Intendant de la Nouvelle-France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Intendant (Nouvelle-France))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Intendant.

L'intendant de la Nouvelle-France[N 1],[1] est le chef civil de la colonie. D'autorité semblable à celle du gouverneur[1], son influence est cependant plus grande de par le nombre de dossiers dont il a la responsabilité[2].

En plus de l'administration civile, il est chargé d'organiser et de faire fonctionner le système judiciaire ainsi que les finances[2]. Il doit veiller à l'administration intérieure en général. À ce chapitre, il est impliqué dans la bonne marche quotidienne de la société en général. Il est le président du Conseil souverain.

En raison de ses pouvoirs si étendus, il se produit assez souvent des querelles de juridiction entre le gouverneur et l'intendant. Dans certains cas, ils se doivent de collaborer. Ils concèdent ensemble les seigneuries, ils distribuent aussi les congés de traite et quand le gouverneur organise une expédition militaire, il doit consulter l'intendant puisque l'administration des finances de la colonie lui incombe.

Le salaire de l'intendant est de douze mille livres par année[2].

Liste des intendants de la Nouvelle-France[modifier | modifier le code]

Nom Portrait Début[3] Fin[3] Souverain
Louis Robert de la Fortelle[N 2] 1665 Louis XIV
Jean Talon Jean Talon illustration from The Great Intendant.jpg
Claude de Bouteroue d'Aubigny
Jean Talon Jean Talon illustration from The Great Intendant.jpg [N 3] octobre 1672
Jacques Duchesneau de la Doussinière et d'Ambault
Michel Bégon de la Picardière 1682[N 4]
Jacques de Meulles
Jean Bochart de Champigny
François de Beauharnois de La Chaussaye
Jacques Raudot et Antoine-Denis Raudot
Michel Bégon de la Picardière
Edme-Nicolas Robert [N 5] Louis XV
Henri de Chazel 1725[N 6]
Claude-Thomas Dupuy
Gilles Hocquart Gilles Hocquart.jpg
François Bigot

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le titre officiel des intendants de la Nouvelle-France est intendant de justice, police et finance en nos pays de Canada, Acadie et Isle de Terreneuve et autre pays de la France septentrionale
  2. n'entra pas en fonction.
  3. La commission est signé le 10 mai 1669; il reçoit ses instructions le 17 mai; il s'embarque à La Rochelle le 15 juillet; il met le pied en Amérique le
  4. Commission révoquée avant l'entrée en fonction.
  5. Décède avant l'entrée en fonction.
  6. Décède le 27 août 1725 avant l'entrée en fonction.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Lanctôt 1929, p. 51-52
  2. a, b et c Eccles 1964, p. 30
  3. a et b Les dates de début et de fin de mandat sont tirées de Joseph Desjardins, Guide parlementaire historique de la Province de Québec. 1792 à 1902, Québec, 1902, p. 3 (en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Joseph Desjardins, Guide parlementaire historique de la Province de Québec. 1792 à 1902, Québec, 1902, 434 p. (en ligne)
  • Jean-Claude Dubé, Les Intendants de la Nouvelle-France, Montréal, Éditions Fides, collection fleur de lys, 1984.
  • Chronologie des intendants de la Nouvelle-France, 1665-1710
  • Gustave Lanctôt, L'administration de la Nouvelle-France : l'administration générale, Paris, Librairie ancienne Honoré Champion,‎ 1929, 1e éd., 169 p.
  • (en) W. J. Eccles, Canada under Louis XIV 1663-1701, The Hunter Rose Company,‎ 1964, 275 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]