Fort Pontchartrain du Détroit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fort Pontchartrain du Détroit
Image illustrative de l'article Fort Pontchartrain du Détroit
Présentation
Date de construction 1701
Destination initiale Fort militaire
Propriétaire État
Protection inscrit Monument historique par arrêté du 24 juin 1920
Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Région Michigan
Localité Détroit
Localisation
Coordonnées 42° 19′ 44″ N 83° 02′ 45″ O / 42.328889, -83.04583342° 19′ 44″ Nord 83° 02′ 45″ Ouest / 42.328889, -83.045833  

Géolocalisation sur la carte : Michigan

(Voir situation sur carte : Michigan)
Fort Pontchartrain du Détroit

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Fort Pontchartrain du Détroit
Le fort du Détroit en 1763

Le Fort Pontchartrain du Détroit, Fort du Détroit ou Fort Détroit est un ancien fort français aujourd'hui disparu situé à l'emplacement de la ville de Détroit dans l'État américain du Michigan.

Présentation[modifier | modifier le code]

La construction du fort en 1701 par Antoine Laumet de La Mothe-Cadillac marque la fondation de la ville de Détroit.

En 1705, Antoine Laumet de La Mothe-Cadillac nomme François Dauphin de la Forest gouverneur du Fort Pontchartrain du Détroit.

Le fort fut occupé par les Britanniques le 29 novembre 1760, pendant la guerre de Sept Ans. Le fort fut également le théâtre du siège de Fort Détroit qui opposa les Amérindiens aux Britanniques durant la rébellion de Pontiac en 1763.

En 1783, le traité de Paris qui mit fin à la guerre d'indépendance des États-Unis attribua le fort aux nouveaux États-Unis. Cependant, les Britanniques refusèrent d'obéir à cette partie du traité et maintinrent leurs soldats dans le fort. Ils acceptèrent finalement de se retirer en 1795, après la signature du traité de Londres avec les Américains. Les États-Unis prirent la possession du fort le 11 juillet 1796.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Brian Leigh Dunnigan, « Fortress Detroit, 1701–1826 », dans David Curtis Skaggs et Larry L. Nelson (dir.), The Sixty Years' War for the Great Lakes, 1754-1814, East Lansing, Michigan State University Press,‎ 2001 (ISBN 0870135694), p. 167-185.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]