Henri Delaborde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les chevaliers de Saint-Jean rétablissent la religion en Arménie.

Henri Delaborde (né à Rennes en 1811 et mort à Paris en 1899) fut vicomte puis comte Delaborde. Il est le fils du général d'Empire et comte Henri François Delaborde,

Élève de Paul Delaroche, il fut critique d'art, conservateur du département des Estampes de la Bibliothèque impériale en 1855 et membre libre de l'Académie des beaux-arts dont il fut le secrétaire perpétuel de 1874 à 1898[1].

Il est le père de l'historien Henri-François Delaborde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ornella Volta, Erik Satie. Correspondance presque complète, Fayard/IMEC, 2000, p. 649

Sur les autres projets Wikimedia :