Université populaire du théâtre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Université populaire du théâtre
Image illustrative de l'article Université populaire du théâtre

Création 2012
Type association loi 1901 en France et Association sans but lucratif en Belgique
Siège 75014 Paris et Bruxelles
Site web www.up-theatre.org

L'université populaire du théâtre, ou UPT, est une université populaire itinérante qui a pour dessein l'éducation populaire par le théâtre.

Les UPT ont lieu de façon récurrente à Paris, à Bruxelles, en Avignon, à Saint-Étienne, ainsi que dans divers lieux en province (liste complète ci-dessous).

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

L'UPT organise des lectures-spectacles de textes dont le contenu historique, philosophique ou politique peut donner lieu, après la représentation, à une leçon philosophique et à un débat avec le public. Les UPT sont gratuites et ouvertes à tous. Les sessions d'UPT sont en général organisées sur 3 jours, à raison de 2 à 3 séances de 2 heures par jour. L'UPT est une université populaire itinérante qui, depuis sa création en 2012, a organisé 90 leçons-spectacle devant 35.000 auditeurs.

Les UPT ont aussi pour dessein de faire connaître des auteurs de théâtre francophones peu connus. Les textes lus sont le plus souvent des pièces de théâtres inédites.

Publication : Les Cahiers[modifier | modifier le code]

Pour souligner leur ambition pédagogique, les Universités Populaires du Théâtre se sont dotées, en collaboration avec les éditions SAMSA, d’une publication : Les Cahiers des UPT. Dans l’esprit du Répertoire de Théâtre Populaire de Jean Vilar, ces cahiers publient des pièces de théâtre inédites qui font l'objet de lecture-spectacle dans le cadre des UPT. Ces textes sont accompagnés d'articles et d'analyse philosophiques ou historiques. En janvier 2014, le premier numéro des cahiers est consacré à Montaigne et à La Boétie. Le deuxième numéro, publié en mai 2014, est consacré à Jean Jaurès. Le troisième publié en décembre 2015 est consacré au pédagogue Célestin Freinet.

Historique[modifier | modifier le code]

L'université populaire du théâtre est née d'une rencontre au printemps 2012[1],[2] entre l'homme de théâtre Jean-Claude Idée[3] et le philosophe Michel Onfray[4].

Le metteur en scène franco-belge Jean-Claude Idée créé en 1989, après 20 ans de carrière, le Magasin d'écriture théâtrale ("MET") dont l'objectif est de découvrir des auteurs contemporains. Il organise de nombreuses lectures-spectacles de textes inédits ; nombre de ces textes ont un contenu politique ou historique. Grâce à ces lectures publiques certains textes seront ensuite mis en scène. C'est dans le cadre du MET que Jean-Claude Idée propose à Michel Onfray d'organiser une lecture-spectacle de Le Songe d'Eichmann, pièce que Michel Onfray a publiée en 2008, mais qui n'avait pas été encore jouée.

Le philosophe Michel Onfray crée l'université populaire de Caen en octobre 2002 en réaction à la présence de Jean-Marie Le Pen au second tour de l'élection présidentielle. Il souhaite contribuer ainsi à ce que la philosophie soit accessible au plus grand nombre. Les conférences sont regroupées par thème sur le modèle d'une véritable université, mais selon le principe des universités populaires, elle ne demande pas d'inscription aux auditeurs et ne délivre aucun diplôme. Des conférences et leçons philosophiques ont lieu en général le lundi soir dans le théâtre La Comédie de Caen et rassemblent fréquemment 1 000 auditeurs.

Galerie[modifier | modifier le code]

Programme[modifier | modifier le code]

à Paris[modifier | modifier le code]

en 2017[modifier | modifier le code]

  • 10 mai 2017, au Théâtre 14 : à 17h : La Résistance et ses poètes, d’après Pierre Seghers, avec Frédéric Almaviva, Annette Brodkom et Jacques Neefs ; à 19h : Le Dictionnaire philosophique portatif, de Voltaire, mise en espace : Jean-Claude Idée ; à 21h : L’Évasion de Socrate, d’Armel Job, mise en espace : Jean-Claude Idée, avec : Jacques Neefs, Alexandre von Sivers, Simon Willame,…
  • 9 mai 2017 au Théâtre 14, à 17h : La Proposition, d’Hippolyte Wouters, mise en espace : Carlotta Clerici, avec Christophe Barbier et Anne Coutureau ; à 19h : Lettre ouverte à M. le Futur Président de la République - Conte de Noël, de Gérard Gélas, mise en espace : François Brett, avec Franck Etenna ; à 21h : Korczak, la tête haute, de Jean-Claude Idée, avec : Emmanuel Dechartre, Katia Miran...
  • 8 mai 2017 au Théâtre 14 ; 17h : La Barre, cou coupé, de Christian Petr, mise en espace : Jean-Claude Idée, avec Mathieu Alexandre, Caroline Bertrand, Valérie Drianne et Benjamin Thomas ; à 19h Aujourd’hui le monde, de Christian Petr, avec Mathieu Alexandre, Frédéric Almaviva, Caroline Bertrand, Annette Brodkom, Valérie Drianne, Benjamin Thomas, et Simon Willame ; à 21h : miMésis, montage d’après Rousseau, Marivaux, Proust, Ellis, Roth, Reinhardt..., mise en espace : Jean-Pierre Dumas, avec Jean-Pierre Dumas, Karelle Prugnaud, Mathieu Métral et Lymia Vitte.

