Théâtre Le Méry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le théâtre Le Méry, désaffecté, en 2012.

Le théâtre le Méry est un théâtre fondé en 1936 place de Clichy, dans le 17e arrondissement de Paris.

Histoire[modifier | modifier le code]

À sa création en 1936, le Méry est un cabaret. Conçu dans un immeuble de style paquebot, comprenant la Librairie de Paris et un restaurant (de nos jours un fast-food), il doit son nom à une femme appelée Méry et dont l'architecte du bâtiment (premier prix de Rome) était amoureux[1]

Le théâtre devient un cinéma de quartier dans les années 1960 puis un cinéma pornographique. Il ferme en 1996[1],[2]. La salle sert de lieu de tournage pour le film dramatique La Chatte à deux têtes qui se déroule dans un cinéma pornographique[3].

La salle rouvre en 2003, après une rénovation et comptant désormais 240 fauteuils, sous la direction de l'association l'Alchimiste[1]. La programmation allie danse, théâtre et concerts. Chantal Lauby, Pascal Légitimus, Richard Bohringer, Gérard Berliner, Renan Luce ou encore Nosfell s'y sont produits[4].

Le theatre ferme ses portes definitivement en 2015[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Yves Jaeglé, « L'ancien cinéma le Méry se transforme en salle de spectacle », leparisien.fr, 9 août 2003.
  2. Adrien Gombeaud, « Merci qui ? Merci Davy », Vanity Fair n°46, mai 2017, pages 116-123.
  3. La chatte à deux têtes (2002) Internet Movie Database
  4. Théâtre le Méry

Sur les autres projets Wikimedia :