Garigliano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Garigliano
Le Garigliano à la limite de la Campanie et du Latium
Le Garigliano à la limite de la Campanie et du Latium
Caractéristiques
Longueur (Liri—Garigliano : 158 km) 38 km
Bassin 5 020 km2
Bassin collecteur Garigliano
Débit moyen 120 m3/s
Cours
Source au sud de Cassino
· Localisation Sant'Apollinare
· Altitude 130 m
· Coordonnées 41° 23′ 54″ N 13° 52′ 52″ E / 41.39833, 13.88111 (Source - Garigliano)  
Embouchure mer Tyrrhénienne
· Localisation Minturno
· Altitude 0 m
· Coordonnées 41° 13′ 23″ N 13° 45′ 44″ E / 41.22306, 13.76222 (Embouchure - Garigliano)  
Géographie
Pays traversés Drapeau de l'Italie Italie
Régions traversées Flag of Campania.svg Campanie, Flag of Lazio.svg Latium

Le Garigliano est un petit fleuve du centre de l’Italie, en Campanie, à environ 70 km au nord-ouest de Naples.

Géographie[modifier | modifier le code]

Il est formé par la confluence des rivières Gari et Liri. Il se jette dans le golfe de Gaète, dans la mer Tyrrhénienne.

La majeure partie de ses 40 km de longueur sert de frontière administrative entre les régions de Campanie et du Latium.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lieu de nombreuses batailles au cours des siècles, dont par exemple une défaite infligée aux Sarrasins en 885 par Guy de Spolète.

Longtemps frontière sud des États pontificaux, et alors connu comme le Verde.

En décembre 1503, le chevalier Bayard, « sans peur et sans reproche », y couvrit la retraite d'une armée française face à un millier d'Espagnols, empêchant à lui seul le passage d'un pont[1].

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le Garigliano servit d’appui à la ligne Gustave, un système de défense allemand, qui fut le théâtre de la bataille du mont Cassin en 1944. La bataille du Garigliano, en mai 1944, permit aux troupes du Corps expéditionnaire français du général Juin de déborder puis d'enfoncer les lignes allemandes permettant ainsi aux Alliés de reprendre leur progression vers Rome, interrompue depuis janvier 1944.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il fut relayé par des compagnons au bout d'un certain temps.