Goncourt (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Goncourt
Hôpital Saint-Louis
Quais de la station.
Quais de la station.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 10e, 11e
Coordonnées
géographiques
48° 52′ 11″ nord, 2° 22′ 14″ est
Géolocalisation sur la carte : 10e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 10e arrondissement de Paris)
Goncourt Hôpital Saint-Louis
Géolocalisation sur la carte : 11e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 11e arrondissement de Paris)
Goncourt Hôpital Saint-Louis
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Goncourt Hôpital Saint-Louis
Caractéristiques
Voies 2
Quais 2
Transit annuel 3 740 119 (2013)
Historique
Mise en service
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 08-05
Ligne(s) (11)
Correspondances
Bus (BUS) RATP 20 46 75
Noctilien (N) N12 NOCTILIEN.png N23 NOCTILIEN.png

Goncourt est une station de la ligne 11 du métro de Paris, située à la limite des 10e et 11e arrondissements de Paris.

Situation[modifier | modifier le code]

La station est implantée sous la rue du Faubourg-du-Temple, entre l'intersection avec l'avenue Parmentier et le débouché de la rue d'Aix. Approximativement orientée selon un axe nord-est/sud-ouest, elle s'intercale entre les stations République et Belleville, les quais étant établis en palier.

Histoire[modifier | modifier le code]

La station est ouverte le avec la mise en service du premier tronçon de la ligne 11 entre Châtelet et Porte des Lilas.

Elle doit sa dénomination à sa proximité avec la rue des Goncourt, laquelle porte le nom des frères Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870), historiens français et créateurs de l'académie Goncourt qui décerne le prix Goncourt.

La station porte comme sous-titre Hôpital Saint-Louis, du nom de l'hôpital de l'AP-HP spécialisé dans la dermatologie situé à 350 mètres au nord.

Les quais de la station sont modernisés après 1988 par l'adoption du style décoratif « Ouï-dire », en l'occurrence de couleur jaune et complété de sièges « Motte », de barres ainsi que de banquettes « assis-debout » de cette teinte. Contrairement aux autres stations de ce style, les cadres publicitaires conservent leur répartition en alternance avec les plaques nominatives. Dans le cadre du programme « Renouveau du métro » de la RATP, les couloirs de la station ont été rénovés le [1].

Elle a vu entrer 3 740 119 voyageurs en 2013, ce qui la place à la 140e position des stations de métro pour sa fréquentation[2].

Le , la RATP intègre le nom de la station à une expression consacrée pour faire un poisson d'avril le temps d'une journée[3], comme dans huit autres stations[4]. Goncourt est ainsi devenue « no 1 au Goncourt de beauté ».

Dans le cadre du prolongement de la ligne 11 jusqu'à Rosny-Bois-Perrier, la station subit plusieurs travaux d'adaptation. Au premier semestre 2018, le carrelage des piédroits est renouvelé à l'identique, modifiant toutefois la disposition des cadres publicitaires, dorénavant moins nombreux et majoritairement groupés par paires. Par la suite, les quais sont rehaussés et carrelés du au [5], voyant à l'occasion leur mobilier remplacé par des sièges contemporains, toujours jaunes afin de respecter l'uniformité colorimétrique de la décoration.

Services aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

La station dispose de quatre accès constitués d'escaliers fixes, ornés pour chacun d'une balustrade de type Dervaux et répartis sur l'avenue Parmentier, autour du carrefour avec la rue du Faubourg-du-Temple :

  • l'accès 1 « Hôpital Saint-Louis », orné d'un candélabre Dervaux, débouchant au droit du no 152 de l'avenue ;
  • l'accès 2 « Rue du Faubourg-du-Temple », agrémenté d'un mât avec un « M » jaune inscrit dans un cercle, se situant face au no 157 de l'avenue ;
  • l'accès 3 « Avenue Parmentier », muni d'un totem Dervaux, étant établi au droit du no 155 de ladite avenue ;
  • l'accès 4 « Rue des Goncourt », également pourvu d'un candélabre Dervaux, se trouvant face au no 150 de l'avenue.

Quais[modifier | modifier le code]

Quai décoré en style « Ouï-dire ».

Goncourt est une station de configuration standard : elle possède deux quais séparés par les voies du métro et la voûte est elliptique. La décoration est de style « Ouï-dire » jaune : les bandeaux d'éclairage, de même couleur, sont supportés par des consoles courbes en forme de faux. L'éclairage direct est blanc tandis que l'éclairage indirect, projeté sur la voûte, est multicolore. Les carreaux en céramique blancs sont plats et recouvrent les piédroits, la voûte et les tympans, tandis que les débouchés des couloirs sont traités en carrelage blanc biseauté classique. Les cadres publicitaires, cylindriques, sont de couleur jaune et le nom de la station est inscrit en police de caractères Parisine sur plaques émaillées. Les quais sont carrelés en gris anthracite et les sièges sont de style « Akiko » de couleur jaune.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La station est desservie par les lignes 20, 46 et 75 du réseau de bus RATP et, la nuit, par les lignes N12 et N23 du réseau Noctilien.

Projet[modifier | modifier le code]

Dans le cadre du projet de prolongement de la ligne 11, il est prévu de créer une sortie simple à l’extrémité ouest des quais, débouchant par un escalier dans la rue du Faubourg-du-Temple, côté pair[6].

À proximité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « SYMBIOZ - Le Renouveau du Métro », sur www.symbioz.net (consulté le 22 avril 2019)
  2. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr (consulté le 31 août 2014).
  3. « La RATP détourne le nom de onze stations de métro », sur 20minutes.fr, (consulté le 3 mars 2019).
  4. Au total la régie renomme onze stations de son réseau, les deux dernières étant les gares d'Auber et de Gentilly situées sur le RER.
  5. « Métro ligne 11 : les quais de votre station Goncourt fermés », sur ratp.fr, (consulté le 28 janvier 2019).
  6. « Schéma de principe du prolongement de la ligne 11 à l’est de Mairie des Lilas à Rosny-Bois-Perrier », www.stif.org, p. 146, février 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]