Serge Gainsbourg (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Serge Gainsbourg
Chantier à l'emplacement de la future station.
Chantier à l'emplacement de la future station.
Localisation
Pays France
Ville Les Lilas
Coordonnées
géographiques
48° 52′ 53″ nord, 2° 25′ 39″ est

Caractéristiques
Position par
rapport au sol
Souterraine
Voies 2
Quais 2
Nombre d'accès 2
Accessibilité Oui
Historique
Mise en service Prévue pour 2022-23
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code(s) de la station Non
Ligne(s) (M)(11)
(11) (en 2023)

Serge Gainsbourg est une future station de la ligne 11 du métro de Paris prévue pour 2023 dans la commune des Lilas en Seine-Saint-Denis et qui portera le nom du célèbre artiste français[1].

Projet[modifier | modifier le code]

Prévue pour 2023, la station Serge Gainsbourg se situera dans la commune des Lilas, sous le boulevard du Général-Leclerc-de-Hautecloque entre l’entrée du square Henri-Dunant et la sente Giraud. Elle ne desservira donc pas le jardin Serge-Gainsbourg de la porte des Lilas, qui se trouve à 1,5 km à l'ouest[2].

Le maire de la ville Daniel Guiraud a eu l’accord de Jane Birkin, l'ayant droit et ancienne compagne de Serge Gainsbourg, pour attribuer le nom du chanteur à la station et elle a également suggéré d'y élever une statue en bronze de l’auteur-compositeur du Poinçonneur des Lilas[3].

La station, qui s’attend à accueillir 15 000 voyageurs par jour[4], disposera de deux accès, sur le domaine du square Henri-Dunant à l'ouest et au plus proche du carrefour de la rue de la Liberté à l'est. L'accès ouest prendra la forme d’un kiosque, petit bâtiment léger, qui concentrera l’ensemble des circulations verticales menant à la salle des billets, c'est-à-dire un escalier fixe, deux escaliers mécaniques, et deux ascenseurs. L'accès est comportera deux trémies symétriques, pour un escalier fixe et un escalier mécanique. Les quais se trouveront à environ 20 mètres de profondeur.

L’implantation retenue permet de desservir le quartier des Sentes, la cité Gagarine, le nord de la commune de Bagnolet ainsi que plusieurs équipements publics, culturels et de loisirs comme la médiathèque Romain-Rolland, les complexes sportifs Colette Besson et Floréal et les lycées Paul Robert et Liberté de Romainville[5]. De plus, la station s'insèrera dans le plan de requalification de la cité Henri-Dunant et du centre-ville des Lilas[6].

Construction[modifier | modifier le code]

Le chantier en mai 2021.

Cette station sera réalisée en tranchée couverte, en deux parties (nord / sud). Elle servira aussi de puits de sortie et de démontage du tunnelier qui creusera le tunnel de la ligne 11[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :