ŠK Slovan Bratislava

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Slovan Bratislava.

Slovan Bratislava

Logo du Slovan Bratislava
Généralités
Nom complet Športový Klub Slovan Bratislava futbal a.s.
Surnoms Belasí (Bleu ciel)
Fondation 3 mai 1919
Couleurs bleu ciel et blanc
Stade Štadión Pasienky
(13 295 places)
Siège Viktoria Tegelhoffa 4
831 04 Bratislava
Championnat actuel Championnat de Slovaquie
Président Drapeau : Slovaquie Ivan Kmotrík
Entraîneur Drapeau : Slovaquie Jozef Valovic
Site web skslovan.com
Palmarès principal
National[1] Championnat de Slovaquie (8)
Coupe de Slovaquie (5)
Championnat de Tchécoslovaquie (8)
Coupe de Tchécoslovaquie (6)
International[1] Coupe des coupes (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

Le ŠK Slovan Bratislava est un club de football slovaque fondé le 3 mai 1919 à Bratislava sous le nom de 1. ČsŠK Bratislava. Il prend le nom de Slovan Bratislava en 1952. Ce club est le plus titré du pays et le plus prestigieux, l'ensemble des grands joueurs du football slovaque ayant pour la plupart portés le maillot de cette équipe.

Il évolue actuellement en première division slovaque, (la Corgoň liga).

Ayant disputé les trois Coupes d'Europe, le Slovan Bratislava remporte, le 21 mai 1969, un succès historique pour le football du pays en battant en finale de la Coupe des Coupes 1968-1969 le FC Barcelone (3-2) à Bâle. C'est la seule Coupe d'Europe remportée par la Tchécoslovaquie (puis la Slovaquie) depuis la création de ces compétitions en 1956. En 1976, lorsque la Tchécoslovaquie remporte l'Euro 1976 en Yougoslavie, elle compte 7 joueurs du Slovan dans ses rangs, signe de son influence.

Histoire[modifier | modifier le code]

Historique des noms du club[modifier | modifier le code]

  • 1919 : fondation du club sous le nom de 1. CsSk Bratislava
  • 1939 : le club est renommé SK Bratislava
  • 1948 : le club est renommé ZSJ Sokol NV Bratislava
  • 1952 : le club est renommé ZJ Slovan NV Bratislava
  • 1954 : le club est renommé Slovan UNV Bratislava
  • 1956 : 1re participation à une Coupe d'Europe (C1) (saison 1956/57)
  • 1961 : fusion avec le TJ Dimitrov Bratislava en TJ Slovan ChZJD Bratislava
  • 1990 : le club est renommé SK Slovan Bratislava

Histoire du club[modifier | modifier le code]

Les premières années[modifier | modifier le code]

Le club est officiellement fondé le 1er avril 1919 au Panonia Café de Bratislava sous le nom de I.ČsŠK Bratislava. Le premier Président est un Capitaine de Police et se nomme Richard Brunner. Après quelques rencontres au Štadión Pasienky de Bratislava, le club déménage dans le quartier de Petržalka où il s'installe durablement.

L'équipe première du 1. ČSŠK Bratislava en 1919.

En 1922, le I.ČsŠK décroche son premier titre de Champion de Slovaquie (non reconnu officiellement). Pavol Šoral, Štefan Čambal et Štefan Priboj sont les stars de cette génération. Quelques années plus tard, en 1938, le club est pénétré par l'antisémitisme et l'entraineur de l'équipe première, József Braun, est contraint de quitter ses fonctions et la ville. Suite aux accords de Munich et à la disparition de la Première République tchécoslovaque en 1939, Bratislava évolue dans le championnat slovaque, premier du nom (de 1939 à 1944). Il remporte quatre titres sur les cinq mis en jeu durant ces années-là et évolue depuis 1940 au Tehelné Pole, stade de 25 000 places. À noter qu'en 1939, le club est renommé ŠK Bratislava (cela jusqu'en 1948).

L'après-guerre[modifier | modifier le code]

Rebaptisé ZSJ Sokol NV Bratislava en 1948 puis ZJ Slovan NV Bratislava en 1952, cette équipe est la première en Tchécoslovaquie à adopter la technique révolutionnaire dite du WM conçue et pensée par le Hongrois Márton Bukovi au début des années 1950. En 1949, il devient le premier champion de Tchécoslovaquie issu de l'ex-Slovaquie après le retour de cette compétition dès 1945. Emil Pažický, Gejza Šimanský, Bozhin Laskov, Viktor Tegelhoff, ou Teodor Reimann font les beaux jours de cette équipe qui remporte trois titres de 1949 à 1951.

