Gaston Glass

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Glass.

Gaston Glass

Description de cette image, également commentée ci-après

Avec Jeanne Helbling, dans La Piste des géants

Nom de naissance Jacques Gaston Oscar Glass
Naissance 31 décembre 1899
Paris, France
Nationalité Drapeau de la France Français (d'origine)
Drapeau des États-Unis Américain (naturalisé)
Décès 11 novembre 1965 (à 65 ans)
Santa Monica
Californie
Profession Acteur, assistant réalisateur,
directeur de production
Films notables Humoresque
The Red Mark
Marie Stuart
Avec Alma Rubens, dans Humoresque (1920)
Avec Viola Dana, dans There Are No Villains (1921)
Avec Nina Quartero, dans The Red Mark (1928)

Gaston Glass, de son nom complet Jacques Gaston Oscar Glass[1], est un acteur, assistant réalisateur et directeur de production, d'origine française, naturalisé américain, né le 31 décembre 1899 à Paris 18e[2], mort le 11 novembre 1965 à Santa Monica (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Protégé de Sarah Bernhardt, Gaston Glass débute adolescent au théâtre. Il accompagne l'actrice dans sa dernière tournée américaine en 1917-1918 et joue lui-même à Broadway (New York) dans une pièce représentée en septembre 1918.

Au cinéma, excepté un film français sorti en 1917 (Les Frères corses d'André Antoine, marquant ses débuts à l'écran), il poursuit sa carrière aux États-Unis, où il s'installe définitivement (américanisant son nom en Gaston J. Glass, pour Gaston Jacques Glass). Après cinq premiers films américains sortis en 1919, il obtient un rôle notable dans Humoresque (1920) de Frank Borzage.

Au total, il participe comme acteur à soixante-quatorze films muets, les derniers sortis en 1929. Après le passage au parlant, il collabore encore à vingt-neuf films américains (souvent dans des petits rôles, parfois non-crédités) à partir de 1929, l'avant-dernier en 1937, le dernier en 1943. Il a un premier rôle dans le western La Piste des géants (sorti en 1931), version française alternative de La Piste des géants (The Big Trail, sorti en 1930) de Raoul Walsh — où il remplace John Wayne, aux côtés de Jeanne Helbling remplaçant Marguerite Churchill —. Une de ses ultimes prestations est dans Marie Stuart (1936) de John Ford, pour lequel il avait déjà tourné dans Little Miss Smiles (1922, avec Shirley Mason).

Parmi ses autres partenaires féminines, on trouve Ruth Clifford (deux films), Miriam Cooper (quatre films), Viola Dana (deux films), Grace Darmond (deux films), Dorothy Dwan (deux films), Alice Lake (quatre films), ou encore Edith Roberts (trois films).

Gaston Glass est également assistant-réalisateur sur dix-neuf films, les deux premiers en 1933 et 1937, puis de 1944 à 1954 (dont deux réalisations de Joseph L. Mankiewicz, Chaînes conjugales en 1949 et Ève en 1950). Enfin, il est directeur de production sur vingt-et-un films, les huit premiers de 1936 à 1938, les suivants entre 1950 et 1963 (dont On murmure dans la ville en 1951 et L'Affaire Cicéron en 1952, du même Mankiewicz).

À la télévision, il est directeur de production de 1959 à 1965 (année de sa mort), sur un feuilleton (Peyton Place, deux épisodes, 1964), et surtout sur treize séries (diffusion jusqu'en 1966), dont Aventures dans les îles (dix-neuf épisodes, 1959-1962) et Daniel Boone (trente-sept épisodes, 1964-1966).

Il est le père du compositeur Paul Glass (en) (né en 1934).

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

(films américains, sauf mention contraire)

Acteur[modifier | modifier le code]

Assistant-réalisateur[modifier | modifier le code]

Directeur de production[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

(comme directeur de production ; séries, sauf mention contraire)

Théâtre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. les Gens du Cinéma
  2. Archives de l’état civil de Paris en ligne, acte de naissance no 18/29/1900 (acte du 2 janvier 1900 précisant « né le 31 du mois dernier »)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :