Hélisurface

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hélisurface du Navire-Hôpital des États-Unis "New Haven (AH-12)" attendant les hélicoptères de la marine américaine apportant des blessés provenant des lignes de front en Corée. Une plate-forme d'atterrissage flottante est disposée de chaque côté du navire. Il est à l'ancre dans le port d'Inchon (été 1952). Un disque peint en jaune sur chaque barge marque la zone d'atterrissage.
L'hélicoptère Panther de la frégate Cassard effectue un transfert de charge légère avec le PR Meuse.

Une hélisurface (ou plate-forme hélicoptère) est une zone d'atterrissage pour hélicoptères. Une telle plate-forme ne fournit pas les services d'un héliport, tels l'approvisionnement en carburants ou les services météo, pas plus qu'il ne dispose d'un contrôle du trafic aérien.

Ces hélisurfaces sont fréquentes dans les hôpitaux et certains grands immeubles de bureaux, et le plus souvent situés sur le toit des bâtiments[réf. nécessaire] : les hélicoptères peuvent alors atterrir pour embarquer ou débarquer des passagers.

De même, de telles plates-formes hélicoptère existent lorsque les conditions d'accès sont difficiles, ou lorsque le risque d'urgence existe :

Elles peuvent être installées de manière permanente, ou bien de façon temporaire, à l'occasion d'une manifestation par exemple. Les dimensions d'une hélisurface sont définies par un marquage peint à même le sol. Pour les vols de nuit, on assiste également à la popularisation du marquage dynamique électroluminescent[1] sous E.L.I.S.A. (ElectroLuminescentfield Intuitive Signals for Aeronautics)

Il faut également préciser que le trafic d'une hélistation se limite à, au maximum, 20 mouvements par jour.[réf. nécessaire]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.piste-atterrissage.com/a-propos Hélisurface intelligente

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :