Alain Didier-Weill

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alain Didier-Weill
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
Nationalité
Activités

Alain Didier-Weill est un psychiatre et psychanalyste français né le et mort le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Docteur en médecine (1965), il est ancien interne des hôpitaux psychiatriques de la Seine (1963-1969), prix de L'Évolution psychiatrique (1969)[1]. Il est analyste membre de l'École freudienne de Paris et disciple de Jacques Lacan qui l'invite à plusieurs reprises à son séminaire, en 1975, 1976 et 1980. Il est cofondateur du Mouvement du coût freudien[2], de l'Inter associatif européen de psychanalyse. Alain Didier-Weill est fondateur du Mouvement Insistance (2002)[3], [2] et directeur de la revue du même nom[4], éditée aux Éditions Érès. Il a organisé de nombreux colloques.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Psychanalyse[modifier | modifier le code]

  • (dir.) Freud et Vienne, Erès, 2004
  • Lila et la lumière de Vermeer, prix Œdipe 2004, Denoël, 2003[5]
  • Quartier Lacan, Denoël, – Poche Flammarion, 2004
  • Invocations : Dionysos, Saint-Paul et Freud, Calmann-Lévy, 1998
  • Lacan e a clinica psicanalitica, Contra Capa, Rio de Janeiro, 1997
  • Nota azul Freud, Lacan e a arte, Contra Capa, Rio de Janeiro, 1997
  • Inconsciente freudiano e transmissao da psicanalise, Jorge Zahar Editor, 1996
  • Freud : relacion con el judaismo, el cristianismo y el helenismo, Homo Sapiens Ediciones, 1996
  • Les trois temps de la loi, Prix Œdipe 1997, Seuil, 1996
  • Inconsciente freudiano e transmissao da psicanalise, Jorge Zahar Editor, Rio de Janeiro, 1992
  • L’Homme et la Terre (ouvrage coll.), Point hors Ligne, 1991
  • Fin d’une analyse finalité de la psychanalyse (ouvrage coll.), Solin, 1989
  • L’éthique de la psychanalyse (ouvrage coll.), Evel, 1984
  • (co-dir.) Lacan praticien, avec Moustapha Safouan, Flammarion, 2008
  • Un mystère plus lointain que l’inconscient, Paris, Aubier, 2010[6]
  • Qu'est-ce que le surmoi? : recherche clinique et théorique suivi de Pierre et Paul, la dernière nuit, Paris, Eres, 2016, (ISBN 978-2749252377)

Essais[modifier | modifier le code]

  • Le Journal de Satan, Flammarion, 2004

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Freud-Einstein mai 1933, éditions des crépuscules, 2010
  • Théâtre, éditions des crépuscules, 2010
  • Vienne 1913, Les Carnets de psychanalyse, 2004; réédition: éditions des crépuscules, 2009.
  • Jimmy, éditions du Crater, 2001
  • L’heure du thé chez les Pendlebury, Actes Sud-Papiers, 1992
  • Dionysos, la naissance de l’acteur, Esquisses psychanalytiques, 1992
  • Pol, Jean-Claude Lattès (collection théâtre), 1981
  • Les trois cases blanches, Le Coq-Héron no 64, 1977

Articles (sélection)[modifier | modifier le code]

  • Lapsus ou mot d’esprit, Apertura no 4, 1990
  • Forclusion, métaphore paternelle, surmoi, Esquisses psychanalytiques, 1990
  • Scander transcender, Psychanalyse no 37, 1990
  • Bénir maudire ou midire Lacan, Esquisses psychanalytiques,
  • L’homme, la terre et la maladie humaine, Points Lignes, 1991
  • Temps fini, temps indéfini, temps infini, Esquisses psychanalytiques, septembre 1992
  • Le scandale du péché originel, L’Arche,
  • Les juifs face à Saint-Paul, L’Arche, septembre 1993
  • Adam le chômeur, Le Monde des débats, septembre 1993
  • Lettre à l’Absent, Revue Passage

Productions artistiques[modifier | modifier le code]

Théâtre (sélection)[modifier | modifier le code]

  • Histoires de la pensée des Droits de l’Homme - UNESCO, mise en espace par Daniel Mesguich,
  • Journal de Satan -Satan’s Journal, adaptation et mise en espace par Paola Mieli, Here Arts Center, New York,
  • Lucie et ses frères, adaptation et mise en scène de Catherine Espinasse, Rencontres de La Cartoucherie, 7, 13 et
  • Come back Dionysos, La Cartoucherie (Vincennes), mise en scène de T. Atlan,
  • Vienne 1913
  • Jimmy, Festival Nava, mise en espace par Marion Bierry,

Films[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Alain Didier-Weill - érès », sur www.editions-eres.com (consulté le 29 avril 2017)
  2. a et b Élisabeth Roudinesco, « Mort du psychanalyste Alain Didier-Weill », sur lemonde.fr, Le Monde (consulté le 20 novembre 2018).
  3. https://www.liberation.fr/societe/2011/05/16/une-catastrophe-pire-une-catastrophe-attendue_735922
  4. « Revue Insistance chez Eres Edition », sur Eres, (consulté le 25 juillet 2018)
  5. Élise Guidoni, « Alain Didier-Weill : Lila et la lumière de Vermeer, La psychanalyse à l'école des artistes », Figures de la psychanalyse, vol. no9, no 1,‎ , p. 209–212 (ISSN 1623-3883, lire en ligne)
  6. Marie Pesenti-Irrmann, « Alain Didier-Weill : Un mystère plus lointain que l'inconscient », Figures de la psychanalyse, no 21,‎ , p. 221–224 (ISSN 1623-3883, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]