Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.
R de ronde
   
Graphies
Capitale
Bas-de-casse
Diacritique suscrite ◌ᷣ

(minuscule ), appelé r de ronde ou r rotunda, est une variante de la lettre R et une lettre additionnelle qui était utilisée dans les manuscrits médiévaux et livres imprimés jusqu’au xvie siècle. Elle sera réutilisée par les médiévalistes dans différentes études d’ouvrages médiévaux en moyen gallois ou vieux norrois à partir du xixe siècle[1].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Un r de ronde utilisé comme variante du r après un d dans une bible en latin de 1407.

Dans la minuscule caroline, elle a la forme d’un petit 2 ou la forme d’un petit R sans la hampe de gauche, et était principalement utilisée après les lettres à panse[2].

Dans les manuscrits en moyen gallois, elle est aussi utilisée comme variante du r après les lettres à panse mais pas exclusivement[3].

Représentation informatique[modifier | modifier le code]

Le r de ronde peut être représenté avec les caractères Unicode (Latin étendu D) suivants :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale U+A75A U+A75A lettre majuscule latine r de ronde
minuscule U+A75B U+A75B lettre minuscule latine r de ronde
exposant ◌ᷣ ◌ᷣU+1DE3 U+1DE3 diacritique lettre minuscule latine r de ronde

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Michael Everson (directeur), Peter Baker, António Emiliano, Florian Grammel, Odd Einar Haugen, Diana Luft, Susana Pedro, Gerd Schumacher et Andreas Stötzner, Proposal to add medievalist characters to the UCS,‎ janvier 2006 (lire en ligne)
  • (en+wlm) John Morris Jones et John Rhŷs, The Elucidarium and other tracts in Welsh from Llyvyr agkyr Llandewivrevi A.D. 1346 (Jesus college MS. 119), Oxford, Clarendon Press,‎ 1896 (lire en ligne)
  • Meg Twycross, « Carolingian Minuscule: Letter Forms and Aspect »,‎ 1998

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]