Stade olympique romorantinais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir SOR.

Stade Olympique Romorantinais

Logo du Stade Olympique Romorantinais
Généralités
Surnoms SOR
Fondation
Couleurs vert et blanc
Stade Stade Jules-Ladoumègue
(6 200 places)
Siège 15, avenue de Paris
41200 Romorantin-Lanthenay
Président J-P. Perraguin et M. Cheminot
Entraîneur Xavier Dudoit
Site web http://www.soromorantin.com/

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de France amateur de football 2013-2014
0

Le Stade olympique romorantinais, aussi connu sous le nom SO Romorantin, est un club de football français fondé en 1930, basé à Romorantin-Lanthenay.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le club s'extrait des championnats régionaux en 1991 en remportant le titre de champion de Division d'Honneur de la Ligue du Centre. Depuis lors, le SOR évolue au niveau national : D5, D4 ou D3.

Au cours de la saison 2004-2005, le SOR atteint pour la première fois de son histoire les 32e de finale de la Coupe de France. Il y bat le SR Haguenau, qui évolue alors en Division d'honneur. Le club s'incline néanmoins en 16e de finale face à Quevilly (CFA) sur le score d'un but à zéro.

Durant la saison 2006-2007 le SOR effectue un premier exploit en Coupe de France en 32e de finale en battant le Stade rennais à l'extérieur 3-1. En seizième de finale, Romorantin s'inclinera au stade Gaston-Petit de Châteauroux sur le score de 2-1 face au Valenciennes FC.

Lors de la saison 2007-2008, Romorantin évolue en National (3e division) et se voit relégué en Championnat de France amateur à l'issue de l'exercice.

Le , Romorantin réussit un nouvel exploit en Coupe de France en battant Angers (Ligue 2) aux tirs au but. En 32e de finale, le club élimine Nancy (Ligue 1), là aussi après les tirs au but, 4 tirs à 2. En 16e de finale, Romorantin s'inclinera contre Sedan (Ligue 2) encore aux tirs aux buts.

Lors de la coupe de France 2013-2014, après avoir éliminé Dunkerque (National), ils rencontrent en 32ème de finale le Toulouse FC (Ligue 1) au stade Jules-Ladoumègue. Ils sont éliminés par Toulouse sur le score de 2-1, à cause d'un but de Martin Braithwaite à la 93ème minute, après que le SOR ait égalisé à la 86ème minute[1].

[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Palmarès[modifier | modifier le code]

Personnalités du club[modifier | modifier le code]

Présidents[modifier | modifier le code]

  1. Stenuit
  2. Herbault
  3. Bailey J.
  4. Bailey P.
  5. Dumez
  6. Debriez
  7. Gruet
  8. Richard
  9. Deboistel
  10. Barboux
  11. Roche
  12. Lorgeoux
  13. Fassot
  14. Cheminot
  15. Grelet
  16. Guémon
  17. Michel Rebrioux

Entraineurs[modifier | modifier le code]

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Catégorie:Joueur du SO Romorantin.

Résultats[modifier | modifier le code]

Évolution[modifier | modifier le code]

Évolution du championnat disputé par le SO Romorantin depuis 1990[2]
Niveau I Niveau II Niveau III Niveau IV Niveau V Niveau VI
Division 1 Division 2 Division 3 Division 4 DH Centre
1990-1991
1991-1993
Division 1/Ligue 1 Division 2/Ligue 2 National 1/National National 2/CFA National 3/CFA 2 DH Centre
1993-1995
1995-1996
1996-1997
1997-2002
2002-2008
2008-...
  •      Championnat national professionnel
  •      Championnat national professionnel et amateur
  •      Championnat national amateur
  •      Championnat régional amateur
  •       Pas de promotion/relégation

Saison après saison[modifier | modifier le code]

Bilan saison après saison depuis 1990 du SO Romorantin[3].

Championnat Saison Groupe Championnat Coupe de France Entraineurs
Class. Pts M V N D Bp Bc Diff
DH (5) 1990-91 / 1er 58 22 17 2 3 48 12 +36 n.c. ?
Division 4 (4) 1991-92 F 4e 31 26 12 7 7 44 31 +13 n.c.
1992-93 E 6e 26 26 8 10 8 38 31 +7 n.c.
National 3 (5) 1993-94 E 7e 28 26 11 6 9 40 33 +7 n.c.
1994-95 n.c. ? ? ? ? ? ? ? ? n.c.
National 2 (4) 1995-96 D 17e 32 34 7 11 16 34 44 -10 n.c.
National 3 (5) 1996-97 F 3e 46 26 12 10 4 34 20 +14 n.c.
CFA (4) 1997-98 C 5e 51 34 13 12 9 52 46 +6 n.c.
1998-99 C 8e 80 34 13 7 14 51 49 +2 n.c.
1999-00 C 3e 87 34 14 11 9 57 42 +15 n.c. Vincent Dufour
2000-01 C 10e 79 34 11 13 10 55 57 -2 n.c.
2001-02 C 1er 96 34 18 8 8 53 31 +22 n.c.
National (3) 2002-03 / 11e 50 38 12 14 12 39 40 -1 n.c.
2003-04 / 4e 61 38 16 13 9 51 39 12 n.c.
2004-05 / 15e 46 38 11 13 14 42 42 0 16e de finale Joël Beaujouan
2005-06 / 10e 50 38 13 11 14 39 46 -7 n.c. Ludovic Lidon
2006-07 / 10e 48 38 12 12 14 48 60 -12 16e de finale
2007-08 / 20e 37 38 8 13 17 31 47 -16 32e de finale Ludovic Lidon puis Jean-Marc Pilorget
CFA (4) 2008-09 C 7e 82 34 13 10 11 49 49 0 16e de finale Jean Acédo
2009-10 D 8e 81 34 12 11 11 59 57 +2 8e de finale
2010-11 D 11e 73 32 11 8 13 43 44 -1 7e tour Xavier Duboit
2011-12 D 5e 89 34 16 7 11 58 33 +25 7e tour
2012-13 D 5e 86 34 14 10 10 39 31 +8 7e tour
2013-14 n.c.
Promotion en division supérieure
Relégation en division inférieure

Stade[modifier | modifier le code]

L'équipe évolue au stade Jules Ladoumègue, du nom du coureur de demi-fond vice-champion olympique du 1 500m en 1928.

Club de supporters[modifier | modifier le code]

Les Tonics supportent les clubs et organisent les déplacements pour les matchs à l'extérieur ainsi que de nombreuses animations autour du club.

Références[modifier | modifier le code]

  1. La Coupe de France cruelle avec Romorantin, encore une fois..., www.lanouvellerepublique.fr, 5 janvier 2014.
  2. Historique et palmarès sur soromorantin.com
  3. Fiche du club sur footballenfrance.fr

Lien externe[modifier | modifier le code]