Canton de Chambéry-Sud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Chambéry-Sud
Situation du canton de Chambéry-Sud à Chambéry.
Situation du canton de Chambéry-Sud à Chambéry.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Savoie
Arrondissement(s) Chambéry
Circonscription(s) 4e circonscription de la Savoie
Chef-lieu Chambéry
Conseiller général Nicole Guilhaudin
2008-2015
Code canton 73 10
Histoire de la division
Création 1860
Modification(s) 1973
Disparition 2015
Démographie
Population 13 472 hab. (2012)
Densité 6 415 hab./km2
Géographie
Superficie 2,10 km2
Subdivisions
Communes 1 (fraction Chambéry)

Le canton de Chambéry-Sud est une ancienne division administrative française, située dans le département de la Savoie et la région Rhône-Alpes.

Créé en 1860 et modifié en 1973, le canton disparait en 2015 à la suite du redécoupage cantonal de 2014.

Géographie[modifier | modifier le code]

Plan du canton de Chambéry-Sud.

Le canton de Chambéry-Sud est situé en bordure sud de la commune de Chambéry, préfecture du département de la Savoie.

Avec une superficie de 2,1 km2, soit 210 hectares, il était le plus petit canton que comptait le département depuis sa création en 1985. Il comptait néanmoins une population de 13 472 habitants en 2012, ce qui lui donnait une densité relativement élevée, de près de 6 500 habitants par km².

Comme les trois autres cantons que compte la commune durant son existence, Chambéry-Sud est un canton en relief, en particulier au sud sur les contreforts du massif de la Chartreuse sur les quartiers de Bellevue et des Charmettes, auxquels s'ajoute également le versant sud de la colline de Montjay au nord-ouest du canton.

Outre ces reliefs, le canton compte une grande partie du centre-ville de Chambéry (Covet, Curial, Hôpital, Montjay) et est donc principalement urbanisé. Le restant du territoire est composé de zones résidentielles sur les hauteurs, ainsi que récréatives (parcs de Buisson-Rond, de la Calamine, de l'Étincelle) et agricoles (vallon des Charmettes).

Le canton est traversé du sud au nord par la route départementale 912 permettant de relier la Chartreuse au massif des Bauges en passant par le centre de Chambéry. Il se voit en outre traversé au nord-ouest par l'Albanne, affluent de la Leysse et donc du lac du Bourget.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Chambéry-Sud est créé par le décret impérial du 24 novembre 1860 qui divise en deux cantons le canton de Chambéry : Chambéry Nord et Chambéry Sud[1]. Ce nouveau canton est relativement étendu puisqu'il comprend une partie de Chambéry mais également les communes de Barberaz, Jacob-Bellecombette, La Ravoire, Montagnole, Saint-Baldoph, Saint-Cassin, Saint-Jeoire-Prieuré et Challes-les-Eaux (Triviers).

Plus d'un siècle plus tard, le décret n° 73-770 du 2 août 1973 conduit le canton de Chambéry-Sud à voir son territoire évoluer au profit des nouveaux cantons de Chambéry-Sud-Ouest (au nord) et de la Ravoire (au sud)[2]. Ce décret réduit ainsi la taille du canton à une portion de la commune de Chambéry, sans autres communes.

Enfin, à la suite du redécoupage cantonal de 2014, le décret n° 2014-272 du 27 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Savoie[3], prévoit la disparition du canton de Chambéry-Sud en et partage son territoire dans les cantons de Chambéry-2 (Bellevue, Charmettes, Curial, Laurier) et de Chambéry-3 (centre-ville, Covet, Montjay). L'entrée en vigueur des nouveaux cantons et la disparition de celui de Chambéry-Sud est effective à compter des premières élections départementales de mars 2015.

Composition[modifier | modifier le code]

Montjay, le Covet, le centre-ville et la Calamine composant le canton de 1973.
Vallon des Charmettes.

Le canton de Chambéry-Sud comprend une partie de la commune suivante :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Chambéry
(chef-lieu)
73065 CA Chambéry métropole Fraction : 13 472 (2012)
Commune : 58 039 (2012)

Pour la commune de Chambéry, seule sa partie sud fait partie de ce canton.

Administration[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1860 1880
(décès)
Charles Dupasquier Conservateur Président de chambre
à la Cour Impériale de Chambéry
Sénateur (1870-1880)
Président du Conseil Général (1865-1870)
avant
1892
1910 Charles Forest Républicain Enseignant - Propriétaire à Chambéry
Sénateur (1890-1909)
1910 1919 Joseph Lansard Rad. Trésorier de la Caisse d'Epargne
Adjoint au Maire de Chambéry
1919 1928 Léon Costa de Beauregard   Propriétaire à Chambéry
Maire de La Ravoire (1908-1944)
1928 1934 Eugène Julliand Rad. Médecin à Chambéry
1934 1940 Jules Barlet URD Entrepreneur à Chambéry
1945 1949 François Marcet SFIO Maire de Chambéry (1945-1947)
1949 1961 Paul Chevallier Rad. -Limonadier
- Sénateur (1952-1968)
- Maire de Chambéry (1947-1959)
1961 1973 Jean Blanc MRP puis
CDP puis UDF-CDS
-Maraîcher
- Sénateur (1968-1995)
- Maire de La Ravoire (1953-2001)
1976 1986 Pierre Dumas RPR -Administrateur de société
- Maire de Chambéry (1959-1977 et 1983-1989)
- Sénateur (1986-1995)
- Ancien député (1958-1973)
- Ancien ministre (1962-1969)
1986 2008 Jean Bollon UDF Premier adjoint au maire de Chambéry de 1983 à 1989
2008 2015 Nicole Guilhaudin Les Verts- Ancienne adjointe au maire de Chambéry
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population
1990 1999 2006 2012
11 865 13 045 13 535 13 472
(Sources : Nombre retenu à partir de 1990 : Population sans doubles comptes)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives départementales de la Savoie, « Création des cantons de Chambéry Nord et Chambéry Sud (suppression de facto du canton de Chambéry) », sur www.savoie-archives.fr (consulté le 27 mars 2015)
  2. Archives départementales de la Savoie, « Décret 73-770 du 2 août 1973 », sur www.archives-savoie.fr (consulté le 27 mars 2015)
  3. Décret no 2014-272 du 27 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Savoie.