en 2016[modifier | modifier le code]

  • 11 mai 2016, au Théâtre 14 : à 17h : Le Concile de Jérusalem, d'Armel Job ; à 19h : Paul et Pierre, la dernière nuit, d’Alain-Didier Weill ; à 21h : Au cœur de l'ennemi, d'après Romain Rolland, par Jean-Pierre Dumas.
  • 10 mai 2016 au Théâtre 14, à 17h : Moi, Dian Fossey, de Pierre Tré-Hardy ; à 19h : Un Grand roi, de Jean-Claude Idée ; à 21h : Les Combats de Célestin Freinet, de Jean-Claude Idée.
  • 9 mai 2016 au Théâtre 14 ; 17h : Trois hommes pour toutes les saisons, de Jean-Claude Idée ; à 19h : Répliques, adaptation de La Supplication de Svetlana Aleksievitch ; à 21h : Camus, Sartre et « Les Autres », de Jean-François Prévand.

en 2015[modifier | modifier le code]

  • 11 mai 2015 au Théâtre 14 ; 17h : Chez Florence, d'Alan Riding, traduction Alain Malraux, avec Frédéric Almaviva, Annette Brodkom, Gérard Chambre, Cyrielle Clair, Emmanuel Dechartre, Jacques Neefs, Pierre Pivin, et Xavier Simonin ; à 19h Le Pavé dans la Marne, de et par Jean-Paul Farré ; à 21h : Ceux qui avaient choisi, de Charlotte Delbo, avec Cécile Besse, Jean-Jacques Cornillon et Yann Mercier.
  • 12 mai 2015 au Théâtre 14, à 17h : Excès, de Jacques Mercier, avec Jean-Claude Frison et Charlotte Mattiussi ; à 19h : L'Homme-semence, de Violette Ailhaud, avec Marie Avril ; à 21h : L'Accusateur, de Pascal Vrebos, avec Yves Claesens
  • 13 mai 2015, au Théâtre 14 : à 17h : Saint-Exupéry à New York, La Naissance du Petit Prince, de Jean-Claude Idée, avec Frédéric Almaviva, Frédéric Lepers, et Stéphanie Van Vyve ; à 19h : Les Chênes qu’on abat, d’André Malraux, avec Emmanuel Dechartre et Bernard Marbaix ; à 21h : Chaos, de Mika Myllyaho, avec Isabelle paternotte, Stéphanie Van Vyve et Nathalie Willame

en 2014[modifier | modifier le code]

  • 2 juin 2014, 17h, au Théâtre Hébertot : Le Clairon sonne toujours, bellicistes et pacifistes, de Barbusse, Péguy, Claudel, Hugo, Richepin, etc., avec : Annette Brodkom, Yves Claessens, Bruno Georis, Pierre Pivin, Benjamin Thomas, Michel Wright, Simon Willame
  • 2 juin 2014, 19h, au Théâtre Hébertot : Au-dessus de la mêlée, de Romain Rolland et Stefan Zweig, par Jean-Claude Idée, avec : Annette Brodkom, Yves Claessens, Bruno Georis, Pierre Pivin, Benjamin Thomas, Michel Wright, Simon Willame
  • 2 juin 2014, 21h, au Théâtre Hébertot : Jaurès, de Dominique Ziegler, avec Annette Brodkom, Yves Claesens, Bruno Georis, Pierre Pivin, Benjamin Thomas, Simon Willame, Michel Wright
  • 1er juin 2014, 17h, au Théâtre Hébertot : Supplément au voyage de Bougainville, de Denis Diderot, avec : Francis Lombrail et Yvan Varco, débat animé par Francis Lombrail, Yvan Varco et Jean-Claude Idée
  • 1er juin 2014, 19h, au Théâtre Hébertot : Leçons de Démocrite : Le Recours aux forêts et La Sagesse des abeilles, de Michel Onfray, par Jean-Claude, avec : Jean-Claude Frison
  • 1er juin 2014, 21h, au Théâtre Hébertot : L’Innocence du devenir, de Michel Onfray, par Jean-Claude Idée, avec : Nejma Ben Brahim, Annette Brodkom, Yves Claessens, Jean-Claude Frison, Laura Noël, Pierre Pivin, Alexandre von Sivers, Simon Willame
  • 26 mai 2014, à l'Espace Cardin : Chez Florence, d'Alan Riding, traduction Alain Malraux, avec : Frédéric Almaviva, Philippe Boucheny, Gérard Chambre, Cyrielle Clair, Emmanuel Dechartre, Sophie Demmler, Vincent Gauthier, Xavier Simonin
  • 14 mai 2014, 17h, au Théâtre 14 : 14-18 Refus d'obéissance, textes de Alain, René Arcos, Gabriel Chevallier, John Dos Passos, Abel Ferry, Jean Giono, Andreas Latzko, Rosa Luxemburg, Marcel Martinet, Romain Rolland, Ernst Toller, Léon Werth, par Fabienne Rousso-Lenoir, avec : Anna Sigalevitch, Baptiste Belleudy, Frantz Morel A L'Huissier, Sylvain Chevet, Leo Mathey, Thomas Ducasse, Sylvain Lablée
  • 14 mai 2014, 19h, au Théâtre 14 : Hugoethe, de Jean-François Prévand, avec Annette Brodkom, Yves Claessens, Amandine Hinnekens, Jacques Neefs, Pierre Pivin, Benjamin Thomas, Simon Willame
  • 14 mai 2014, 21h, au Théâtre 14 : Jaurès, de Dominique Ziegler, avec Annette Brodkom, Yves Claesens, Bruno Georis, Pierre Pivin, Benjamin Thomas, Simon Willame, Michel Wright
  • 13 mai 2014, 17h, au Théâtre 14 : Moi, Antonin Artaud, j'ai donc à dire..., avec Alain Besset
  • 13 mai 2014, 19h, au Théâtre 14 : Monsieur” Sophie Germain, de Norbert Aboudharam, avec Alexandre von Sivers et Lisa Debauche
  • 13 mai 2014, 21h, au Théâtre 14 : Supplément au voyage de Bougainville, de Denis Diderot, avec : Francis Lombrail et Yvan Varco, débat animé par Francis Lombrail, Yvan Varco et Jean-Claude Idée
  • 12 mai 2014, 17h, au Théâtre 14 : Discours de la servitude volontaire, d'Étienne de La Boétie, par Jean-Claude Idée, avec Dominique Rongvaux
  • 12 mai 2014, 19h, au Théâtre 14 : Discours sur le bonheur, de Madame du Châtelet, avec Anne Deleuze et Yvan Varco
  • 12 mai 2014, 21h, au Théâtre 14 : L'Or, d'après Blaise Cendrars, par Xavier Simonin, avec : Xavier Simonin et Jean-Jacques Milteau
  • 11 mai 2014, 21h, au Théâtre de la Huchette : Ovide était mon maître, de Jean-Claude Idée, d’après L’Art d’aimer d’Ovide, mise en espace Jean-Claude Idée, avec : Anne Deleuze et Yvan Varco
  • 30 avril 2014, 21h, au Théâtre de la Huchette : Discours sur le bonheur, de Madame du Châtelet, avec Anne Deleuze et Yvan Varco
  • 17 février 2014, au Théâtre 14 : Arius, de Jean-Luc Jeener, avec Emmanuel Dechartre, Jean-Luc Jeener, Jean-Paul Tribout

