Blankenberge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Blankenberge
Blason de Blankenberge
Héraldique
Drapeau de Blankenberge
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Communauté Drapeau de la Flandre Communauté flamande
Province Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale
Arrondissement Bruges
Bourgmestre Patrick De Klerck (Open VLD) (2011-18)
Majorité Open VLD, Sp.a (2013-18)
Sièges
Open VLD
N-VA
sp.a
CD&V
Vlaams Belang
25 (2013-18)
10
6
5
3
1
Section Code postal
Blankenberge
Uitkerke
8370
8370
Code INS 31004
Zone téléphonique 050
Démographie
Gentilé Blankenbergeois, Blankenbergeoises[1]
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
19 362 (1er janvier 2014)
48,23 %
51,77 %
1 112 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
(1er janvier 2013)
14,56 %
60,23 %
25,21 %
Étrangers 3,03 % (1er janvier 2013)
Taux de chômage 12,06 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 13 318 €/hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 51° 18′ N 3° 07′ E / 51.3, 3.11751° 18′ Nord 3° 07′ Est / 51.3, 3.117  
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
17,41 km2 (2005)
70,86 %
1,26 %
25,56 %
2,32 %
Localisation
Image illustrative de l'article Blankenberge

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Blankenberge

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Blankenberge
Liens
Site officiel www.blankenberge.be

Blankenberge (prononcé [blɑ̃kənbɛʁɡ ], ancienne orthographe Blankenberghe) est une ville cotière, néerlandophone de Belgique située en Région flamande dans la province de Flandre-Occidentale.

C'est une station balnéaire au bord de la Mer du Nord très populaire se trouvant entre Zeebruges et Le Coq.

La popularité de Blankenberge en fait sans conteste une des stations balnéaires les plus fréquentées de la côte. Elle est surnommée « Bruxelles-sur-Mer ». L'activité bat son plein sur l'immense plage et sur la digue émaillée de nombreux commerces, cafés, restaurants et tea-rooms.

Histoire[modifier | modifier le code]

La station est desservie depuis 1890 par le tramway de la côte belge

Cette région a connu une occupation préhistorique et elle était occupée à l'époque romaine et gallo-romaine, dont il subsiste peu de traces. Il ne subsiste pas non plus grand-chose du paysage côtier d'origine, la façade maritime ayant été très artificialisée.

Jadis, les gens disposaient de moins de temps libre ou ne pouvaient simplement pas s'octroyer de vacances. Le tourisme à la côte était très limité. Ce sont les Brugeois qui découvrirent les premières joies de l'eau et de la plage. Aux alentours de 1750, ils se rendaient sporadiquement à Blankenberge qui est peu à peu devenue une cité balnéaire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Blankenberge est composée de deux communes fusionnées, Blankenberge et Uitkerke. L'agglomération de Blankenberge couvre la quasi-totalité de la commune fusionnée, et forme un ensemble avec le centre de Uitkerke.

# Nom Superficie (km2) Population
I Blankenberge 2,61  
II Uitkerke 14,81  

Blankenberge jouxte les villages et communes suivants :

Blankenberge, communes fusionnées et voisines. Les zones en jaune représentent les agglomérations.

Transports[modifier | modifier le code]

Route[modifier | modifier le code]

Train[modifier | modifier le code]

La gare de Blankenberge est desservie par des trains de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB). Il existe également un train spécial luxembourgeois affrété par la CFL, reliant la gare à celle de Luxembourg-Ville car la station balnéaire est très prisée par les luxembourgeois.

Tram[modifier | modifier le code]

Le tramway de la côte belge, appelé en néerlandais "De Kusttram" (Le tram du littoral), dessert également la ville. Il longe la mer du Nord depuis La Panne, près de la frontière française, jusqu'à Knokke-Heist, à la limite de la frontière des Pays-Bas.

Mer[modifier | modifier le code]

Jetée nord du port de Blankenberge.

Le port de Blankenberge est l'un des ports maritimes belges.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Antoine.
  • Le phare de Blankenberge.
  • Sea Life Marine Park.
  • Derrière sa jetée-promenade érigée en 1933, la ville cache dans ses ruelles près de 500 maisons de la Belle Époque. Un circuit touristique relie les plus belles.
  • Le Sea-Life Marine Park présente dans une trentaine d'aquariums la faune de la mer du Nord et des autres océans.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Jean de Coninck, résistant; comme cinq autres jeunes Belges de Blankenberge (Georges Sandelé, René Mestdagh, Camille De Corte, Raymond Marmenout, Louis Dehenauw), il est condamné à mort par la cour martiale allemande siégeant au Faouët (Bretagne). Le 24 juin 1944, ils sont fusillés à Rosquéo, en Lanvénégen. Jean de Coninck n'est que blessé: il s'enfuit sous les tirs. Il est soigné et caché par des habitants et survivra.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Les films Franz (1971) de Jacques Brel avec Barbara. Isabelle devant le désir (1975) avec Anicée Alvina. Rimbaud Verlaine (Total Eclipse) (1995) avec Leonardo DiCaprio.

Folklore[modifier | modifier le code]

Grand cortège carnavalesque le dimanche 49 jours avant Pâques, avec de nombreux spectateurs

La Plage[modifier | modifier le code]

Le scute de Blankenberge

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Itinéraire gourmand sur la Côte belge de La Panne à Knokke, de Pierre-Brice Lebrun & Alen Méaulle, Pixel Éditions (avril 2006)
  • Blankenberghe - Histoire et Souvenirs, Pierre Legougeux, 1905.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gentilé sur le site habitants.be Consulté le 09/08/2009.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]