Hughes MD 500

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hughes.
Hughes MD 500
Image illustrative de l'article Hughes MD 500
Hughes 500M Cayuse H-245

Rôle Hélicoptère léger multi-rôle
Constructeur Drapeau : États-Unis Hughes Aircraft
McDonnell Douglas Helicopter Systems
MD Helicopters depuis 2005
Premier vol février 1963
Date de retrait Toujours en service
Nombre construit 4700
Équipage
cinq à sept places (deux pilotes, trois à cinq passagers)
Motorisation
Moteur Allison 250-C20
Nombre un
Type turbine à gaz
Puissance unitaire 278 ch
Nombre de pales 4
Dimensions
Image illustrative de l'article Hughes MD 500
Diamètre du rotor 9,40 m
Longueur 7,01 m
Hauteur 2,48 m
Masses
À vide 493 kg
Charge utile 1157 kg
Maximale 1 361 kg
Performances
Vitesse de croisière 232 km/h
Vitesse maximale 282 km/h
Plafond 4 875 m
Vitesse ascensionnelle 8,6 m/min
Distance franchissable 605 km

Le Hughes MD 500 est un hélicoptère civil américain développé par Hughes Helicopters sur la base du OH-6 Cayuse, mais c'est également le nom usuel de la gamme d'hélicoptères légers du même constructeur incluant les MD 500E, MD 520N, et MD 530F.

Conception[modifier | modifier le code]

En parallèle du développement du OH-6, Hughes annonça qu'il développait également une version civile dénommée Hughes 500, les différents modèles étaient prévus en configuration cinq ou sept places selon les besoin des clients; des versions bénéficiant de moteurs plus puissants furent également développé sous le code Hughes 500U et plus tardivement, Hughes 500C.

Hughes/MD 500[modifier | modifier le code]

Le Hughes 500D devint le premier modèle commercialisé en 1976 bénéficiant d'un moteur plus puissant, d'une queue à plat, et d'un nouveau rotor principal à cinq pales; le rotor de queue à quatre pales était alors optionnel. Le Hughes 500D fut remplacé en 1982 par le Hughes 500E doté d'un nez en pointe et de nombreuses améliorations dans le poste de pilotage

McDonnell Douglas acquis Hughes Helicopters en janvier 1984, et les appareils furent renommé dès août 1985; le Hughes 500E fut rebaptisé MD 500E et le Hughes 530F, MD 530F. Des variantes militaires furent développées sous l'appellation Hughes MD 500.

Versions[modifier | modifier le code]

MD 500C (369H)
Version commerciale améliorée dotée de cinq places et d'un moteur Allison 250-C18B de 317 chevaux développée en 1966.
MD 500M Defender (369HM)
Version militaire destinée à l'export sous la dénomination MD 500 Defender et développée en 1968.
MD 500C (369HS)
Version commerciale améliorée dotée de quatre places et d'un moteur Allison 250-C20 de 400 chevaux, développée en 1969.
MD 500C (369HE)
MD 500C modifié avec un nouvel environnement intérieur développé en 1969.
MD 500D (369D)
Nouvelle version commerciale équipée d'un moteur Allison 250-C20B de 420 chevaux, développée en 1976.
L'armée de l'air nord coréenne a acquis 87 unités civiles, avant que le ministère de la Défense américain n'en bloque la commercialisation. Certains ont été convertis en gunships pour un usage militaire[1].
MD 500E (369E)
Version définitive du 500D avec un nouveau nez et développée en 1982.
KH-500E
Version japonaise du 500E produit sous licence par Kawasaki Heavy Industries[2].
NH-500E
Version italienne du 500E produit sous licence par Breda Nardi avant son absorption par Agusta.
MD 530F (369F)
Version conçue pour les environnements désertiques basée sur le 500E et doté d'un moteur Allison 250-C30B de 650 chevaux, développée en 1985.

MD 520N[modifier | modifier le code]

Hughes Helicopters introduit une révolution dans la conception des hélicoptères en équipant certains de ses nouveaux modèles du système NOTAR (NO TAil Rotor; le Hughes MD 520N fut le premier à en être équipé en 1991.

McDonnell Douglas avait à l'origine l'idée de développer sa technologie sur deux hélicoptères: le Hughes MD 520N et le Hughes MD 530N; cependant, le développement du MD 530N fut suspendu car le MD 520N rencontrait une demande plus importante.


Un MD 520N équipé du dispositif anti-couple NOTAR.
Un MD 520N en opération.



MD 500 dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

  • Dans la série Magnum, Terry est un pilote d'hélicoptère que Magnum a rencontré au Viêt Nam. Il possède une petite société de transport aérien nommée Island Hoppers et fait visiter aux touristes les îles de l'archipel d'Hawaï aux commandes de son Hughes 500.
  • Dans le film Tonnerre de feu, l'hélicoptère du "méchant" piloté par "Cochrane" (Malcolm McDowell) est un modèle de type Hughes MD 500 armé de canons de 30 mm.
  • Cet hélicoptère est aussi surnommé "la libellule", premièrement pour son fuselage en forme de bulle et son poste de pilotage complètement vitré qui ressemble à la tête de l'insecte mais surtout pour sa magnifique agilité qui semble reproduire son vol. Le Hughes 500 est un hélicoptère hors du commun qui possède une multitude de qualités. Son plus grand défaut s'il en est un est sa capacité de charge et le manque de place pour en faire un véritable instrument de travail.
  • Dans le série-documentaire Whale Wars (Justiciers des mers) les Sea sheperd possède un MD 500 qui a pour base le navire Steve Irwin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]