Les années 1960 et la victoire en Coupe des Coupes[modifier | modifier le code]

Pour des raisons politiques et économiques, le TJ ÚNV Slovan est renommé CHZJD Slovan Bratislava le 5 août 1961. À cette époque, le football tchécoslovaque brille en atteignant notamment la finale de la Coupe du monde 1962 au Chili (défaite face au Brésil 3-1) avec dans ses rangs, deux joueurs majeurs du Slovan, le gardien Viliam Schrojf et le défenseur Ján Popluhár.

Après avoir fini à la seconde place du championnat et remporté sa troisième Coupe de Tchécoslovaquie en 1968, le Slovan remporte le droit de disputer la Coupe des Coupes 1968-1969. Après avoir réussi un parcours sans faute en éliminant successivement les Yougoslaves du FK Bor, le FC Porto, le Torino et les Écossais de Dunfermline, il a rendez-vous en finale avec le FC Barcelone. Le 21 mai 1969, à Bâle au Parc Saint-Jacques, il l'emporte 3 buts à 2 grâce à trois réalisations de Ľudovít Cvetler, Vladimir Hrivnak et Ján Čapkovič. Karol Jokl, Alexander Horváth, Jozef Čapkovič et Alexander Vencel sont les autres stars de cette équipe. Une partie de cette équipe victorieuse (Alexander Vencel, Ján Zlocha, Ivan Hrdlička, Karol Jokl, Ján Čapkovič, Vladimír Hrivnák, et Alexander Horváth) fait justement partie de la sélection tchécoslovaque qui dispute la Coupe du monde de 1970 au Mexique.

De la même manière, le Slovan Bratislava est étroitement associé au succès de l'équipe nationale à l'Euro 1976 en Yougoslavie puisque sept joueurs du club, Alexander Vencel, Jozef Čapkovič, Koloman Gogh, Marián Masný, Anton Ondruš, Ján Pivarník et Ján Švehlík font partie du groupe ainsi que l'entraineur des Belasí, Jozef Vengloš, qui gère les deux équipes en parallèle.

Fin des années 1970 - années 1980, période morne[modifier | modifier le code]

À partir de la saison 1977-1978, les résultats de l'équipe commencent à décliner, le Slovan ne jouant plus le haut de tableau. Finalement, à la fin de la saison 1985-1986, Bratislava termine à la seizième place et est relégué en deuxième division. Après trois saisons au purgatoire, le Slovan remonte en première division et attend quelques saisons avant de jouer les premières places. Il devient finalement champion de Slovaquie en 1992, emmené par les stars de l'équipe, Peter Dubovský, Dušan Tittel, Ladislav Pecko, Vladimir Kinder, Miloš Glonek, Tomáš Stúpala, et Alexander Vencel.

Les années 1990 et la période actuelle[modifier | modifier le code]

Le Tehelné Pole, stade du Slovan depuis 1940 (actuellement en reconstruction).

Suite à l'éclatement de la Tchécoslovaquie en décembre 1992, le ŠK Slovan Bratislava (nom adopté en 1990), dispute le championnat slovaque. Il remporte les trois premières éditions mais voit le 1. FC Košice remporter les deux saisons suivantes. Il doit attendre la saison 1999-2000 pour de nouveau décrocher la couronne nationale. Róbert Tomaschek, Miroslav König, Stanislav Varga, Tibor Jančula, ou Ladislav Pecko brillent alors sous le maillot blanc et bleu. Suite à cette ère victorieuse, le club est victime de gros problèmes financiers et rentrent dans le rang. Forcé de vendre ses meilleurs joueurs, le Slovan est de nouveau relégué en deuxième division à l'issue de la saison 2003-2004. Deux ans plus tard, le club est de retour dans l'élite ou il réalise deux saisons moyennes (8e et 5e) avant de décrocher de nouveau le titre de champion de Slovaquie, son cinquième à l'issue de la saison 2008-2009. Deuxième en 2010, derrière le MŠK Žilina, les hommes de Karel Jarolím réalisent le doublé Coupe-Championnat la saison suivante. En 2013, c'est avec l'entraîneur Samuel Slovák qu'ils réussissent un nouveau doublé Coupe-Championnat[2].

Supporters et rivalités[modifier | modifier le code]

Les principaux groupes de supporters du club sont les Belasá šlachta et les Ultras Slovan. Ils suivent leur club à travers tout le pays et sont présents en grand nombre lors des rencontres face au grand rival au niveau national, le FC Spartak Trnava. Les matches entre les deux équipes sont souvent de grands évènements dans la saison en Slovaquie.

À Bratislava, le Slovan est également en concurrence avec les deux clubs de la ville, l'Inter Bratislava et le FC Petržalka 1898. Si la rivalité face à l'Inter Bratislava est historique, les deux clubs ayant évolué dans le championnat tchécoslovaque, celle face à Petržalka date des années 2000.

