
  • Du 31 mai au 8 juin[22]. Traversée des Pyrénées en un peu plus de 8 jours, d'ouest en est, de l'océan Atlantique à la mer Méditerranée, trajet d'environ 850 km et de plus de 42 000 m de dénivelé positif réalisé en 113 heures de course au total[23]. Il a finalement parcouru plus que les 700 kilomètres et 35 000 m de dénivelé positif initialement prévus, en raison d'un enneigement particulièrement important le contraignant à des changements de parcours et à une étape supplémentaire[24].
  • Le 16 mai, vainqueur à Zegama du marathon Zegama-Aizkorri pour la troisième fois en 3 h 56 min 30 s.
  • Le 14 mars, vainqueur de la 25e édition de la Pierra Menta avec le Suisse Florent Troillet, en 10 h 2 min 21 s[25], leur deuxième victoire sur cette course, après celle de 2008.
  • Le 1er mars, vainqueur de la 1re épreuve des championnats du monde de ski-alpinisme organisée en Andorre : il gagne la « Verticale Race » au sprint devant l’Italien Dennis Brunod à moins de 7 secondes[26].

2011[modifier | modifier le code]

  • Champion du monde de ski-alpinisme en Vertical Race.
  • Champion du monde de ski-alpinisme en Individuel.
  • Le 27 décembre, vainqueur en ski-alpinisme de l'épreuve « La Pyramide - Mont Saxonnex » du Moutain Ski Tour en 27 min 5 s (nouveau record de l'épreuve)[27].
  • Le 17 décembre, vainqueur du championnat d'Espagne de ski-alpinisme Vertical-Ski-Pallars en 19 min 23 s.
  • Le 23 octobre, vainqueur de la course du mont Kinabalu en Malaisie en 2 h 37 min 39 s.
  • Le 18 septembre, vainqueur de la Table Mountain Challenge (Afrique du Sud), 37 km pour près de 1 700 m de dénivelé positif, en 3 h 41 min 47 s.
  • Le 27 août, vainqueur de l'Ultra-Trail du Mont-Blanc pour la troisième fois en 20 h 36 min 43 s.
  • Le 31 juillet, vainqueur du Giir di Mont, en Italie, pour la quatrième fois en 3 h 1 min 3 s (nouveau record de l'épreuve).
  • Les 6 et 20 juillet, et 3 et 17 août, vainqueur des 4 manches des km verticaux de Manigod.
  • Le 26 juin, Kílian Jornet est le premier européen à gagner la Western States Endurance Run en 15 h 34 min 24 s (3e meilleur temps de l'épreuve).
  • Le 10 juin, record de montée et descente du mont Olympe en Grèce en 5 h 19.
  • Le 29 mai, vainqueur à Zegama du marathon Zegama-Aizkorri pour la quatrième fois en 3 h 57 min 39 s.
  • Le 14 mai, vainqueur de la TNF 100 en Australie en 9 h 19 min 6 s (nouveau record de l'épreuve).
  • Le 20 mars, vainqueur de la 26e édition de la Pierra Menta avec le Français Didier Blanc.

2012[modifier | modifier le code]

