DAX

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dax (homonymie).
Logo
Cours du DAX de 1960 à 2010
Les sièges des entreprises du DAX

Le DAX ou Deutscher AktienindeX est le principal indice boursier allemand. Sa valeur est fondée sur le cours des actions des 30 plus importantes entreprises cotées à la Bourse de Francfort (Francfort-sur-le-Main).

Le cours des actions est tiré du système de trading électronique Xetra. Selon Deutsche Börse, opérateur de Xetra, le DAX mesure la performances des 30 plus importantes sociétés allemandes du Prime Standard en termes de volume de transactions et de capitalisation boursière.

L'indice est équivalent au FTSE 30, au Dow Jones Industrial Average ou au CAC 40 et, en raison du nombre limité de titres qu'il contient, ne représente pas nécessairement la vitalité de l'économie allemande dans son ensemble.

Corrélation avec les autres bourses[modifier | modifier le code]

Les performances annuelles du DAX se sont rapprochées de celles du Dow Jones, du CAC 40 et du Footsie, les grands marchés boursiers étant de plus en plus dépendants les uns des autres depuis une quinzaine d'années.

Modes de calcul[modifier | modifier le code]

L'indice DAX classique intègre les dividendes, au contraire de la plupart des autres indices comme le CAC 40.

En fait, la Bourse de Francfort publie deux indices DAX (sans compter les indices DAX sectoriels[1]) :

  • Le DAX TR est le plus utilisé. TR correspond à Total Return en Anglais (Performance en Allemand). Son calcul prend en compte les dividendes versés par les entreprises composant l'indice. Son code ISIN est le DE0008469008.
  • Le DAX PR est très peu connu. PR correspond à Price en Anglais (Preis en Allemand). Son calcul est similaire à celui du CAC 40, c'est-à-dire que les dividendes ne sont pas inclus. Son code ISIN est le DE0008467440.

La comparaison avec le CAC 40 doit donc se faire avec le DAX Price car ils ont le même mode de calcul. Car l'intégration des dividendes dans un indice a une conséquence significative, notamment sur le long terme[2]. Cette différence sur le mode de calcul est régulièrement omise lors d'une comparaison historique des deux indices[réf. souhaitée].

Histoire et évolution[modifier | modifier le code]

  • Sa valeur de base est de 1000 points et il est publié de façon officielle depuis 1988.


Composition[modifier | modifier le code]

Société Secteur d'activité Poids dans l'indice (%)
Adidas Industrie textile 1.22
Allianz Assurance 7.34
BASF Industrie chimique 5.62
Bayer AG Industrie pharmaceutique 7.06
Beiersdorf Cosmétique 0.75
BMW Constructeur automobile 1.63
Commerzbank Banque 0.96
Daimler Constructeur automobile 5.37
Deutsche Bank Banque 3.53
Deutsche Börse Service boursier 2.44
Deutsche Lufthansa Compagnie aérienne 1.13
Deutsche Post Service postier 2.22
Deutsche Postbank Banque 0.23
Deutsche Telekom Télécommunication 7.39
E.ON Electricité et Eau 10.00
Fresenius Medical Care Industrie pharmaceutique 1.43
Henkel Produits de grande consommation 0.93
Infineon Semi-conducteur 0.11
K+S Industrie chimique 1.14
Linde Ingénierie 2.26
MAN Constructeur de poids lourds 0.82
Merck Industrie pharmaceutique 0.90
Metro Distribution 0.72
Munich Re Ré-assurance 5.08
RWE Électricité et eau 5.73
Salzgitter Métallurgie 0.42
SAP Informatique 5.08
Siemens Conglomérat d'ingénierie 9.83
ThyssenKrupp Industries diversifiées 1.38
Volkswagen Group Constructeur automobile 7.28

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]