Diocèse de Ciudad Real

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

38° 59′ 12″ N 3° 55′ 52″ O / 38.986667, -3.931111

Diocèse de Ciudad Real
(es) Diócesis de Ciudad Real
(la) Dioecesis Civitatis Regalensis
Image illustrative de l'article Diocèse de Ciudad Real
Le clocher de la cathédrale de Ciudad Real.
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Église catholique latine
Rite liturgique romain
Type de juridiction diocèse suffragant
Création 18 novembre 1875 (priorat)
4 février 1980 (diocèse)
Province ecclésiastique Tolède
Siège Obispado de Ciudad Real
Calle Caballeros, 5
13001 Ciudad Real
Conférence des évêques Conférence épiscopale espagnole
Titulaire actuel Mgr Antonio Angel Algora Hernando
Langue(s) liturgique(s) espagnol
Calendrier grégorien
Territoire province de Ciudad Real
Site web www.diocesisciudadreal.es/
Image illustrative de l'article Diocèse de Ciudad Real
Localisation du diocèse
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Le diocèse de Ciudad Real (en latin : dioecesis Civitatis Regalensis ; en espagnol : diócesis de Ciudad Real) est une église particulière de l'Église catholique en Espagne.

Érigé en 1875, le prieuré ou priorat des Ordres militaires (en espagnol : priorato de las Órdenes militares) était une prélature territoriale administrée par un prieur et dont le territoire couvrait celui de la province civile de Ciudad Real. Exempte, elle relevait immédiatement du Saint-Siège.

En 1980, le prieuré est élevé au rang de diocèse, sous son nom actuel. Suffragant de l'archidiocèse métropolitain de Tolède, il relève de la province ecclésiastique de Tolède.

Territoire[modifier | modifier le code]

Le territoire du diocèse de Ciudad Real couvre les cent deux municipalités[1] de province civile de Ciudad Real.

Il a été créé à partir de territoires dépendants de l'Archevêché de Tolède et des Ordres militaires de Calatrava, San Juan et Santiago. Pour cette raison, l'Evêque de Ciudad Real porte le titre de Prieur des Ordres Militaires.

Au 1er mai 2013, il comprend cent soixante-quatre paroisses[2].

Jusqu'à la creation du titre d'Évêque de Ciudad Real en 1980, les titulaires du diocèse recevaient le titre d'« Évêque de Dora ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Le concordat signé à Madrid, le 16 mars 1851, prévoyait l'érection d'un nouveau diocèse ayant son siège à Ciudad Real[3] et suffragant de l'archidiocèse métropolitain de Tolède[4]. Il prévoyait, d'autre part, la création d'un prieuré des ordres militaires.

Par la lettre apostolique Ad Apostolicam du 18 novembre 1875, le pape Pie IX érige la prélature territoriale de Cuidad Real. Sa juridiction couvre les ordres militaires espagnols : l'Ordre de Santiago, l'Ordre de Calatrava, l'Ordre de Montesa et l'Ordre d'Alcántara. La prélature est exempte et relève immédiatement du Saint-Siège. Son territoire comprend des paroisses qui relevaient de l'archidiocèse de Tolède et des diocèses de Cordoue et de Cuenca.

Par la constitution apostolique Episcopus titulo Doritanus du 4 février 1980[5], le pape Jean-Paul II élève la prélature territoriale au rang de diocèse suffragant de l'archidiocèse métropolitain de Tolède. Par la constitution Constat militarium du même jour[6], Jean-Paul II en donne la description.

Cathédrale[modifier | modifier le code]

Évêques[modifier | modifier le code]

Depuis jusqu'à Nom Né le Décédé le
1876 1882 Victoriano Guisasola y Rodríguez 1821 1888
1882 1884 Antonio María Cascajares y Azara 1834 1901
1886 1898 José María Rancés y Villanueva 1842 1917
1898 1904 Casimiro Piñera y Naredo 1837 1904
1905 1914 Remigio Gandasegui y Gorrochategui 1871 1937
1914 1922 Francisco Javier de Irastorza Loinaz 1875 1943
1922 1936 Narciso de Estenaga y Echevarría 1882 1936
1942 1954 Emeterio Echeverría Barrena 1880 1954
1955 1976 Juan Hervás Benet 1905 1982
1976 2003 Rafael Torija de la Fuente 1927
2003 Actuel Antonio Ángel Algora Hernando 1940

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Municipios de la diócesis de Ciudad Real (consulté le 20 mai 2013)
  2. (es) Parroquias de la diócesis de Ciudad Real (consulté le 20 mai 2013)
  3. Concordat du 16 mars 1851, article 5, alinéa 5 : « Se erigirán nuevas diócesis sufragáneas en Cuidad Real, Madrid y Vitoria » ↔ De nouveaux diocèses suffragants seront érigés à Cuidad Real, Madrid et Vitoria.
  4. Concordat du 16 mars 1851, article 6, alinéa 6 : « (Serán sufragáneas) de la (Iglesia metropolitana) de Toledo, las (diócesis) de Ciudad Real, Coria, Cuenca, Madrid, Plasencia y Sigüenza » ↔ Les diocèses de Cuidad Real, Coria, Cuenca, Madrid Plasence et Sigüenza seront suffragants de l'Église métropolitaine de Tolède.
  5. (la) La constitution apostolique Episcopus titulo Doritanus du 4 février 1980, publiée aux Acta Apostolicae Sedis (AAS), vol. LXXII (1980), n° 3, pp. 258-260 (consulté le 20 mai 2013)
  6. (la) La constitution apostolique Constat militarium du 4 février 1980, publiée aux AAS, vol. LXXIII (1981), n° 2, pp. 145-147 (consulté le 20 mai 2013)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Tomás García Barberena, « La erección de la diócesis de Ciudad Real », Revista española de derecho canónico, 1981, vol. 37, n° 108, pp. 451-466

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]