Campodimele

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Campodimele
Image illustrative de l'article Campodimele
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Lazio.svg Latium 
Province Latina 
Code postal 04020
Code ISTAT 059003
Code cadastral B527
Préfixe tel. 0771
Démographie
Gentilé campomelani
Population 660 hab. (31-12-2010[1])
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 23′ 00″ N 13° 32′ 00″ E / 41.38333, 13.53333 ()41° 23′ 00″ Nord 13° 32′ 00″ Est / 41.38333, 13.53333 ()  
Altitude Min. 647 m – Max. 647 m
Superficie 3 800 ha = 38 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Latium

Voir sur la carte administrative du Latium
City locator 14.svg
Campodimele

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Campodimele

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Campodimele

Campodimele est une commune de la province de Latina, dans la région Latium, en Italie. Situé à 150 km au sud de Rome, Le village a obtenu le label des Plus Beaux Bourgs d'Italie. Il est également connu comme le « village des centenaires » [2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Démographie et longévité[modifier | modifier le code]

Le village a hérité du surnom de « village des centenaires »[2], le village ayant compté 14 centenaires en 2000[2]. En 2013, le village n'en comptait plus qu'un[2], mais 20 nonagénaires et plus de 30% des 660 habitants ont plus de 80 ans[2] avec une espérance de vie très supérieure à la moyenne italienne[2].

Cette particularité du village a fait l'objet d'une étude de l'OMS en 1985[2] qui a montré un taux de cholestérol moitié moindre que la moyenne italienne et une tension artérielle particulièrement basse. Plusieurs autres études ont ensuite étudié le mode de vie des habitants (beaucoup d'activité physique) et leur alimentation (peu de viandes rouges, beaucoup de fruits et légumes locaux). Une étude réalisée en 2012 à l'université romaine de la Sapienza a démontré une prédisposition génétique de la population du village[2] avec une mutation du gène qui transforme la protéine ANGPTL3 qui les protège du cholestérol, de l'artériosclérose et du diabète[2]. Le professeur Gugini, pionnier des études sur le village indique que c'est une combinaison de facteurs environnementaux et génétiques qui permet cette longévité[2].

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
25 mai 2002 en cours Aldo Lisetti    
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

  • Taverna

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Esperia, Fondi, Itri, Lenola, Pico, Pontecorvo

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j Dominique Dunglas, « Le village des nonagénaires », [[lepoint.fr|Le Point]], no 2108,‎ 7 février 2013, p. 77 à 79