Front révolutionnaire syrien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Front révolutionnaire syrien
Image illustrative de l'article Front révolutionnaire syrien

Idéologie Islam politique modéré[1], Nationalisme arabe[2]
Objectifs Renversement de Bachar el-Assad et du régime baasiste
Établissement d'une démocratie[2]
Statut Actif
Fondation
Date de formation Décembre 2013
Pays d'origine Syrie
Actions
Mode opératoire Lutte armée
Organisation
Chefs principaux • Jamal Maarouf
• Qassim Saadeddine
Membres 7 000 à 8 000[1]
Groupe relié Armée syrienne libre
Guerre civile syrienne

Le Front révolutionnaire syrien (FRS) est une alliance de brigades rebelles lors de guerre civile syrienne. Idéologiquement modéré, le FRS rassemble en partie des brigades de l'Armée syrienne libre, cette dernière étant surtout présente au sud du pays, elle se retrouve minoritaire au nord, dominé par le Front islamique[2],[1].

Actions[modifier | modifier le code]

Malgré des tensions en décembre, dés les premiers jours de sa création, le FRS conclue une alliance avec le Front islamique pour lutter contre l'État islamique en Irak et au Levant[1].

Composition[modifier | modifier le code]

Le FRS rassemble quinze brigades ou groupes armés, parmi les principaux qui rejoignent le mouvement se trouvent :

  • La Brigade Omar al-Farouq de Hama[1],[3]
  • Liwa al Shuhada[1]
  • Ahrar al Shamal, dirigé par Bilal Khebeir[1],[3]
  • Shuhada Souriya , (La Brigade des Martyrs de Syrie), dirigé par Jamal Maarouf[1],[3]
  • Ahrar al Zawiya, dirigé par Ahmed Yahia al-Khatib[1],[3]
  • Le conseil militaire de l'Armée syrienne libre pour Idlib, dirigé par le colonel Afif Suleiman[1],[3]
  • La 7e division de l'Armée syrienne libre, dirigée par le colonel Heitham Afisi[1],[3].
  • La 9e division de l'Armée syrienne libre d'Alep, dirigée par Murshid al-Khaled Aboul-Moutassem[1],[3].
  • Les bataillons Riyad al-Salehin de Damas[3].
  • Le régiment des missions spéciales de Damas, dirigé par Abdel-Ilah Othman[3].
  • Alwiya al Ansar, dirigé par Mithqal al-Abdullah[1],[3]
  • liwa Alwiya Nasr al Qadim[1]
  • La brigade des Martyrs d'Idlib, dirigée par Mohannad Eissa[3].
  • La brigade des Loups de Ghab, dirigée par Mohammed Zaatar[3].
  • La brigade de la Victoire venue, dirigée par Rabie Hajjar[3].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m et n Cédric Labrousse, AC : Les restes de l’ASL se recomposent dans le Front des Rebelles Syriens
  2. a, b et c Le Monde : Carte : comprendre la rébellion en Syrie en cinq minutes
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l et m Lund Aron : "The Syria Revolutionaries’ Front". Carnegie Middle East Center.