Juan Sebastián de Elcano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Juan Sebastián de Elcano
Image illustrative de l'article Juan Sebastián de Elcano
Vu amarré à Honolulu en 1992

Autres noms BE[1] Juan Sebastián de Elcano, Elcano
Histoire
A servi dans Marine espagnole Naval Jack of Spain.svg
Commandé 6 avril 1923
Quille posée 24 novembre 1925
Lancement 5 mars 1927
Mise en service 29 février 1928
Caractéristiques techniques
Type quatre-mâts goélette à hunier
Longueur 113 m
Maître-bau 13,1 m
Tirant d'eau 7 m
Tirant d'air 9 m
Déplacement 3 750 tonnes
Tonnage 2 864 TJB
Propulsion voile
Vitesse 17,5 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 2 canons de 37 mm
Rayon d'action 10 500 milles marins / 73 jours
Autres caractéristiques
Équipage 257 marins
Chantier naval Chantiers navals de Cadix, Echevarrieta y Larriñaga de Cádiz
Port d'attache Cadix Drapeau de l'Espagne Espagne

Le Juan Sebastián de Elcano est un quatre-mâts goélette à hunier en acier et le voilier école de la marine espagnole.

C'est actuellement le troisième plus grand voilier du monde après le Sedov et le Krusenstern.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il a été nommé en l'honneur du grand capitaine servant sous Magellan, le basque Juan Sebastián Elcano. Ses armoiries sont un globe, au-dessous duquel il y avait cette devise : Primus circumdedisti me (« c'est toi qui le premier m'a contourné »).

L’Elcano (comme il est appelé par son équipage) a accompli dix voyages autour du monde, sans franchir le cap Horn, mais à travers le canal de Panamá. Ses quatre mâts portent des noms spéciaux et ne sont pas nommés de façon conventionnelle, mais d'après les navires école précédents, à trois-mâts : Blanca, Almansa, Asturias et Náutilus. Les noms normaux sont (palo) trinquete (mât de misaine), (palo) mayor proel (grand mât), (palo) mayor popel (grand mât arrière) et mesana (mât d'artimon).

Il a remporté plusieurs fois le Boston Teapot Trophy, en 1979, 1997 et 1999[2], sa meilleure performance étant de 1 126 milles en 124 heures.

Navire jumeau[modifier | modifier le code]

  • Esmeralda (quatre-mâts goélette à brigantine), voilier école de la marine chilienne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. BE : buque escuela, pour navire école
  2. National Institute for Sea Training

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]