Jedi Noir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans l'univers de Star Wars, on appelle Jedi Noir tout individu possédant des pouvoirs Jedi dévoués au mal, autrement dit qui s'est tourné vers le côté obscur de la Force, sauf les Sith.

Un Jedi obscur peut être soit un Jedi qui a rejeté une partie de son enseignement et a sombré du côté obscur (on parle alors aussi de Jedi déchu), soit un individu ayant appris à utiliser la Force sans supervision Jedi, et s'étant à un moment où l'autre tourné vers le mal. Il est très probable pour un individu apprenant à utiliser la Force sans respecter à la lettre l'enseignement Jedi qu'il tombe du côté obscur. En effet, il suffit pour cela de se laisser une seule fois dominer par sa passion et ses émotions. Une fois du côté obscur, il s'accoutumera alors à se laisser envahir par des sentiments forts comme la haine et la colère pour décupler sa puissance.

Cela ne fait pas pour autant d'eux des Sith, car si on peut tomber dans le côté obscur dès que l'on détourne à son profit les pouvoirs de la Force, il faut suivre une doctrine tout aussi précise et stricte que la doctrine Jedi pour devenir Sith, mais tournée explicitement vers le mal. Même si les Sith sont à l'origine des Jedi noirs, les deux termes sont devenus mutuellement exclusifs. Il n'y a d'ailleurs aucun Jedi Noir dans les films, uniquement des Sith (même si Anakin Skywalker est un jedi qui a connu un long processus de déchéance avant de se rallier aux Siths). De plus les seigneurs sith respectant la règle des deux ont tendance à former des Jedi Noirs pour disposer d'assistants puissants mais pouvant les sacrifier sans pour autant violer la règle, par exemple Asajj Ventress, que le Comte Dooku utilisait comme exécutrice, la qualifiant lui-même de « pion ».

La puissance de sentiments comme la colère permet aux Jedi Noirs d'acquérir plus facilement et rapidement une puissance importante, ce qui en fait un adversaire redoutable. Cela dit, comme le souligne Yoda dans Star Wars, épisode V : L'Empire contre-attaque, c'est une erreur courante d'en déduire qu'ils seraient plus puissants, car le côté obscur les consument, et tôt ou tard, ils finissent par sombrer dans la folie.

Historiquement, les Jedi Noirs se sont révélés être une menace assez limitée pour l'ordre Jedi : l'Ordre est toujours parvenu à les vaincre lors deux Grands schismes (-25 000 et -7000 BY); et de manière générale, ils ne réussissent jamais à coaliser une véritable armée capable de rivaliser avec les Jedis, faute d'organisation du fait de leurs comportements égocentriques. Seuls les Siths sont parvenus à canaliser leurs émotions pour accroitre durablement leur maitrise de la force et parvenir à créer une congrégation structurée. Ils se considèrent ainsi comme les seuls dignes représentants du côté obscur, et véritables opposants de l'ordre Jedi.

Références[modifier | modifier le code]