en 2013[modifier | modifier le code]

à Bruxelles[modifier | modifier le code]

en 2015[modifier | modifier le code]

  • 7 décembre 2015 au Centre Culturel d'Uccle, Camus, Sartre et "Les autres", de Jean-François Prévand, avec Mathieu Alexandre, Annette Brodkom, Jonas Claessens, Yves Claessens, Laurence D'Amélio, Delphine Dessambre, Charlotte Mattiussi, Simon Willame et Michel Wright
  • 26 octobre 2015 au Centre Culturel d'Uccle, Ombres sur Molière, de Dominique Ziegler, avec Annette Brodkom, Michel de Warzee, Valérie Drianne, Bruno Georis, Bernard Marbaix, Stéphanie Moriau, Pierre Pivin, Simon Willame et Michel Wright
  • 28 septembre 2015, au Centre Culturel d'Uccle, Les combats de Célestin Freinet, de Jean-Claude Idée, avec Mathieu Alexandre, Caroline Bertrand, Bérénice Bourgeba, Annette Brodkom, Pierre Pivin, Benjamin Thomas et Simon Willame
  • 4 septembre 2015, au Cercle Royal Gaulois Artistique et Littéraire, L'un de nous deux, de Jean-Noël Jeanneney, avec Jean-Philippe Altenloh et Jean-Claude Frison
  • 18 mai 2015, Centre Culturel des Riches-Claires : Ah Dieu que la guerre est jolie, d’Apollinaire, adaptation de Michel Wright
  • 4 mai 2015, Comédie Claude Volter, 19h : Au bord des lèvres, et 21h : Indépendance, de Jean-François Viot
  • 23 avril 2015, au Centre culturel d'Uccle, Les Chênes qu’on abat, d'André Malraux, Emmanuel Dechartre et Alexandre von Sivers. Débat en présence d'Alain Malraux.
  • 23 mars 2015, Théâtre de la Place des Martyrs, 19h : Ceux qui avaient choisi, de Charlotte Delbo, avec : Cécile Besse, Régis Maynard, et Yan Mercier, et 21h : Les Démineuses, de Milka Assaf, avec : Myriem Akhediou, Annette Brodkom, Perrine Delers, Sophie Dewulf, Alexandra Georgiadis, Julie Hautphenne, Simon Lecomte, et Sandra Raco
  • 16 mars 2015, Théâtre de la Place des Martyrs, soirée consacrée à deux lauréats du Prix littéraire du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. 19h : Vision nocturne, de Patrick Delperdange, avec : Myriem Akhediou, Laurent Bonnet et Bernard Marbaix, et 21h : À Cheval sur la bombe, de Jean-Philippe Thonnart, avec : Laetitia Chambon, Yves Claessens, Stéphane Excoffier, Quentin Minon, et Simon Willame
  • 10 mars 2015, au Centre culturel d'Uccle, La Naissance du Petit Prince, de Jean-Claude Idée, avec : Frédéric Almaviva, Frédéric Lepers, Stéphanie Van Vyve
  • 9 mars 2015, Théâtre de la Place des Martyrs, 19h : Refus d’Obéissance, de Fabienne Rousso-Lenoir, avec : Annette Brodkom, Jonas Claessens, Gilles Poncelet, Benjamin Thomas, Simon Willame, et Michel Wright, et 21h : Il était un Roi, de Pascal Vrebos, avec Gauthier Jansen
  • 1er mars, Foire du livre de Bruxelles : 11h : 1914-18 : Cuisine de guerre : petits arrangements avec la pénurie, 13h : Abraham Lincoln va au théâtre, de Larry Tremblay
  • 26 février 2015, Foire du Livre de Bruxelles : 15h : 1914-18 : Pacifistes et Bellicistes, l’impossible dialogue, et 17h : Tolérance et religion : liaison dangereuse ?
  • 9 février 2015, au Centre culturel d'Uccle : Chez Florence, d'Alan Riding, traduction Alain Malraux, avec : Frédéric Almaviva, Annette Brodkom, Gérard Chambre, Cyrielle Clair, Emmanuel Dechartre, Jacques Neefs, Pierre Pivin, et Xavier Simonin.