  • Champion du monde des Skyrunner World Series.
  • Le 20 octobre, vainqueur du Grand Raid, en 26 h 33 min 10 s[28].
  • Le 14 octobre, vainqueur de la course du mont Kinabalu en Malaisie en 2 h 11 min 45 s.
  • Le 28 septembre, vainqueur à l'Ultra Cavalls Del Vent en 8 h 42 min 22 s[29].
  • Le 15 septembre, vainqueur au Red Bulls Elements avec l'équipe de Font-Romeu (relais de 4 disciplines différentes : aviron, trail, parapente, VTT) ; sur l'épreuve du trail, il parcourt les 11 km et 1 900 m de dénivelé de la montée de la Tournette en moins de 1 h 20[30] et relègue tous ses poursuivants à plus de 8 minutes[31].
  • Le 26 août, vainqueur du Trofeo KIMA, 49 km, 3 800 m, en 6 h 27[32].
  • Le 19 août, vainqueur sur le marathon de pic Pikes en 3 h 40 min 26 s.
  • Le 22 juillet, vainqueur des Dolomites skyrace en 2 h 1 min 52 s (nouveau record de l'épreuve).
  • Le 11 juillet, vainqueur sur le kilomètre vertical du Manigod en 35 min 25 s.
  • Le 1er juillet, vainqueur sur le marathon du Mont-Blanc en 3 h 38 min 24 s (nouveau record de l'épreuve)[33].
  • Le 29 juin, vainqueur sur le kilomètre vertical du Mont-Blanc en 36 min 7 s (nouveau record de l'épreuve).
  • Le 20 mai, vainqueur à Zegama du marathon Zegama-Aizkorri pour la cinquième fois en 3 h 56 min 1 s.
  • Le 12 mai, 3e de la Transvulcania derrière Dakota Jones et Andy Symonds[34].
  • Le 24 février, vainqueur à la Vertical Race de l'Etna en 28 min 7 s[35].
  • Le 9 février, champion d'Europe de ski-alpinisme en Vertical Race en 38 min 44 s et vainqueur du classement général, à Pelvoux[36].
  • Le 28 janvier, vainqueur au championnat de France de Vertical Race à Courchevel en 40 min 17 s[37].
  • Le 21 janvier, vainqueur à la Vertical Race d’Arinsal en 35 min 17 s[38].
  • Le 15 janvier, vainqueur au championnat d'Espagne de ski de montagne (Vall de Boi)[39].
  • Le 13 janvier, vainqueur en ski-alpinisme de la Mountain Attack à Saalbach[40].

2013[modifier | modifier le code]

  • Le 13 octobre, 1er au Limone Extreme Skyrace sur une course rapide de 23,5 km et plus de 2 000 m de dénivelé[41], en 2 h 17 min 3 s[42],[43]
  • Champion du monde des Skyrunner World Series (en)
  • Champion du monde de ski-alpinisme en Vertical Race
  • Le 24 août, 1er du Matterhorn Ultraks Trail en 4 h 43 min 5 s
  • Le 21 août, il bat le record de l'aller-retour au Cervin (4 478 m) depuis l'église de Breuil-Cervinia (2 050 m) en 2 h 52 min 2 s
  • Le 11 août, 4e de Sierre-Zinal en 2 h 33 min 59 s[44]
  • Le 27 juillet, 1er ex æquo avec Luis Alberto Hernando de la Trans d'Havet en 8 h 59 min 47 s
  • Le 21 juillet, vainqueur de la Dolomites Skyrace en 2 h 0 min 11 s
  • Le 19 juillet, vainqueur du Dolomites Vertical Km en 32 min 43 s
  • Le 14 juillet, il remporte l'Ice Trail Tarentaise en 7 h 35 min 32 s[45]
  • Le 11 juillet, il bat le record de l'aller-retour au mont Blanc depuis l'église de Chamonix en 4 h 57 min 34 s[46],[n 2], soit une vitesse moyenne de 5,7 km/h sur une distance « courte » de 28,4 km mais avec 3 800 m de dénivelé positif puis négatif[47].
  • Le 6 juillet, 1er ex æquo avec Greg Vollet et Zait El Malik sur la Kilian's Classik Passion (45 km)[n 3] en 4 h 23 min 18 s
  • Le 30 juin, vainqueur du marathon du Mont-Blanc en 3 h 30 min 41 s (nouveau record de l'épreuve)
  • Le 28 juin, 2e du km vertical du Mont-Blanc en 34 min 53 s[49]
  • Le 1er juin, vainqueur sur le relais du trail du Gypaète avec son coéquipier Sebastien Talotti en 8 h 12 min 1 s
  • Le 26 mai, vainqueur à Zegama du marathon Zegama-Aizkorri pour la sixième fois en 3 h 54 min 38 s
  • Le 11 mai, vainqueur de la Transvulcania, en 6 h 54 min 9 s (nouveau record de l'épreuve)

2014[modifier | modifier le code]

