Doric

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le paquebot britannique, voir SS Doric (1923).

Le doric est un dialecte de la langue scots parlé sur la côte nord-est de l'Écosse. Il diffère de celui de la « ceinture centrale » parlé notamment à Édimbourg et Glasgow. Le doric allie une consonance très particulière à des tours germaniques peut-être issus des Calédoniens. Par exemple, une des grandes rues d'Aberdeen s'appelle Lang Stracht (finissant par un ch dur allemand / j espagnol / gh berbère).

Si le doric, par ses origines, est un parent de la langue anglaise, les deux langues se différencient assez nettement. Le doric est même probablement le dialecte du scots qui se dissocie le plus de l'anglais. La plupart des locuteurs du doric, ne l'utilisent pas à l'écrit. Comme cette langue ne bénéficie d'aucun système d'enseignement, son vocabulaire est à terme menacé d'oubli. L'anglais ayant le statut de langue officielle, a gagné beaucoup de terrain. Pour autant le doric n'a pas disparu. Il est resté vivace dans les campagnes autour d'Aberdeen. Voici quelques phrases en doric :

  • Fit like? (IPA: /fɪt laɪk) - Comment ça va ?
  • Far div ye come fae? (IPA: /fa:r dɪv jə kʌm fe:/) - D'où venez-vous ?
  • We fowk fa bide roon Aiberdeen hae a twang fit nae mony ither fowk ken noo. (IPA: /wi fo:k fa: baɪd ru:n 'Ebɘrdi:n he: a twaŋ fit ne: 'meni: iðɘr fo:k ken nu:/) - Nous qui habitons aux environs d'Aberdeen avons un dialecte que peu d'autres connaissent maintenant.
  • It's a braa bricht moonlicht nicht e nicht! (/ɪtz ɘ bra: brixt 'mu:nlixt nixt ɘ nixt) - C'est une nuit de lune claire, cette nuit !
  • Gin mair chiels kent foo tae scrieve wir leid we widna be in sic an ill wye (gɪn me:r ʧi:lz kent fu: te: skri:v wir le:d wi: 'wɪdnɘ bi: ɪn sik ɘn ɪl wəi) - Si plus de gens pouvaient écrire notre langue nous ne serions pas dans cette si mauvaise situation.

Les différences entre le doric et le scots[modifier | modifier le code]

Le doric diffère sensiblement du dialecte scots de la « ceinture centrale ». La différence la plus visible est le f à la place du wh. Par exemple en doric on dit fa kens fit (qui sait quoi), au lieu de wha kens whit dans le sud de l'Écosse. Il y a également d'autres différences:

  • aw, au et aa (tout) sont prononcés /a:/ au lieu de /ɑ:/, /ɒ:/a' ou aa.
  • Un a avant /b/, /g/, /m/ et /ŋ/ peut être lu /ə/ ou /ʌ/.
  • ui se prononce /i(:)/ et /wi(:)/ après /g/ et /k/ e.g. abeen qui veut dire « au-dessus » au lieu de abuin, gweed et qheet au lieu de guid (bon) et cuit (la cheville).
  • le groupe ane se prononce /in/, comme par exemple eence au lieu de aince (une fois).
  • le /g/ et le /k/ se prononcent comme gnap et knowe.

Il y a aussi des mots qui diffèrent. En doric on dit par exemple loon (garçon) et quine (fille) au lieu de lad et lass dans le sud. La différence est visible dans la phrase suivante :

  • Quines fa hinna gingt tae skweel wull nae kin dee ony laess an eens fa hae. (doric)
  • Lasses wha've no wint tae schuil wull no can dae ony less than thae wha hiv. (scots standard)
  • Les filles qui ne sont pas allées à l'école ne pourront pas faire moins que celles qui y sont allées. (français)

On trouve des mots de gaélique écossais en doric qui n'existent pas en scots comme claich (bavarder), mais la plupart de ceux qui parlent scots comprennent quand même ce mot. Le dialecte doric possède en outre ses propres tournures comme fitna (lequel/laquelle) qui correspond au whilk du scots standard.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]