en 2014[modifier | modifier le code]

en 2013[modifier | modifier le code]

  • 11 novembre 2013, au Théâtre de Poche Bruxelles : Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?, de Dominique Ziegler, avec Frédéric Almaviva, Annette Brodkom, Yves Claesens, Emmanuel Dechartre, Anne Deleuze, Bruno Georis, Pierre Pivin, Dominique Rongvaux, Yvan Varco, Simon Willame, Michel Wright, débat dirigé par Michel Onfray
  • 26 juin 2013, à la Comédie Claude Volter : Le Voyage dans la lune, de Savinien Cyrano de Bergerac, par Annette Brodkom, débat animé par Roland Langevin, avec Maud Bauwens, Nora Cailleau, Virginie Chelli, Maxime Geens, Justine Géradon, Simon Lecomte, Nathan Michel, Jérôme Michez, Laura Noël, Camille Pistone, Isabelle Lamouline, Jean-Louis Danvoye
  • 22, 23, 24, 25, 26 juin 2013, au Théâtre de la Place des Martyrs : Le Nom de l'enfant, de Jon Fosse, dirigé par Hélène Theunissen, avec Anne-Sophie Boez, Raphaël Budke, Laurie Degand, Sarah Gevart, Elisa Lozano Raya, Eléonore Peltier, Gilles Poncelet et Arnaud Van Parys
  • 21, 22, 23 juin 2013, à la Comédie Claude Volter : Le soleil ni la mort ne peuvent se regarder en face, Wajdi Mouawad, par Michel Wright, débat animé par Cyrille Thoullen et Jacques De Decker
  • 19 juin 2013, au Centre culturel d'Uccle : Le Songe d'Eichman, de Michel Onfray, avec Alexandre von Sivers, Michel de Warzée et Jean-Marie Pétiniot, débat animé par Jean-Claude Idée
  • 18 juin 2013, au Centre culturel d'Uccle : Discours de la servitude volontaire, d'Étienne de La Boétie, par Jean-Claude Idée, avec Dominique Rongvaux
  • 17 juin 2013, au Centre culturel d'Uccle : Montaigne et La Boétie, de Jean-Claude Idée, Avec Emmanuel Dechartre, Katia Miran, Dominique Rongvaux, débat animé par Pascal Vrebos
  • 16 juin 2013, au Centre culturel d'Uccle : Fabuleux La Fontaine, avec Bruno Georis et Birgit Goris (violoniste), débat animé par Michel Wright et Jean-Claude Idée
  • 16 juin 2013, au Centre culturel d'Uccle : Le Memento, de [Jean Vilar], avec Emmanuel Dechartre, débat animé par Pascal Vrebos
  • 16 juin 2013, au Centre culturel d'Uccle : Madeleines, de Marcel Proust et Jean-Sébastien Bach, avec Bruno Georis et Birgit Goris (violoniste), débat animé par Bernard Woltèche et Jean-Claude Idée
  • 15 juin 2013, au Théâtre de Poche Bruxelles : On est tous une minorité, à partir de textes de virginie Despentes, Elfrid Jelinek, Jane Austeen, ..., par Christine Delmotte, avec Jeremy Bruyninckx, Elisabeth Cornez, Céline Decastiau, Barnabé Dekeyser, Alicia Duquesne, Laurent Germeau, Zoé Henne, Lucy Mattot, Romina Palmeri, Manon Romain, Carmelo Sutera
  • 15 juin 2013, au Théâtre de Poche Bruxelles : Le Concile d'amour, d'Oscar Panizza, par Jean-Claude Idée, avec Simon Brondel, Bertrand Daine, Laura Den Hondt, Amélie Dierckx de Casterle, Maxime Houplain, Mathilde Levêque, Marc Ledoux, Laura Mann, Pauline Marechal