  • Le 10 août, 1er de Sierre-Zinal en 2 h 31 min 54 s[50].
  • Le 27 juillet, 1er de la Giir-di-Mont en un temps record de 3 h 12 min 36 s.
  • Le 20 juillet, il remporte la Dolomites SkyRace en 2 h 03 min 50 s.
  • Le 12 juillet, il remporte l'épreuve de la Hardrock 100 aux États-Unis, 100 miles (160 km) en un temps record de 22 h 41, soit 42 minutes de mieux que l'ancien record de l'épreuve.
  • Le 29 juin, il remporte pour la troisième fois consécutive le marathon du Mont-Blanc en 3 h 23 min 29 s.
  • Le 27 juin, il remporte le kilomètre vertical de Chamonix en battant le record en 34 min 18 s.
  • Le 12 juin : Record au plus haut sommet d’Amérique du Nord à skis, le McKinley (6 194 m).

Le nouveau chrono est de 11 h 48 min.

  • Le 25 mai, il remporte pour la septième fois le marathon de Zegama Aizkorri en 3 h 48 min 38 s (nouveau record de l’épreuve).
  • Le 18 mai, il remporte la montée du Semnoz une course de 16,5 km pour 1 100 mètres de dénivelé positif en 1 h 05 min (nouveau record de l’épreuve).
  • Le 11 mai, il finit 2e de la Transvulcania derrière Luis Alberto Hernando Alzaga en 7 h 01 min 34 s.
  • Le 9 mai, il finit 3e du Transvulcania Km Vertical derrière les frères Demateis.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Son entrainement est principalement constitué de ski de randonnée l'hiver et de courses le reste de l'année ; soit des petits footings qui « durent au moins une heure et demie avec 1 000 mètres de dénivelé », soit des « plus grands [qui] font huit, dix heures avec 4 000, 5 000 mètres de dénivelé […] au moins une fois par semaine », pour un total de 1 000 heures sur six mois. Jamais de tapis de course, ni jamais de route[3].
  2. Suivant les sources, le temps change de quelques secondes : 4 h 57 min 34 par exemple pour le magazine Trails Endurance, 4 h 57 min 40 pour le Figaro, 4 h 57 min 44 parfois, etc.
  3. Différentes courses se déroulant à Font-Romeu durant cette période, dont une sur un parcours de 45 km tracé par Kílian Jornet[48].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c A. Hingray, « Kilian Jornet-Burgada, l'Ultra-terrestre », L'Indépendant,‎ 8 novembre 2009 (lire en ligne)
  2. « Ice Trail Tarentaise, Forsberg et Jornet ultra-dominateurs », Trails endurance, Outdoor Éditions, no 100,‎ août 2013, p. 34
  3. a et b Laurent Reviron, « Mon jogging avec… Kilian Jornet ! », Joggeur, Éditions Larivière, no 1,‎ juin 2013, p. 36 à 39
  4. a, b et c Gaëlle Cajeux, « Kilian Jornet Burgada: "La montagne est ma maison" », Le Matin,‎ 27 août 2009 (lire en ligne)
  5. Eliane Patriarca, « La montagne, jardin des exploits de Kilian Jornet », Libération,‎ 31 août 2009 (lire en ligne)
  6. a et b Site officiel de Summits of my Life
  7. Décès de Stéphane Brosse lors de la traversée du Massif du Mont-Blanc avec Kilian Jornet
  8. a et b Ulysse Lefebvre, « Mais que fait Kilian Jornet ? », Montagnes Magazine no 384, p. 10
  9. Nouveau record pour Kilian Jornet : Courmayeur-Chamonix par l’Innominata en 8h43 ! sur le dauphiné.com
  10. Kilian Jornet Burgada, Innominata Ridge and Mont Blanc in 6 hours 17 minutes sur planetmoutain.com
  11. Philosophie
  12. Mont Blanc record sur movescount.com