Palmarès[modifier | modifier le code]


Compétitions nationales Compétitions internationales
Paris SG - Slovan Bratislava le 3 novembre 2011 (Ligue Europa)


Personnalités du club[modifier | modifier le code]

Effectif actuel 2014-2015[modifier | modifier le code]

Effectif du ŠK Slovan Bratislava (juillet 2014)
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[3] Nom Date de naissance Sélection[4] Club précédent
1 G Drapeau de la Slovaquie Perniš, DušanDušan Perniš 28/11/1984 (29 ans)
FC Nitra
22 G Drapeau de la Slovaquie Polaček, MartinMartin Polaček 2/4/1990 (24 ans)
Dunajská Streda
4 D Drapeau de la Slovaquie Čikoš, ErikErik Čikoš 31/7/1988 (26 ans)
Wisła Kraków
21 D Drapeau de l’Argentine Kolčák, KristiánKristián Kolčák 17/8/1988 (26 ans)
FK Senica
16 D Drapeau de la Slovaquie Gorosito, NicolasNicolas Gorosito 30/1/1990 (24 ans)
MFK Dubnica
26 D Drapeau de la Slovaquie Hudák, DávidDávid Hudák 21/3/1993 (21 ans)
AŠK Inter Bratislava
14 D Drapeau de la République tchèque Jablonský, TomášTomáš Jablonský 21/7/1987 (27 ans)
FC Baumit Jablonec
3 D Drapeau de la Slovaquie Niňaj, BranislavBranislav Niňaj 17/5/1994 (20 ans)
FC Petržalka 1989
24 D Drapeau de la Slovaquie Sipľak, MichalMichal Sipľak 2/2/1996 (18 ans)
0 Formé au club
28 D Drapeau de la Slovaquie Vrablec, MartinMartin Vrablec 13/1/1992 (22 ans)
Malacky
999 D Drapeau de la Slovaquie Zahumenský, TimotejTimotej Zahumenský 17/7/1995 (19 ans)
Dukla Banská Bystrica
5 D Drapeau de la Slovaquie Bagi, TomášTomáš Bagi 09/6/1991 (23 ans)
0 Formé au club
999 M Drapeau de la Slovaquie Zahumenský, TimotejTimotej Zahumenský 17/7/1995 (19 ans)
Dukla Banská Bystrica
999 M Drapeau de la Slovaquie Čambal, LukášLukáš Čambal 16/9/1995 (18 ans)
Inter Bratislava
8 M Drapeau de la Slovaquie Grendel, ErikErik Grendel 13/10/1988 (25 ans)
MFK Dubnica
23 M Drapeau de la Slovaquie Gašparovič, LukášLukáš Gašparovič 17/2/1993 (21 ans)
Inter Bratislava
10 M Drapeau de la Slovaquie Žofčák, IgorIgor Žofčák Capitaine 10/4/1983 (31 ans) Slovaquie FK Baumit Jablonec
11 M Drapeau : Serbie Milinković, MarkoMarko Milinković 16/4/1988 (26 ans) Serbie MFK Košice
29 M Drapeau de la Slovaquie Jakúbek, MatejMatej Jakúbek 19/1/1995 (19 ans)
MFK Dubnica
81 M Drapeau de la Slovaquie Lásik, RichardRichard Lásik 18/8/1992 (22 ans)
Brescia
19 M Drapeau de la Slovaquie Miklós, ViktorViktor Miklós 21/12/1993 (20 ans)
Győri ETO FC
999 M Drapeau de la Slovaquie Mikuš, RajmundRajmund Mikuš 29/11/1995 (18 ans)
0 Formé au club
20 M Drapeau de la Guinée Soumah, SeydoubaSeydouba Soumah 11/6/1991 (23 ans)
FC Nitra
6 A Drapeau de la République tchèque Fořt, PavelPavel Fořt 26/6/1983 (31 ans)
Dynamo Dresde
9 A Drapeau de la Slovaquie Halenár, JurajJuraj Halenár 28/6/1983 (31 ans) Slovaquie FC Petržalka 1898
13 A Drapeau de la Slovaquie Matejka, RóbertRóbert Matejka 30/5/1996 (18 ans)
0 Formé au club
12 A Drapeau de la Slovaquie Mészáros, KarolKarol Mészáros 25/7/1993 (21 ans)
FC ViOn Zlaté Moravce
77 A Drapeau de Trinité-et-Tobago Peltier, LesterLester Peltier 13/9/1988 (25 ans) Trinité-et-Tobago AS Trenčín
33 A Drapeau de la Slovaquie Halenár, JurajJuraj Halenár 01/4/1982 (32 ans) Slovaquie İstanbul BB
Entraîneur(s)



Légende

Consultez la documentation du modèle

Grands joueurs du passé[modifier | modifier le code]

Football féminin[modifier | modifier le code]

Article détaillé : ŠK Slovan Bratislava (féminines).

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. « Le doublé pour le Slovan », sur fr.uefa.com,‎ 18 mai 2013 (consulté le 19 mai 2013)
  3. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  4. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Lien externe[modifier | modifier le code]