Frank Carlucci

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frank Carlucci

Frank Carlucci, né le 18 octobre 1930 à Scranton en Pennsylvanie, est un homme politique et homme d'affaires américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Frank Carlucci entreprend des études à l'université de Princeton où il fait la connaissance de Donald Rumsfeld.

Il rejoint le département d'État en 1956, puis vice-consul à Johannesburg en 1958 et second secrétaire de l'ambassade des États-Unis à Léopoldville dans ce qui était encore le Congo belge. Il y est soupçonné d'avoir facilité l'accession au pouvoir du général Mobutu et d'être impliqué dans l'assassinat de son rival Patrice Lumumba[1],[2].

Il est également en poste en Tanzanie et au Brésil avant de rejoindre les services de la Maison-Blanche. Ambassadeur à Lisbonne pendant la révolution des Œillets en 1974, il est finalement nommé directeur adjoint de la CIA par Jimmy Carter en 1978.

En 1982, il quitte le monde politique pour celui des affaires, en particulier dans les domaines de l'armement et de la sécurité.

Il est nommé conseiller à la Sécurité nationale par Ronald Reagan en 1987 qui le nomme secrétaire à la Défense des États-Unis de fin 1987 à 1989. À l'issue de ce mandat, il est recruté par l'entreprise Carlyle dont il devient le directeur.

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]