Henri de Tonti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tonti.
Henri de Tonti

Henri de Tonti (1649-1704) était un soldat italien, explorateur, et commerçant de fourrure au service de la France.

Henri de Tonti est probablement né près de Gaète, Italie, en 1649 ou 1650. Il était le fils de Lorenzo de Tonti, qui était un financier et un ancien gouverneur de Gaète. Lorenzo de Tonti était l'inventeur de l'assurance-vie connue sous le nom de tontine. Alphonse de Tonti, qui était un des fondateurs de ce qui est maintenant Détroit, était son plus jeune frère.

Lorenzo a été impliqué dans une révolte contre le vice-roi espagnol à Naples, en Italie, et a été forcé de chercher l'asile politique en France autour de la période de la naissance de Henri.

En 1668, Henri rejoint l'armée française et plus tard sert dans la marine française. Pendant les guerres siciliennes, Henri a perdu sa main dans une explosion de grenade et à partir de ce temps a porté un crochet prosthétique couvert par un gant lui valant de ce fait le surnom de « Main de Fer ».

Durant l'été 1678, Tonti a voyagé avec René Robert Cavelier de La Salle qui l'a identifié en tant qu'associé capable. La Salle a laissé Tonti tenir le fort Crèvecœur dans l'Illinois tandis que lui-même retournait en Ontario.

Au printemps 1682 Tonti a voyagé avec La Salle durant la descente du fleuve du Mississippi. Les lettres et les journaux de Tonti sont de très bonnes sources d'informations sur ces explorations.

Le 4 septembre 1704, Tonti, qui a contracté la fièvre jaune, meurt à Old Mobile[1], fort Louis de la Louisiane proche de l'actuel Mobile dans l'Alabama.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Old Mobile: Fort Louis de la Louisiane, 1702-1711 par Jay Higginbotham, University of Alabama Press, 1991 - 592 pages, ouvrage disponible sur le site du Google Livres