Gaeta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gaeta (homonymie).
Gaeta
Vue depuis la mer
Vue depuis la mer
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Lazio.svg Latium 
Province Latina 
Code postal 04024
Code ISTAT 059009
Code cadastral D848
Préfixe tel. 0771
Démographie
Gentilé Gaetani
Population 21 546 hab. (31-12-2010[1])
Densité 770 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 13′ 00″ N 13° 34′ 00″ E / 41.21667, 13.5666741° 13′ 00″ Nord 13° 34′ 00″ Est / 41.21667, 13.56667  
Altitude Min. 2 m – Max. 2 m
Superficie 2 800 ha = 28 km2
Divers
Saint patron Sant'Erasmo
Fête patronale 2 juin
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Latium

Voir sur la carte administrative du Latium
City locator 14.svg
Gaeta

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Gaeta

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Gaeta
Liens
Site web http://www.gaeta.it/

Gaeta (aussi nommée en français Gaëte ou Gaète) est une commune de la province de Latina dans le Latium en Italie. Gaeta abrite une base de l'OTAN.

Histoire[modifier | modifier le code]

Selon Virgile[2], Caieta était le nom de la nourrice d’Énée qui aurait été enterrée à cet endroit. À l’époque romaine, Caieta était un centre de villégiature pour de nombreux personnages importants et riches de Rome ainsi que de Formia et de Sperlonga toutes proches. Ces villes étaient reliées par la voie Appia.

Au début du Moyen Âge, après l'invasion des Lombards, Gaeta est restée sous la souveraineté de l’Empire byzantin. Dans les années suivantes, et à l'instar d'Amalfi, Sorrente et Naples, il semblerait que Gaeta se soit constituée en port pratiquement indépendant et qu'elle ait continué un commerce prospère avec le Levant. Son histoire, cependant, est plutôt obscure jusque vers 830, date à laquelle la ville devient une seigneurie dominée par des hypati, ou consuls : le premier d'entre eux fut Constantin (839-866) puis Marin et Docibile Ier (867-906). Le plus grand fut Jean Ier (906-933) qui participe à la défaire des Sarrasins au Garigliano en 915, gagnant l'honneur de patricius de l'empereur Constantin VII de Byzance. Au XIe siècle, le duché tombe entre les mains des comtes normands d'Aversa, devenus princes de Capoue, et Gaeta est définitivement annexée à leur royaume par Roger II de Sicile en 1135. La cité continue toutefois de battre sa propre monnaie jusqu'en 1229.

La ville a joué un rôle remarquable dans l'histoire militaire de la péninsule : ses fortifications remontent à la période romaine, et un mausolée du Ier siècle du général romain Lucius Munatius Plancus est situé sur la Montagna Spaccata voisine. Ces fortifications ont été prolongées et renforcées au XVe siècle et pendant toute l'histoire du royaume de Naples (devenu royaume des Deux-Siciles). Le 30 septembre 1707, celles-ci furent détruites après un siège de trois mois par les Autrichiens du Comte de Daun. Le 6 août 1734, la ville fut prise après un nouveau siège de quatre mois par les troupes françaises, espagnoles et sardes sous le commandement du futur roi Charles VII de Naples.

Économie[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mai 2002 11 juin 2007 Massimo Magliozzi Forza Italia  
11 juin 2007 en cours Antonio Raimondi    
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Plages : Serapo, San Vito, Arenauta, Sant'Agostino, Fontania, Ariana, 40 Remi

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Virgile, Énéide [détail des éditions] [lire en ligne] (Chant VII)
  3. cérémonie de signature du jumelage à Somerville

Sur les autres projets Wikimedia :