Alfred-Désiré Lanson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alfred-Désiré Lanson

Naissance 11 mars 1851
Orléans
Décès 3 avril 1898
Paris
Nationalité français
Activités sculpteur
Maîtres Pierre Louis Rouillard, François Jouffroy, Aimé Millet
Récompenses Prix de Rome, Légion d’honneur

Alfred-Désiré Lanson est un sculpteur français né le 11 mars 1851 à Orléans et décédé le 3 avril 1898 à Paris, lauréat du prix de Rome de sculpture en 1876.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alfred-Désiré Lanson naît le 11 mars 1851 à Orléans, où son père est potier.

Admis à l’école nationale des beaux-arts de Paris, il est l’élève de Pierre Louis Rouillard, de François Jouffroy et d’Aimé Millet.

Il débute au Salon de l'Académie des beaux-arts à Paris en 1870 avec un buste et un médaillon en plâtre. En 1875, il obtient une médaille de troisième classe pour sa statue en plâtre de Diane.

En 1876, il obtient le premier grand prix de Rome pour Jason enlevant la Toison d’or et devient pensionnaire de la Villa Médicis à Rome jusqu’en 1880. De retour à Paris, après une médaille de première classe au Salon de 1880, il obtient le grand prix à l’Exposition universelle de 1889.

Il est élevé au rang de chevalier de la Légion d’honneur en juillet 1882 puis d’officier en mai 1895.

Il expose pour la dernière fois au Salon des artistes français de 1897.

Il meurt à Paris, le 3 avril 1898.

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Le Sphinx, Salon de 1884
Statue de Jeanne d'Arc (1895), place du Martroi à Jargeau
Médaillon de Paul Véronge de la Nux

Bustes[modifier | modifier le code]

Médailles[modifier | modifier le code]

  • Médailon de Paul Véronge de la Nux[9], 1883

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Notice no 50510013495 », base Joconde, ministère français de la Culture
  2. Il existe plusieurs répliques de cette œuvre. En 1895, la fonderie Susse a reproduit cette statue en trois tailles différentes (0,50m, 0,75 m et 1,02 m) en bronze patiné artnet.com, l’un de ses bronzes est conservé Musée Dahesh de New York. La fonderie Barbedienne a réalisé un exemplaire conservé à Orléans, derrière l’hôtel de ville.
  3. Groupe en bronze à l’Exposition universelle de Chicago en 1893 et au Salon des artistes français en 1894 (détruit en 1842). Il existe une réduction en bronze, fondue par les ateliers Barbedienne L’âge de fer sur le site du musée d'Orsay
  4. Madame la Comtesse de Caen légua une grande partie de ses biens à l’Institut pour le soutien des étudiants en art à Rome.
  5. Vaux-le-Vicomte, les sculptures
  6. http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/arcade_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_1=REF&VALUE_1=AR031197
  7. Exposée au Salon de la société nationale des beaux-arts à Paris en 1892 et à l’Exposition universelle de 1900 ; attribuée au musée du Luxembourg, cette œuvre a disparu en 1914 Salammbô sur le site du musée d'Orsay
  8. « Notice no 00000105141 », base Joconde, ministère français de la Culture
  9. P. Véronge de la Nux est un compositeur (né en 1853), second grand prix de Rome en 1874 et deuxième premier grand prix en 1875, il est surtout connu pour ses cycles de mélodies mais également pour ses opéras.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :