Lotus 102

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lotus 102

Lotus 102

La Lotus 102

Présentation
Équipe Camel Team Lotus
Constructeur Drapeau du Royaume-Uni Lotus Cars
Année du modèle 1990
Concepteurs Frank Dernie
Mike Coughlan
Spécifications techniques
Châssis Monocoque moulée en fibre de carbone et kevlar
Suspension avant Poussoirs et tirants, amortisseurs Bilstein
Suspension arrière Poussoirs et tirants, amortisseurs Bilstein
Nom du moteur Lamborghini 3512
640 ch à 13 000 tr/min
Cylindrée 3 493 cm³
Configuration V12 à 80°
Boîte de vitesses Lamborghini transversale semi-automatique
Nombre de rapports 6 + marche arrière
Système de freinage Disques Carbone Industrie et étriers AP Racing
Poids 505 kg
Dimensions Empattement : 2950 mm
Voie avant : 1800 mm
Voie arrière : 1650 mm
Carburant BP
Pneumatiques Goodyear
Partenaires Camel
Histoire en compétition
Pilotes 11. Drapeau du Royaume-Uni Derek Warwick
12. Drapeau du Royaume-Uni Martin Donnelly
12. Drapeau du Royaume-Uni Johnny Herbert
Début Grand Prix automobile des États-Unis 1990
Courses Victoires Pole Meilleur tour
16 0 0 0
Championnat constructeur 8e
Championnat pilote Derek Warwick : 14e
Martin Donnelly : nc
Johnny Herbert : nc

Chronologie des modèles (1990)

La Lotus 102 est la monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie Team Lotus en Championnat du monde de Formule 1 1990. Il s'agit d'une profonde évolution de la Lotus 101, tant au niveau des modifications du châssis que de la motorisation.

Historique[modifier | modifier le code]

Franck Dernie et Mike Coughlan s'appuient, pour la conception de la 102, sur le châssis de la Lotus 101, leur précédente création. Le point le plus important est l'intégration du bloc Lamborghini à douze cylindres en V au lieu du Judd, V8 utilisé en 1989. Le V12 Lamborghini a débuté la saison précédente dans la Lola LC88B engagée par l'écurie Larrousse.

Ce moteur a des inconvénients majeurs comme une taille imposante, un poids de 150 kg et une consommation élevée en carburant. Toutefois, Dernie pense que ces inconvénients seront largement compensés par la puissance d'environ 650 chevaux. La taille du bloc implique un positionnement très bas dans le châssis qui doit en plus incorporer un grand réservoir d'essence. La plupart des éléments de la 101 doivent être adaptés en vue de les alléger pour compenser l'embonpoint de la monoplace.

Les départs de Nelson Piquet et de Satoru Nakajima entraînent l'arrivée de Derek Warwick et la titularisation du pilote d'essai Martin Donnelly. Comme ces pilotes sont beaucoup plus grands que leurs prédécesseurs, le cockpit de la 101 doit être redessiné pour que les nouveaux titulaires puissent y prendre place. L'écurie est très confiante en sa nouvelle monoplace et Rupert Mainwarring, gestionnaire de l'écurie, annonce que Lotus inscrira quarante points cette saison.

À la fin de la saison, Team Lotus se classe huitième du championnat des constructeurs avec huit points, ce qui entraîne le départ du commanditaire principal Camel, et manque de provoquer la faillite de Lotus. En décembre 1990, Peter Collins et Peter Wright rachètent l'écurie. Lotus n'ayant pas assez de moyens pour concevoir une nouvelle monoplace pour 1991, une évolution de la 102 est créée, la Lotus 102B, qui abandonne le moteur Lamborghini pour un V8 Judd.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Pneus Moteur Pilotes 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 Pts. inscrits Clas.
1990 Camel Team Lotus Lamborghini 3512 V12 Goodyear USA BRÉ SMR MON CAN MEX FRA GBR ALL HON BEL ITA POR ESP JAP AUS 3 8e
Derek Warwick Abd. Abd. 7 Abd. 6 10 11 Abd. 8 5 11 Abd. Abd. Abd. Abd. Abd.
Martin Donnelly Abd. Abd. 8 Abd. Abd. 8 12 Abd. Abd. 7 12 Abd. Abd. Np.
Johnny Herbert Abd. Abd.

Légende : ici