Ǥ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec G barré obliquement.
G barré
Ǥ ǥ Ǥ ǥ
Graphies
Capitale Ǥ
Bas-de-casse ǥ
Utilisation
Alphabets kadiwéu, same de Skolt (langue same)

Ǥ (minuscule ǥ), ou G barré est une lettre additionnelle qui est utilisée dans l'écriture du same de Skolt, une langue same, et du kadiwéu. Elle était aussi utilisée dans l’écriture du same du Nord, et est parfois utilisée dans l’écriture du proto-germanique. Elle est formée d'un G diacrité par une barre inscrite horizontal. Il n’est pas à confondre avec l’ancienne lettre lettone, G barré obliquement, .

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le G barré peut être barré à travers sa descendante, comme utilisé en same de Skolt, ou à travers son contrepoinçon, comme utilisé en kadiwéu.

En same de Skolt, le G barré est utilisé pour représenter une consonne fricative vélaire voisée ɣ. Sa graphie est formée d’un G et d’une barre à travers sa descendante pour la minuscule et à travers son fût droit pour la majuscule[1],[2].

En kadiwéu, le G barré est utilisé pour représenter une consonne occlusive uvulaire voisée ɢ. Sa graphie est formée d’un G et d’une barre à travers son contrepoinçon[3].

Représentations informatiques[modifier | modifier le code]

Le G barré possède les représentations Unicode suivantes :

formes représentations chaînes
de caractères
points de code descriptions
capitale Ǥ ǤU+01E4 U+01E4 lettre majuscule latine g barré
minuscule ǥ ǥU+01E5 U+01E5 lettre minuscule latine g barré

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Korhonen 1973
  2. Everson 2001
  3. Griffiths 2002

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michael Everson, « Skolt Sami », dans The Alphabets of Europe, version 1.0, 2001. (copie en ligne)
  • Glyn Griffiths, Dicionário de língua kadiwéu, SIL, 2002 (copie en ligne)
  • Mikko Korhonen, Jouni Mosnikoff et Pekka Sammallahti, Koltansaamen opas, « Castrenianumin toimitteita » 4, Helsinki, 1973.

Article connexe[modifier | modifier le code]