  • 15 juin 2013, au Théâtre de Poche Bruxelles : Les Îles de la raison, d'Aristophane à Novarina, par Roland Langevin, avec Léo Delemen, Maxime Deprick, Daphné Huynh, Louise Kneip, Lucie Mattot, Mélissa Motheu, Raphaël Sentjens, Eglantine Wéry, Jérémy Boosten
  • 14, 15, 16 juin 2013, à la Comédie Claude Volter :Les Mouches, de Jean-Paul Sartre, par Nicolas Pirson, débat animé par Cyrille Thoullen et Jacques de Decker, avec Caroline Bertrand, William Clobus, Vivyane Dewals, François Doms, Elena Durant, Alexandra Georgiadis, Julie Hautphenne, Abel Tesh, Lisa Tonelli, Burak Uzen, Yannick Van Hemelryck
  • 14 juin 2013, au Théâtre de la Place des Martyrs : Georges Bataille, dirigé par Jacques Neefs
  • 13 juin 2013, au Théâtre de Poche Bruxelles : L’Impromptu d'Argentan, de Jean-Claude Idée, avec Michel Wright, Yves Claessens, Pierre Pivin, Annette Brodkom, Yvan Varco, Anne Deleuze, Benoît Solès, Bruno Georis, Simon Willame
  • 13 juin 2013, au Théâtre de Poche Bruxelles : Les Larmes de Nietzsche, d’après le roman Et Nietzsche a pleuré de Irvin D.Yalom, adaptation et mise en espace de Michel Wright, avec Yves Claessens, Rosalia Cuevas, Jean-Claude Frison, Sophie Frison, Benjamin Thomas
  • 12 juin 2013, au Théâtre de Poche Bruxelles : Le Viol de la petite cerise noire, de Pascal Vrebos, par Tshilombo Imhotep, avec Yves-Marina Gnahoua, Gansoré Ousmane (danse), Claire Goldfarb (violoncelle)
  • 12 juin 2013, au Théâtre de Poche Bruxelles : Kaiser, d'Alexis Ragougneau, par Jean-Claude Idée, avec Jean-Philippe Altenloh, Yves Claessens, Bernard d'Oultremont, Bruno Georis, Rosalia Cuevas, Michel Wright
  • 8 au 12 juin 2013, au Théâtre de la Place des Martyrs : À présent que j'embrasse comme les humains, librement inspirée du mythe de Médée, dirigée par Daphné d'Heur, avec Aurélia Bonta, Séverine Cagnac, Julie Dupraz, Sarah Dupré, Lise Gary, Eléonore Gyselynck, Nicolas Janssens, Pierre Slinckx
  • 7 juin 2013, au Centre Culturel des Riches Claires, Bruxelles : Ovide était mon maître, de Jean-Claude Idée, avec Anne Deleuze et Yvan Varco
  • 6, 7 , 8 juin 2013, à la Comédie Claude Volter, Bruxelles : Atrides, de Jean-Claude Idée, par Yves Claessens et Olivier Coyette, débat animé par Cyrille Thoullen et Jacques de Decker
  • 5 juin 2013, au Théâtre de la Place des Martyrs : Les Mots, de Jean-Paul Sartre, dirigé par Frédéric Lepers, avec Julie Hautphenne, Lisa Tonelli, William Clobus, Caroline Bertrand, Vivyane Dewals, Yannick Van Hemelryck, Abel Tesch, Elena Durant, Burak Uzen, François Doms, Alexandra Georgiadis
  • 5 mai 2013, Argentan : L’Impromptu d'Argentan, de Jean-Claude Idée, avec Michel Wright, Yves Claessens, Pierre Pivin, Annette Brodkom, Yvan Varco, Anne Deleuze, Benoît Solès, Bruno Georis, Simon Willame
  • 25 janvier 2013, Théâtre Poème2 : Discours de la servitude volontaire, d'Étienne de La Boétie, par Jean-Claude Idée, avec Dominique Rongvaux

