On murmure dans la ville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec le film allemand de même titre

On murmure dans la ville

Titre original People Will Talk
Réalisation Joseph L. Mankiewicz
Scénario Joseph L. Mankiewicz, d'après la pièce de Curt Goetz
Acteurs principaux
Sociétés de production Darryl F. Zanuck, Twentieth Century Fox
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Sortie 1951
Durée 110 min.

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

On murmure dans la ville (People Will Talk) est un film américain réalisé par Joseph L. Mankiewicz en 1951.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Noah Praetorius est un brillant gynécologue qui donne des cours dans une école de médecine et dirige une clinique privée, où il privilégie les rapports humains avec ses patientes. L'une d'elles, Deborah Higgins, est une jeune future mère célibataire en détresse, dont il tombe amoureux (et réciproquement). Non seulement il l'épouse mais il recueille son beau-père, Arthur Higgins, un raté qui vivait indigemment aux côtés de son frère John, un maniaque dominateur. Le Dr Praetorius est apprécié de tous ses collègues (dont son ami le Professeur Barker, physicien et contrebassiste) et ses étudiants, à l'exception du Professeur Ellwell qui le jalouse et qui diligente une enquête interne visant à éclairer le « passé trouble » du médecin et le mystère entourant la présence constante à ses côtés du dénommé Shunderson... Il est en effet avéré que Praetorius a autrefois exercé la médecine dans l'arrière-boutique d'une boucherie, au fond d'une province reculée, et que ses gains lui ont permis par la suite de se spécialiser, et d'acheter une clinique...

Critique[modifier | modifier le code]

Joseph L. Mankiewicz et Cary Grant éprouvaient le même sentiment d'avoir tourné là l'un de leurs meilleurs films. Il est difficile de ne pas partager ce sentiment en voyant On murmure dans la ville, un véritable bain de jouvence, où s'apprécient tant le jeu des acteurs que la mise en scène et finalement, le bonheur qui s'en dégage.

Praetorius, médecin non conventionnel, est aussi un adepte d'une morale humaine et souple contrastant avec la rigidité des principes de l'Amérique des années '50 : non seulement il épouse une jeune femme qui lui a avoué sa « faute », mais il va accepter comme le sien, par amour pour la jeune future mère, l'enfant d'un autre.

Le conseil de discipline, devant lequel le Dr Praetorius doit se justifier (lorsqu'il est attaqué par un confrère jaloux au nom de l'éthique et de la morale) préfigure les excès du Maccarthisme encore à son tout début et ressemble à la future « Commission sur les Activités Anti-Américaines » (HUAC) . Son ambiance pesante (« Je refuse de répondre à cette question » est une réponse qui n'y sera pas assez souvent entendue...) cède la place à un grand élan d'optimisme : C. Grant dirige l'orchestre et la chorale unissant étudiants et professeurs dans l'Ouverture pour une fête académique, op. 80 de Johannes Brahms, et le chant du mouvement final est un appel symbolique : Gaudeamus Igitur !.

Distinction[modifier | modifier le code]

Nomination[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]