  13. Record du monde Chamonix-Mont Blanc pour Kilian Jornet ! sur meltyxtrem.fr
  14. « Kilian Jornet bat le record du Cervin en 2h52’02″ », sur http://www.u-trail.com,‎ 2013 (consulté le 21 août 2013)
  15. (en) Dougald MacDonald, Kilian Jornet: Up and Down Denali in Under 12 Hours sur Climbing, 13 juin 2014
  16. « Ultra Trail du Mont-Blanc : L’Espagnol Kilian Jornet finalement déclaré vainqueur », marathons.fr,‎ 31 août 2008 (lire en ligne)
  17. JF Grandidier, « Alpi Ski Tour 08 - Pierra Menta - Du 13 au 16 mars 2008 », ffcam.fr,‎ 2008 (lire en ligne)
  18. « Kilian Jornet a pulvérisé le record du « Tahoe Rim Trail » en 38h 32mn ! », runraid,‎ 29 septembre 2009 (lire en ligne)
  19. « Une course au sommet », Metro,‎ 13 août 2009 (lire en ligne)
  20. Jocelyn Chavy, « Corse - Le record du GR 20 en vidéo », Trekmag,‎ 1er juillet 2009 (lire en ligne)
  21. « Kilian Jornet grand vainqueur de cette édition du Grand Raid 2010 », Zinfos974,‎ 22 octobre 2010 (lire en ligne)
  22. « Kilian’s Quest 2010, les Pyrénées d’Ouest en Est en 8 jours ! », runraid,‎ 8 juin 2010 (lire en ligne)
  23. P.G. -B, « Trail - Un exploit de plus pour Kilian Jornet », L'Équipe,‎ 8 juin 2010 (lire en ligne)
  24. « Ultra trail : Kilian Jornet Burgada a traversé ses Pyrénées en courant », La Dépêche du Midi,‎ 8 juin 2010 (lire en ligne)
  25. « Pierra Menta 2010 : Kilian Jornet – Florent Troillet logiques vainqueurs ! », runraid,‎ 10 mars 2010 (lire en ligne)
  26. « Verticale Race : victoire de... Kilian Jornet », runraid,‎ 26 février 2010 (lire en ligne)
  27. « La Pyramide »
  28. La diagonale des fous
  29. Ultra Cavalls del Vent[réf. insuffisante]
  30. Red Bull Elements 2012 - Le point après le trail running
  31. Red Bull Elements - Classement
  32. Trofeo Kima
  33. « Marathon du Mont Blanc : victoire et record pour Kilian Jornet »
  34. « ismf-ski.org »
  35. « ismf-ski.org »
  36. « ismf-ski.org »
  37. « ski-alpinisme.com »
  38. « fontblanca.ad »
  39. (es) « fedme.es »
  40. (en) « mountain-attack.at »
  41. « Finales des "Vertical et des Sky Series"... Une liste de départ somptueuse ! », sur generation-trail.com (consulté le 15 octobre 2013)
  42. Vincent Girard, « Kilian Jornet : Victoire à la Limone Extreme Skyrace ! », sur meltyxtrem.fr,‎ 14 octobre 2013 (consulté le 15 octobre 2013)
  43. « Kilian Jornet et Stevie Kremer, champions des Sky Series », sur skiandrun.fr (consulté le 15 octobre 2013)
  44. Les résultats de Sierre Zinal par Émilie Joubert sur lepape-info.com
  45. « Ice Trail Tarentaise, Forsberg et Jornet ultra-dominteurs », Trails endurance, Outdoor Éditions, no 100,‎ août 2013, p. 34
  46. Record:ascension du Mont-Blanc en 4h57, site du Figaro, 11 juillet 2013
  47. « Mont-Blanc, le record de Kilian décrypté », Trails endurance, Outdoor Éditions, no 100,‎ août 2013, p. 14 à 16
  48. « Agenda Trials-courses nature », Joggeur, Éditions Larivière, no 1,‎ juin 2013, p. 130
  49. Les résultats du kilomètre vertical du Mont-Blanc à Chamonix (74), le 28 juin 2013 par Émilie Joubert sur lepape-info.com
  50. « L'Espagnol Kilian Jornet remporte Sierre-Zinal », sur Tribune de Genève,‎ 10 août 2014 (consulté le 10 août 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]