en Avignon[modifier | modifier le code]

2016[modifier | modifier le code]

  • 9 au 16 juillet 2016 : programmation en cours
  • 20 mai 2016, 20h30 au Théâtre du Chien Qui Fume : Aujourd'hui le monde, de Christian Petr
  • 19 mai 2016, 20h45 au Théâtre du Balcon : Le Chevalier de La Barre, de Christian Petr
  • 19 mai 2016, 19h00 au Théâtre du Chien Qui Fume : La Nuit la plus longue, de François Ost
  • 18 mai 2016, 20h00 au Théâtre du Chien Qui Fume : Trois hommes pour toutes les saisons, de Jean-Claude Idée
  • 27 janvier 2016, 18h : Palais des Papes, Chambre des Trésoriers : soirée d'ouverture du Festhiver : Les Combats de Célestin Freinet, de Jean-Claude Idée

2015[modifier | modifier le code]

  • 11 juillet 2015, 11 h 30 au Théâtre des Doms : Christabel, Rosa, Malala et les autres, de Christine Delmotte, avec : Marie Avril, Valérie Bauchau, Annette Brodkom, Valérie Drianne, Christine Delmotte, et Thierry Hellin
  • 10 juillet 2015, 15 h 30 sous le chapiteau du village Off : Statues, d'André Benedetto, célébration du cinquantenaire du Festival OFF, avec : Frédéric Almaviva, Marie Avril, Annette Brodkom, Yves Claessens, Yves Collignon, Valérie Drianne, Jacques Neefs, Pierre Pivin, Benjamin Thomas, Simon Willame, Michel Wright
  • 10 juillet 2015, 13 h à la Maison Jean-Vilar : Un Grand Roi, de Jean-Claude Idée, avec : Marie Avril, Marie-Christine Barrault, Annette Brodkom, Adrien Melin, et Thomas Poitevin
  • 10 juillet 2015, 10 h 30 au Conservatoire d'Avignon : L'Expulsion, de Michel del Castillo, avec : Frédéric Almaviva, Yves Claessens, et Jacques Neefs
  • 9 juillet 2015, 13 h à la Maison Jean-Vilar : Ombres sur Molière, de Dominique Ziegler, avec : Frédéric Almaviva, Marie Avril, Annette Brodkom, Yves Claessens, Jacques Neefs, Pierre Pivin, Benjamin Thomas, Simon Willame, et Michel Wright
  • 9 juillet 2015, 10 h 30 au Conservatoire d'Avignon : Sartre, Camus et les autres, de Jean-François Prévand, avec : Mathieu Alexandre, Yves Collignon, Arnaud Denissel, Moana Ferre, Magaly Godenaire, Florent Guyot, Katia Miran, Xavier Simonin, et Diane Vanaege
  • 8 juillet 2015, Théâtre du Chien Qui Fume, 17 h 30 : Ah Dieu que la guerre est jolie, d’Apollinaire, adaptation de Michel Wright
  • 8 juillet 2015, 14 h 30 au Chapiteau du Off : Traité sur la tolérance, de Voltaire, avec : Frédéric Almaviva, Marie Avril, Annette Brodkom, Yves Claessens, Valérie Drianne, Jacques Neefs, Pierre Pivin, Benjamin Thomas, et Simon Willame
  • 8 juillet 2015, 11 h 30 au Théâtre des Doms : L’Homme-semence, de Violette Ailhaud, avec Marie Avril
  • 5 juillet 2015, 13 h à la Maison Jean-Vilar : L'Accusateur, de Pascal Vrebos, avec Yves Claessens
  • 10 avril 2015, 18 h 30 au Théâtre du Chien Qui Fume : Supplément au voyage de Bougainville, de Denis Diderot, avec Jacques Neefs et Simon Willame, 21 h Saint-Exupéry à New York, la naissance du Petit Prince, de Jean-Claude Idée, avec : Frédéric Almaviva, Frédéric Lepers, et Stéphanie van Vyve
  • 9 avril 2015, 18 h 30 au Théâtre du Balcon : Traité sur la tolérance, de Voltaire, avec : Frédéric Almaviva, Annette Brodkom, Yves Claessens, Marie Avril, et Simon Willame, 21 h au Théâtre du Chien Qui Fume : L’Homme semence, de Violette Ailhaud, avec Marie Avril
  • 8 avril 2015, 19 h 30, au Théâtre du Chien Qui Fume : Les Chênes qu’on abat, d’André Malraux, avec : Emmanuel Dechartre et Bernard Marbaix

2014[modifier | modifier le code]

  • 23 juillet 2014 : au Théâtre de verdure de Villeneuve-les-Avignon à 18h : Hugoethe, de Jean-François Prévand, avec : Annette Brodkom, Yves Claessens, Benjamin Thomas, Pierre Pivin, Amandine Hinnekens, Simon Willame, et Jacques Neefs
  • 23 juillet 2014 : au Théâtre des Doms à 11h30 : Discours de la servitude volontaire, d'Étienne de La Boétie, avec Dominique Rongvaux
  • 22 juillet 2014 : au Théâtre du Chêne noir à 19h15 : Au-dessus de la mêlée et Le Clairon sonne toujours, Pacifistes et bellicistes en 1914, textes de Rolland, Zweig, Barbusse, Jaurès, etc., avec : Annette Brodkom, Yves Claessens, Benjamin Thomas, Pierre Pivin, Benoit Verhaert, Simon Willame, Michel Wright,…
  • 22 juillet 2014 : à la Maison Jean-Vilar à 17h30 : Dieu que la Guerre est jolie, de Guillaume Apollinaire, avec Michel Wright
  • 22 juillet 2014 : sous le chapiteau du village off à 14h, Kaiser, d’Alexis Ragougneau, avec : Annette Brodkom, Yves Claessens, Pierre Pivin, Jacques Neefs, Benjamin Thomas, Benoit Verhaert, et Michel Wright
  • 22 juillet 2014 : à la Maison Jean-Vilar à 12h30, Discours sur le bonheur, d’Émilie du Châtelet, avec : Anne Deleuze et Yvan Varco
  • 21 juillet 2014 : au Théâtre des trois soleils à 21h10, Supplément au Voyage de Bougainville, de Denis Diderot, avec : Francis Lombrail, Benoit Verhaert et Yvan Varco
  • 21 juillet 2014 : sous le chapiteau du village off à 14h, Manifeste pour une université populaire du théâtre, de Jean-Claude Idée et Michel Onfray, avec : Frédéric Almaviva, Annette Brodkom, Yves Claessens, Anne Deleuze, Pierre Pivin, Jacques Neefs, Yvan Varco, Simon Willame et Michel Wright
  • 21 juillet 2014 : au Théâtre Girasole à 10h, L'Expulsion, de Michel del Castillo, avec : Frédéric Almaviva, Yves Claessens et Benoit Verhaert

à Saint-Étienne[modifier | modifier le code]

2015[modifier | modifier le code]

