Western States Endurance Run

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Western States Endurance Run

alt=Description de l'image Western_States_Endurance_Run_patch.png.
Généralités
Sport Course à pied
Création 1977
Autre(s) nom(s) Western States 100
Éditions 39
Catégorie Ultra-trail
Périodicité Annuelle (dernier week-end de juin)
Lieu Sierra Nevada, Californie Drapeau des États-Unis États-Unis
Statut des participants Amateurs et professionnels
Distance 161 km
Dénivelée 6 000 m D+
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre masculin Drapeau : États-Unis Timothy Olson
féminin Drapeau : Royaume-Uni Ellie Greenwood
Plus titré(s) masculin Drapeau : États-Unis Scott Jurek (7)
féminin Drapeau : États-Unis Ann Trason (14)
Coureurs de la WS100 en 2010

La Western States Endurance Run, communément dénommée Western States 100, est un ultramarathon de 100 miles (161 kilomètres) qui prend place dans la Sierra Nevada en Californie chaque année, le dernier week-end du mois de juin.

Cette course est l'un des principaux événements d'ultrarunning dans le monde. La légende veut que le premier homme à avoir parcouru les 100 miles du Western States Endurance Run soit Gordy Ainsleigh en 1974 et en 23 heures et 47 minutes, décidant de parcourir la distance à pied plutôt qu'à cheval, alors qu'à l'époque les 100 miles se faisaient à cheval lors du Western States Trail Ride[1].

Résultats et record[modifier | modifier le code]

Les records ne sont pris en compte que depuis 1984. En effet, cette année-là, le parcours a changé et la distance a été fixée à 100,2 miles. Avant cela, le parcours faisait moins de 100 miles.

En 2006, Tim Twietmeyer a complété sa 25e course, toutes réalisées en moins de 24 heures. En 2005, Scott Jurek gagne la course pour la 7e fois consécutive. Il avait établi en 2004 un nouveau record en 15 heures, 36 minutes et 27 secondes. Le record féminin est de 17 heures, 37 minutes et 51 secondes, établi en 1994 par Ann Trason, qui a remporté la course 14 fois[2].

En 2008 la course est annulée en raison d'une mauvaise qualité de l'air due à des incendies inhabituellement importants en Californie[3].

Les vainqueurs de 2009 sont Hal Koerner et Anita Ortiz.

En 2010, Geoff Roes de l'Alaska remporte la course[Passage problématique] et établit un nouveau record en 15h07'04", devant Anton Krupicka. L'espagnol Kílian Jornet court en tête avec Anton mais lâche prise, sujet à des crampes. Tracy Garneau de la Colombie-Britannique gagne la course en 19h01'55"[Passage problématique]. Amy Palmiero-Winters, amputée d'un jambe, devient la première personne avec un handicap à clore la course en 27h43'10".

En 2011, pour sa deuxième tentative, Kílian Jornet Burgada remporte l'épreuve en 15h34'24" (3e meilleur temps dans l'histoire de la course). Au classement féminin, c'est la britannique Ellie Greenwood qui s'impose en 17h55'29".

En 2012, Timothy Olson remporte la course en étant le premier homme à passer sous la barre des 15 heures : en 14H46'44". Le second, Ryan Sandes, sud-africain a lui aussi battu l'ancien record en 15H03'56". Dans le même temps, Ellie Greenwood bat aussi le record chez les femmes en 16H47'19".

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]