  • 21 mai 2015, au Chok Théâtre, 19h30 : Discours de la servitude volontaire, d’Étienne de La Boétie, par Dominique Rongvaux, 21h : Saint-Exupéry à New York. La naissance du Petit prince, de Jean-Claude Idée, avec Frédéric Almaviva, Frédéric Lepers, Stéphanie van Vyve
  • 22 mai 2015, à l'Université pour Tous, Université Jean-Monnet, 14h : Traité sur la tolérance, de Voltaire, avec : Avec : Frédéric Almaviva, Annette Brodkom, Yves Claessens, et Marie Avril,
  • 22 mai 2015, au Chok Théâtre, 18h : L'Expulsion, de Michel Del Castillo, avec Frédéric Almaviva, Yves Claessens, et Jacques Neefs ; 21h : L’Homme semence, de Violette Ailhaud, avec Marie Avril
  • 23 mai 2015, au Chok Théâtre, 19h : Le Vrai du faux, textes de Marivaux, avec : Marie Boyer, Maureen Chevalier, Adrien Ciambarella, Solène Cizeron, Hugo Titem-Delaveau et Madeline Viand

2014[modifier | modifier le code]

  • 16 mai 2014, 19h, au Chok Théâtre : Le Viol de la petite cerise noire, de Pascal Vrebos, par Tshilombo Imhotep, avec : Yves-Marina Gnahoua
  • 16 mai 2014, 21h, au Chok Théâtre : L’Accusateur, de Pascal Vrebos, avec : Yves Claessens

en Normandie[modifier | modifier le code]

en 2014[modifier | modifier le code]

Sous chapiteau, à Chambois :

  • 4 mai 2014, 21h : Jaurès, de Dominique Ziegler, mise en scène : Jean-Claude Idée, avec Annette Brodkom, Yves Claesens, Bruno Georis, Pierre Pivin, Benjamin Thomas, Simon Willame, Michel Wright
  • 4 mai 2014, 19h : Au-dessus de la mêlée, de Romain Rolland et Stefan Zweig, par Jean-Claude Idée, avec : Annette Brodkom, Yves Claessens, Bruno Georis, Pierre Pivin, Benjamin Thomas, Michel Wright, Simon Willame
  • 4 mai 2014, 17h : Le Clairon sonne toujours, bellicistes et pacifistes, de Barbusse, Péguy, Claudel, Hugo, Richepin, etc., avec : Annette Brodkom, Yves Claessens, Bruno Georis, Pierre Pivin, Benjamin Thomas, Michel Wright, Simon Willame
  • 3 mai 2014, 21h : L'Innocence du devenir ou la vie de Frédéric Nietzsche, de Michel Onfray, avec Nejma Ben Brahim, Annette Brodkom, Yves Claesens, Jean-Claude Frison, Bruno Georis, Laura Noël, Pierre Pivin, Alexandre von Sivers, Simon William
  • 3 mai 2014, 19h : Leçons de Démocrite : Le Recours aux forêts et La Sagesse des abeilles, de Michel Onfray, par Jean-Claude Avec : Jean-Claude Frison
  • 3 mai 2014, 17h : Hugoethe, de Jean-François Prévand, avec Annette Brodkom, Yves Claessens, Amandine Hinnekens, Jacques Neefs, Pierre Pivin, Benjamin Thomas et Simon Willame
  • 2 mai 2014, 21h : L'Expulsion, de Michel del Castillo, avec Yves Claesens, Benoît Verhaert, Alexandre von Sivers
  • 2 mai 2014, 19h : Discours sur le bonheur, de Madame du Châtelet, avec Anne Deleuze et Yvan Varco
  • 2 mai 2014, 17h : Discours de la servitude volontaire, d'Étienne de La Boétie, par Jean-Claude Idée, avec Dominique Rongvaux

en 2013[modifier | modifier le code]

Sous l'ancien chapiteau des Tréteaux de France, à Argentan :

autres lieux[modifier | modifier le code]

2015[modifier | modifier le code]

  • 20 octobre 2015, Centre Culturel Marius Staquet, Mouscron, Belgique : Kaiser, de Alexis Ragougneau, avec : Jean-Philippe Altenloh, Yves Claessens, Charlotte Mattiussi, Benjamin Thomas, Simon Willame et Michel Wright
  • 21 septembre 2015, Comédie de Liège, Le Concile de Jérusalem, de Armel Job
  • 22 septembre 2015, Comédie de Liège, Pierre et Paul, la dernière nuit, de Alain Didier-Weill, avec : Mathieu Alexandre, Yves Claessens, Jean-Claude Idée, Jacques Neefs et Simon Willame
  • 23 septembre 2015, Comédie de Liège, Julien l'Apostat, de Régis Debray, avec : Jean-Claude Frison et Michel Wright
  • 20 juin 2015, Le Mois Molière, Versailles, 19h à La Rotonde, Caserne de Croÿ : Ombres sur Molière, de Dominique Ziegler, avec : Frédéric Almaviva, Annette Brodkom, Yves Claessens, Valérie Drianne, Bernard Marbaix, Stéphanie Moriau, Pierre Pivin, Benjamin Thomas, Simon Willame, et Michel Wright ; 21h : Saint-Exupéry à New York. La naissance du Petit prince, de Jean-Claude Idée, avec Frédéric Almaviva, Frédéric Lepers, Stéphanie van Vyve
  • 19 juin 2015, Le Mois Molière, Versailles, 16h30 à la Caserne de Croÿ : Les Chênes qu'on abat, d’après André Malraux, avec Emmanuel Dechartre et Bernard Marbaix ; 21h dans la Galerie des Affaires Étrangères : Indépendance, de Jean-François Viot, avec Yves Claessens, Yves Collignon, Stéphanie Moriau, Nathalie Willame, et Simon Willame
  • 18 juin 2015, Le Mois Molière, Versailles, 19h à la Caserne de Croÿ : Discours de la servitude volontaire, d’Étienne de La Boétie, par Dominique Rongvaux ; 21h : L'Expulsion, de Michel del Castillo, avec Frédéric Almaviva, Yves Claessens, et Jean-Luc Jeener
  • 18 mai 2015, 19h au Théâtre Blocry, Louvain-la-Neuve : Au bord des lèvres, avec : Laurence d’Amelio, Colin Javaux, Frédéric Lepers, Bernadette Mouzon, Jean-Marie Petiniot, et Stéphanie van Vyve ; 21h : Indépendance, de Jean-François Viot, avec : Jean-Claude Frison, Stéphanie Moriau, Michel de Warzée, Nathalie Willame et Simon Willame

2014[modifier | modifier le code]

  • 29 août 2014, Citadelle Vauban de Blaye : Hugoethe, de Jean-François Prévand, avec Annette Brodkom, Yves Claessens, Amandine Hinnekens, Jacques Neefs, Pierre Pivin, Benjamin Thomas, et Simon Willame
  • 29 août 2014, Citadelle Vauban de Blaye : Jaurès, de Dominique Ziegler, avec Annette Brodkom, Yves Claesens, Bruno Georis, Pierre Pivin, Benjamin Thomas, Simon Willame, et Michel Wright

Manifeste[modifier | modifier le code]

Michel Onfray et Jean-Claude Idée ont lancé un appel public en 2012 pour exprimer leur démarche[5].

Posant le constat que l’angoisse et le pessimisme généralisé qui pèsent sur notre civilisation déclinante sont, au-delà des problèmes économiques, liés à la perte de sens, de repères, de principes et de discours, dans l’art, la morale, la philosophie et la politique au sens large du terme, nous, Michel Onfray, philosophe et Jean-Claude Idée, homme de théâtre, décidons de créer, ensemble, l’université populaire du théâtre dont les principes de base sont : la gratuité, la liberté, l’ouverture à tous, l’absence d’examen et de diplôme, l’exigence.
L’université populaire du théâtre a pour objectif de remettre la raison, la réflexion et la connaissance au cœur du théâtre de notre temps par le moyen de la représentation publique de textes à caractères philosophique, éthique, civique, historique et politique,, comme autant de miroirs tendus qui suscitent la réflexion, le débat public. Ces textes seront présentés dans une forme accessible à tous sans élitisme ni obscurité, sans simplification réductrice, en respectant leur complexité, sans concession. Nous constituons pour ce faire, une troupe informelle d’artistes, comédiennes et comédiens, metteurs en scène, prêts à tenter avec nous l’aventure. Ces artistes professionnels pratiqueront l’alternance, ils se partageront les rôles et le répertoire, en fonction des circonstances, des disponibilités et des moyens, dans un esprit de liberté, d’égalité, de fraternité, et de partage.
Nous nous proposons ainsi de planter un nouveau Jardin d’Épicure, lieu d’exercice et d’application théâtrale du bon usage de la philosophie.
Une philosophie vivante, incarnée, active, pratique et réelle, qui interpelle le fonctionnement et les errances de notre société. Nous désirons fonder une école de pensée populaire lucide et critique qui offre à chacun de ses membres l’occasion de se construire et de vivre sa vie debout dans la dignité. Cette initiative est l’occasion pour nous de publier « un manifeste pour une université populaire du théâtre qui prône la renaissance d’un théâtre de la pensée, citoyen et populaire dans la ligne et l’esprit du Théâtre national populaire de Jean Vilar ».
Nous appelons tous ceux qui partagent nos idées – qu’ils soient citoyen, artiste, association, institution... – et qui croient au bien-fondé de leur démarche, à la faire connaître autour d’eux à se manifester et à nous rejoindre dans notre combat qui vise à permettre à chaque citoyen, selon la belle proposition de Nietzsche, de « s’inventer liberté » !

Citation[modifier | modifier le code]

« J'ai le désir de sortir la philosophie du ghetto dans lequel elle se trouve. Je souhaiterais que le cinéma ou la bande dessinée s'empare de la philosophie. Je suis déjà enthousiaste à l'idée qu'elle pousse les portes du théâtre.» Michel Onfray

« J'aime que l'on introduise de la philosophie dans le théâtre. Le théâtre peut alors être un moyen d’éducation populaire et non plus seulement une affaire de “théâtreux”. Je suis attristé que depuis 30 ans, le théâtre se soit souvent replié dans une forme d’élitisme.» Jean-Claude Idée

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Un festival pour ceux qui ne vont jamais au théâtre", Ouest-France, 2 mai 2012
  2. "Une université populaire du théâtre", Le Soir, 5 mars 2013
  3. Théâtre et Compagnies, par Odile Quirot, Le Nouvel Observateur, 26 avril 2013
  4. Onfray met le feu aux planches, Julie Malaure, Le Point, 20 juin 2013
  5. Voir : Manifeste pour une université populaire du théâtre, Éditions Autrement, Paris

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]